weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017



Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP

THE WEEKLY SHUFFLE, 2014-05-04, par Erik Lemarquand

Pour les joueurs américains, le 15 avril 2011 (le « Black Friday ») fut un jour de chaos, de déprime et de questions sans réponse. Du jour au lendemain, le Department of Justice a saisi plusieurs sites de poker en ligne, y compris leurs comptes en banque... mettant beaucoup de joueurs dans le désarroi. Certains furent même forcé de trouver un « vrai » travail, et franchement, beaucoup de joueurs américains avaient une peur bleue de cette situation : certains des joueurs de poker en ligne réguliers gagnaient bien plus que le salaire moyen. Imaginez-vous devoir passer du 6-max 25/50nl, au poste de serveur dans la chaîne de restaurant du coin ; ce fut actuellement le choix auquel fut confrontée Danielle "dmoongirl" Andersen, dont on peut suivre l'histoire dans « Bet Raise Fold. »

Top 3 Online Poker Bonuses


Certains joueurs comme Danielle ayant vu la majorité de leur capital bloqué sur internet, ils furent forcés de mettre de côté leur carrière de poker. Et la seule chose qu'ils pouvaient espérer à l'époque, c'était au moins de recevoir leur argent dans des délais raisonnables...mais il se passa encore un an sans aucune nouvelle avant qu'une lueur d'espoir pointe le bout de son nez.

Après la révélation des pratiques commerciales illégales et contraires à l'éthique de Fulltilt, qui utilisait les fonds des comptes des joueurs pour financer leurs propres offres commerciales, la marque fut définitivement entachée. Et à cause de cette tache, il était bien difficile de trouver un acheteur prêt à reprendre une marque en déficit de réputation, qui affichait en plus une dette à 9 chiffres. Miraculeusement, Pokerstars a décidé de saisir cette occasion.

En juillet 2012, Pokerstars a passé un accord avec le DOJ afin d'acquérir Fulltilt pour rembourser environ 343 millions de $ aux joueurs, et s'approprier le géant en ligne. L'espoir renaissait chez les joueurs, ces derniers ayant du agoniser pendant plus de 3 ans d'attente.

Tôt le vendredi matin, les joueurs américains ont commencé tweeter à propos des dépôts de l'Automatic Clearing House (ACH) qui arrivaient enfin sur leur compte bancaire. Environ 82 millions de $ ont été remboursés à environ 30 000 joueurs, mais pour d'autres, l'attente ne faisait que commencer ... beaucoup sont encore dans l'attend de la validation de dépôts par le Garden City Group (GCG).

Même si beaucoup de joueurs sont ravis de ces dépôts, pour d'autres, ils ne sont qu'un rappel de plus que leurs fonds sont inutilisables pour le poker en ligne (à moins d'habiter dans le Nevada ou le New Jersey). Les paiements continuant à arriver, le monde du poker se fit plus actif encore sur twitter. Pour beaucoup de joueurs, c'était la fin d'une histoire trop longue, et à la fin de la journée le hashtag #GreenFriday avait envahi la twittosphère. Certains des tweets n'étaient pas forcément joyeux, mais il sembla apparent que les joueurs ne passeraient pas l'éponge aussi facilement. Pourtant, ils étaient pour la plupart optimistes, et considéraient Pokerstars comme le héros de cette histoire.

Même si beaucoup de joueurs continuaient d'attendre leur argent, le 28 février 2014 marquera sans nulle doute un jour mémorable pour le poker en ligne américain ; connu désormais sous le nom de « Green Friday. » Le second batch de paiements arrivant bientôt, et la Californie cherchant à légaliser le poker en ligne, il semble que les États-Unis sont en train de changer pour le mieux.

Un sujet de réflexion :

Beaucoup de joueurs avaient auparavant racheté les soldes de compte de FTP, car ils étaient convaincus que les fonds saisis seraient un jour rendus aux joueurs. La rumeur disait que certains comptent s'échangeaient pour 40 centimes par dollar.

En 2011, Daniel Cates fut l'un des joueurs notables ayant soi-disant vendu son compte pour 85 centimes par dollar selon le post écrit sur 2+2 par Danny "d2themfi" Isaacson :

« Quand nous sommes allés manger avec Daniel 'jungleman12' Cates et Haseeb 'INTERNETPOKERS'Qureshi à Austin à la fin avril après le Black Friday, Cates a déclaré qu'il avait vendu son solde de compte Full Tilt Poker (pour 85 %, si je me souviens bien). »

Mais, si on en croit le ton de du tweet de jungleman12, il semble qu'il n'ait pas réellement concrétisé la vente. « CA DOIT être un rêve. J'ai reçu le virement pour mon solde FT."

Selon les rumeurs, beaucoup de joueurs connus, y compris Tom Dwan, ont acheté beaucoup de comptes FTP à des taux avantageux. Si cela s'avère vrai, lui et les autres acheteurs s'apprêtent à réaliser de gros profits sur la transaction.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up