weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Les superstitions du poker

THE WEEKLY SHUFFLE, 2013-11-03, par TwoGun

La chance occupant un rôle important dans le poker, du moins sur le court terme, il est naturel que certains joueurs (particulièrement les mauvais) se montrent superstitieux. Abordons cinq des superstitions les plus communes dans le poker.

Le fauteuil de la chance

Une superstition répandue, surtout dans les casinos réels, c'est celui du fauteuil de la chance. Si quelqu'un dans le siège n°4 a de la chance, touchant tirage sur tirage, vous pouvez parier que dès que ce chanceux quittera son siège, plusieurs autres se rueront pour s'y asseoir.

Top 3 Online Poker Bonuses


SI vous êtes du genre requin et que vous avez été chanceux dans votre siège, vous pouvez envisager de « vendre » votre place à un autre joueur. S'il y a des joueurs superstitieux à la table, offrez leur votre place en échange de quelque chose. Après, vous n'avez plus qu'à espérer qu'il s'agit bien là d'une superstition et rien de plus !

Au poker, paire d'AS perd toujours

Moins qu'une superstition, c'est surtout la plainte récurrente de certains joueurs de poker. Très peu de gens couchent une paire d'as, même lorsqu'ils se doutent que leur main est perdante. Par contre, il y a toujours l'histoire qui revient de celui qui a couché sa paire d'as preflop pendant une main importante, parce qu'il était convaincu qu'au final il allait perdre, de toute manière.

Le plus souvent, ce n'est pas tellement la superstition qui dicte la conduite des gens, plutôt que leur désir irrésistible de se plaindre. Donc si vous voyez quelqu'un venant de perdre avec une paire d'as vous dire « les as ne tiennent jamais », vous pouvez toujours lui rappeler qu'il est libre de les coucher preflop, après tout.

Le protecteur de cartes porte-bonheur

Il est assez fréquent d'utiliser un protecteur de cartes sur votre main lorsque vous jouez en live, de manière à ce que le croupier ne couche pas accidentellement votre main. Certains joueurs croient que le leur est un porte-bonheur.

Ce n'est pas une superstition bien dangereuse, alors si vous êtes du genre superstitieux, autant choisir celle-là. Il n'y a rien de mal à utiliser un protecteur de cartes un peu original pour avoir l'air vraiment cool à la table.

On ne peut pas battre les mauvais joueurs

C'est une superstition particulièrement étrange, surtout répandue chez les mauvais joueurs eux-mêmes. L'idée, c'est que vous ne pouvez pas bluffer les mauvais joueurs et qu'ils finiront toujours par tirer et vous battre, d'une manière ou d'une autre. Dans beaucoup de cas, il vaut mieux éviter d'essayer de bluffer les mauvais joueurs, et ne pas le comprendre constitue une fuite dans votre jeu. De même, si la personne ne parie pas suffisamment de manière à couper les cotes du pot du tirage, le mauvais joueurs a raison de tirer !

Sur le long terme, les bons joueurs gagneront de l'argent des mauvais joueurs dans cette situation, et c'est généralement les mauvais joueurs qui commenceront à se plaindre qu'ils n'arrivent pas à gagner parce qu'il y a trop de « mauvais » joueurs à la table.

Ne jamais compter ses jetons à la table

Dans la fameuse chanson de Kenny Roger, « The Gambler, » il y a une fameuse réplique « You never count your money when your sitting at the table. »/ »On ne compte jamais son argent lorsqu'on est assis à la table ». Les joueurs de poker débutants considèrent qu'il est assez grossier de compter régulièrement son tapis à la table.

Cest une superstition assez ennuyeuse, car il est important de rester toujours informé de la taille de votre tapis lorsque vous jouez au poker, surtout en no-limit. Si quelqu'un vous renvoie cette superstition alors que vous comptez votre tapis, prenez-le comme un « signe du ciel » vous indiquant qui est le mauvais joueur à la table.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up