weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Les termes d'argo du poker trop ou pas assez utilisés

THE WEEKLY SHUFFLE, 2013-09-29, par TwoGun

Comme c'est le cas pour tous les hobbys passionnants, le poker compte son lot de termes spécifiques. Qu'il s'agisse de « bad beat », de « donk » ou de « big slick », le monde du poker a un lexique très riche. Voyons donc certains termes qui, à force d'être entendus ici ou là, sont devenus irritants, et d'autres qui ne demandent qu'à devenir populaire.

Top 3 Online Poker Bonuses


Pas assez utilisés

Slowplay : à l'âge d'or du poker agressif, le slowplay a perdu de sa superbe en général. Le terme reste pourtant très bon et peut être utilisé dans différentes situations de poker. Fréquenter une fille qui est secrètement l'héritière d'une grande fortune mais qui ne le révèle que bien plus tard dans la relation ? C'est un peu une super main qu'elle n'a pas dévoilée (et au passage, félicitations à tous ceux qui se sont retrouvés dans cette situation !).

Recouvrement : les recouvrements sont rares dans le monde du poker. La plupart du temps, une salle de poker réunit suffisamment d'entrants pour couvrir la somme d'argent garantie dans le tournoi de poker. Dans le monde fantaisiste quotidien, beaucoup de sites attirent des joueurs en utilisant des recouvrements, donc ce terme y est un plus populaires parmi les joueurs.

Les salles de poker peuvent considérer utiliser les recouvrements comme un moyen de mettre au défi PokerStars, comme je l'avais déjà suggéré dans un weekly shuffle précédent. Dire « il y a eu un recouvrement » c'est aussi une manière de dire que vous vous retrouvez dans une bonne situation en général, au lieu de seulement dire que « c'est + EV. »

Bink: Bink est un super mot. Il n'est pas vraiment utilisé et pour preuve, il ne figure pas dans notre glossaire qui remonte à quand même 8 ans. Décrire un gain très important est toujours quelque chose de marrant, et les personnes n'ont pas tendance à utiliser ce mot à moins qu'ils gagnent quelque chose de vraiment conséquent.


Trop utilisés


Donk, ou donkey : je n'en peux plus de ce terme. Cela fait maintenant 10 ans qu'il est utilisé à outrance. D'abord, les mauvais joueurs au poker sont indispensables à l'économie du poker, sinon elle s'effondrerait en poussière. Donc appeler des gens des Donkeys est tout simplement un ânerie pour tout le monde. Ensuite, un peu de créativité ne ferait pas de mal pour décrire le mépris que certains portent aux mauvais joueurs ! Si vous n'avez vraiment aucune inspiration, contentez-vous de dire à celui qui vous a infligé un bad beat qu'il est un joueur exécrable. Quelques suggestions quand même, utilisez un autre animal, comme un écureuil volant, ou un truc du genre. Vous pouvez aussi spéculer sur leur consanguinité ou leur ADN moisi, ou quelque chose comme ça...mais plus aucune référence au donk.

Bad Beat: Oui, oui, nous savons tous que vous avez vraiment été malchanceux. Le terme bad beat peut bien sûr servir à décrire des situations autres qu'au poker. Les gens se plaignent de leurs bad beats de trop, du coup ce terme n'a plus rien de cool. Perdre dans une situation à 66-33 n'est pas suffisamment malchanceux pour valoir l'appellation bad beat. Si vous vous retrouvez avec le cancer, ou que vous perdre face à 3 outs à la bulle de la finale du WSOP Main Event, alors oui, vous avez vécu un bad beat. Mais n'utilisez plus ce terme lorsque quelqu'un touche son tirage couleur dans une partie no-limit 0,50 $ - 1 $, par pitié.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up