weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Observations sur les WSOP 2013

THE WEEKLY SHUFFLE, 2013-06-02, par Ozone

Cela fait quelques jours que je suis aux World Series of Poker 2013 afin de jouer quelques uns des tournois no limit à petit buyin. La première fois que je suis venu aux WSOP remonte à 2005, qui fut aussi la première année où les tournois étaient organisés au Rio. Je m'y suis rendu chaque année depuis, au moins en partie. Chaque année apporte ses petits changements mais, en grande partie, rien ne change. Voici quelques unes de mes observations sur cette édition 2013 des WSOP :

Top 3 Online Poker Bonuses


Le poker en ligne est de retour !

Pour la première fois depuis 2010, on peut voir beaucoup de pubs autour des WSOP. Caesars Entertainment, propriétaire et opérateur des WSOP, mènent une vraie campagne pour promouvoir leur salle de poker en ligne World Series of Poker qui devrait être lancée dans le Nevada avant le November Nine.

Une autre salle dont la publicité est affichée partout est la seule légalement en activité au Nevada pour l'instant, UltimatePoker.com. Les opérateurs de ces sites ont clairement compris que les participants aux WSOP sont un élément fondamental de leur marché. UltimatePoker.com en particulier est en train de mener une action coordonnée pour amener autant de participants aux WSOP que possible à jouer en ligne pendant leur séjour à Vegas.

En terre de trop ou pas assez

La distribution de la richesse aux WSOP ressemble de plus en plus à celle des USA tout entier. Beaucoup des pros les plus riches du jeu ne se présentent même plus. Ils jouent à Macau un tournoi high roller au buy-in de 130 000 $.

Vegas accueille maintenant des pros ruinés qui se sont trouvés des souteneurs et des amateurs qui veulent tenter leur chance dans un tournoi 1 000 $ - 1 500 $. Le 1 500 $ "Millionaire Maker" a attiré un énorme tableau de 6 343 joueurs. Sa prize-pool était plus importante que celle du 2003 Main Event dans lequel la victoire de Chris Moneymaker avait catapulté le jeu comme un phénomène mondial.

Mais certains signes laissent à penser que Caesars a trop mis l'accent sur ce thème de programmation. Le tournoi no limit 1 000 $ du jour suivant n'a attiré « que » 1 837 joueurs, soulignant le faible pouvoir fédérateur d'un tournoi à l'autre du Millionaire Maker. Le tournoi 1 500 $ no-limit six-handed, qui a commencé un vendredi cette année, n'a attiré que 1 069 joueurs, en remarquable baisse par rapport aux 1 604 entrants qui s'étaient réunis un jeudi l'an dernier.

Il sera intéressant de surveiller les tableaux d'entrants pour les week-ends à venir. Il est possible que tous les joueurs occasionnels et les joueurs fauchés aient déjà dépensé tout leur budget sur le Millionaire Maker et ne reviennent pas pour les tournois suivants.

Des améliorations trop effacées

Si vous avez suivi les améliorations et les modifications (ou l'absence de) apportées aux WSOP ces dernières années, vous ne serez pas surpris de savoir que Caesars est une société en faillite. Aucun investissement n'est fait pour améliorer le produit global que sont les WSOP. Le but de l'opération est d'amener les joueurs aux portes du casino en dépensant le moins d'argent possible. Il faut respecter un budget et les actionnaires.

Les améliorations technologiques apportées aux WSOP ne sont en rien représentatives de l'ensemble. Si vous avez parcouru les WSOP 2013, seules les pubs affichées sembleront ne pas dater de 2008. Par exemple, il n'y a toujours pas de kiosque pour les inscriptions afin d'accélérer l'entrée dans les tournois. Et Caesars n'a pas non plus incorporé de logiciel de suivi pour fournir des comptes de tapis en temps réel et permettre des pauses plus fluides lorsque le nombre de joueurs diminue.

Pour dire, il n'y a même pas de poste désinfectant mis à disposition aux WSOP, alors qu'il est quand même assez peu ragoutant de partager des cartes et des jetons avec des centaines de joueurs qui sont souvent trop pressés pour se laver les mains en sortant des toilettes.

Mais Caesars n'a aucunement l'intention d'ajouter de telles améliorations aux WSOP. Ils peuvent se contenter du strict minimum et faire payer 8 $ pour un « smoothie » composé en grande partie de glaçons, de lait et d'une banane, car les seules raisons qui poussent les gens à venir sont les bracelets et les liasses de billet. C'est la vie.

Les jeux restent bons

Vous pourriez croire qu'un de ces jours, tous les participants aux WSOP seront des joueurs solides et qu'il n'y aura plus aucun intérêt financier à venir jouer. Mais si ce jour doit arriver, il semble que nous en sommes encore très loin. Les tableaux des tournois aux plus bas buy in restent très surmontables.

La bonne chose aux WSOP, c'est que même si un joueur n'est pas un amateur, cela ne veut pas dire que vous ne devriez pas l'accueillir à bras ouvert à votre table. Beaucoup de joueurs professionnels finissent par craquer aux WSOP du fait de leur fatigue mentale et de leur style de vie trop chaotique, de leur propension à se laisser distraire et au fait que leur ego les pousse à jouer trop agressif, ce qui les rend exploitable.

Paul Phillips a dit un jour que les WSOP n'était pas une cure de jouvence, et il avait raison. Mais si vous pouvez surmonter tous les éléments négatifs, cela reste une bonne opportunité de tenter votre chance de devenir riche.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up