weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Les enregistrements d'UB et Lock Poker : le fond du trou pour le Poker

THE WEEKLY SHUFFLE, 2013-05-12, par Ozone

Pour autant que l'on s'efforce de regarder le monde du poker en gardant la mentalité du verre à moitié plein, il est assez difficile de ne pas être dégoutter par les récentes dérives mises à jour. La publication récente d'enregistrements audio des agents internes d'Ultimate Bet ainsi que les problèmes de traitement des paiements rencontrés par le site américain Lock Poker ont mis l'image du poker au plus bas.

Top 3 Online Poker Bonuses


Les enregistrements d'UB

La semaine dernière, des enregistrements audio ont été dévoilés sur le scandale du super-utilisateur d'Ultimate Bet. Ils ont mis à jour la corruption très active qui gangrène l'entreprise. Les enregistrements montrent certains agents d'UB, comme l'ancien champion du monde Russ Hamilton totalement incapables et dans le déni complet, ou tentant d'échapper à toutes responsabilités quant à leur implication dans ce scandale où le logiciel a été utilisé pour tricher, un super-utilisateur ayant utilisé un « God mode » pour dépouiller les joueurs à haute mise de plusieurs millions de dollar.

On entend Hamilton dire sur les enregistrements à d'autres agents d'UB comment limiter la responsabilité de l'entreprise pour avoir trompé leurs clients et leur avoir dérobé environ 17 millions de dollars grâce l'utilisation d'un logiciel qui permet de révéler les cartes de ses opposants. Les enregistrements impliquent aussi Greg Pierson et sa société Iovation comme les responsables de la création du logiciel God mode pour Hamilton et les autres utilisateurs. Avant la publication de ces enregistrements, c'est Hamilton et sa société qui avaient été choisi pour fournir des services de vérification des joueurs à la scène de poker légal nouvellement implémentée au Nevada.

Aussi évoqué comme complice dans ce scandale d'UB :Annie Duke. Dans les enregistrements audio, Hamilton raconte que Duke dispose d'une copie du logiciel « God mode » mais qu'elle ne l'a utilisée que sur une période de cinq minutes. Que Duke ait été au courant du scandale en cours chez UB et qu'elle-même ait utilisé le logiciel de triche sont des raisons suffisantes pour lui nier à vie toute forme d'autorité qu'elle prétend avoir dans le monde du poker.

Ces individus devraient non seulement être black-listés de manière définitive de toute forme d'implication dans le monde du poker, mais ils devraient aussi être poursuivis devant un tribunal pour leurs actions.

La chute de Lock Poker

Depuis le Black Friday, PokerTips n'a cessé de conseiller aux lecteurs américains de ne pas confier leur argent aux salles de poker américaines. Ceux qui ont suivi nos recommandations doivent voir la chute de Lock Poker comme une validation de cette précaution. Le site, qui est la deuxième plus importante salle de poker acceptant encore les dépôts provenant d'Américains, s'est attiré beaucoup de critiques dans le monde du poker à cause de ses problèmes à traiter les paiements. Certains joueurs ont attendu jusqu'à cinq mois avant de recevoir leur argent du site. Ceux dont l'argent est encore confié à Lock Poker devraient commencer à considérer que le solde de leur compte ne vaut plus grand chose.

La semaine dernière, deux pros de Lock Poker ; Chris Moorman et Paul Volpe ; sont devenus les premiers d'une série, longtemps attendue, de désengagements avec la marque. Moorman, Volpe et d'autres tels que Michael Mizrachi et Matt Stout ont empochés de gros chèques pour représenter la marque, et ce même bien après qu'il ait été démontré l'insécurité des fonds des joueurs placés sur le site. Ces individus n'ont aucune excuse. Les seules raisons pouvant amener un individu à représenter Lock Poker comme une marque sûre et digne de confiance sont la stupidité et l'avidité. Tous les pros de Lock Poker sont coupables de l'une de ces deux raisons et ont abusé leurs fans en leur faisant croire que leur argent était en sécurité sur Lock Poker.

Tous les pros de Lock Poker restants doivent pour le monde du poker, et pour eux mêmes, suivre l'exemple de Moorman et de Volpe en se désengageant immédiatement du site. Ils ont été stupides de s'engager.

On ne peut pas tomber plus bas...pas vrai ?

Il est difficile d'imaginer un pire timing. L'image du poker est mise (encore plus) à bas, au moment où même où le poker lance ses premières activités légales en argent réel aux U.S.A.. Il se trouve que les individus derrière la création du logiciel de triche d'UB ont joué un rôle crucial dans la fondation de ce nouveau marché. Ultimate Poker, la première salle de poker en ligne légale lancée au Nevada a bien fait de révoquer aussitôt révoquer l'utilisation des services de la société Iovation de Greg Pierson.

Après ce départ désastreux, Jon Friedberg a cherché à rassurer ceux qui suivent de près la nouvelle scène du poker en ligne au Nevada en déclarant : « En tant qu'opérateur agréé de jeux d'argent en ligne du Nevada, je peux affirmer que le nouvel environnement réglementé va éliminer toute possibilité que l'histoire se répète. Nous ne considérons pas les opérateurs de casinos, les affiliés ou les joueurs manipulant ou volant aux autres au-dessus de leurs responsabilités, et la sécurité de notre argent sera garantie. »

Le reste des États-Unis est en train de surveiller le réveil du poker au Nevada. Pour que le jeu puisse bénéficier d'un statut légal dans d'autres parties du pays, les opérateurs du Nevada doivent éviter de s'associer avec les parias du poker. Un bon point de départ serait de prendre ses distances avec tous ceux qui ont déjà ou sont encore liés à UB ou Lock Poker.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up