weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Pensées sur le Chicago Poker Classic

THE WEEKLY SHUFFLE, 2013-02-24, par Ozone

Depuis le Black Friday, il est assez difficile de se remettre au poker aux U.S.A. J'ai cependant était capable de me remettre en scelle le week-end passé lors du Chicago Poker Classic.

Le tournoi Chicago Poker Classic, organisé à 15 minutes du centre ville de Chicago dans le nord-ouest de l'Indinia, est parmi les meilleurs événements de poker des U.S.A. Rien ne peut faire mieux que Las Vegas pendant les WSOP, pour sûr. Mais pour ce qui est du poker hors Vegas aux U.S.A., Chicago n'est peut-être devancé que par les salles de poker autour de Los Angeles.

Top 3 Online Poker Bonuses


Qu'est-ce qui rend le Chicago Poker Classic si intéressant ? C'est très simple : Chicago. Lorsque vous êtes capable d'organiser un tournoi capable d'accueillir des tonnes de joueurs à proximité d'une grande zone métropolitaine, le résultat est énorme. Les gens ne vont pas se taper plusieurs heures de route ou d'avion pour jouer des tournois à petit buy-in. Mais ils feront volontiers un déplacement d'une dizaine de minutes pour jouer ces tournois.

Les organisateurs du Chicago Poker Classic ont réussi un super coup cette année avec leur tournoi 350 $ buy-in garanti à 1 million de $ et ses six premières journées. Ce tournoi incarne, plus que tous les autres tournois que j'ai pus jouer dans ma vie, ce que recherche l'immense majorité des joueurs de poker dans un tournoi en live : une prize pool gigantesque, un buy-in réaliste et plusieurs chances de revenir jouer même après s'être fait sortir.

Non seulement les joueurs pouvaient ré-entrer dans le $350 lors d'un premier jour suivant, mais ils pouvaient aussi ré-entrer directement le même jour de leur élimination. Encore plus intéressant, même si vous qualifiez pour la deuxième journée, vous pouviez continuer à jouer le tournoi : les organisateurs reprenaient votre petit tapis et vous reversez 3 000 $ en liquide. Carter Myers a remporté 9 000 $ grâce à cette approche (vous avez bien lu, il a réussi à se qualifier quatre fois pour la deuxième journée dans le même tournoi... pas mal du tout !).

Voici quelques points que les organisateurs auraient pu améliorés pour le Chicago Poker Classic:

•commencer l'action avec 4 niveaux de 75/150 au lieu de 25/50
•étendre les pauses de 10 minutes à 15 minutes, 10 minutes étant vraiment trop court pour un tournoi si important avec des centaines de joueurs se précipitant aux toilettes.
•une pause dîner de 90 minutes au lieu de 60, car les possibilités en termes de restaurations sont limitées à celles offertes par le tournoi et celles à proximité.
•équiper le tournoi d'un réseau wi-fi capable de soutenir l'utilisation des joueurs.
•installer une station pour charger les téléphones, (quitte à la faire payante)
•plus de tournois !

Le poker à Chicago semble avoir ce qu'il faut pour monter en popularité. L'ouverture d'une nouvelle salle de poker dans une zone différente de la ville pourrait venir briser le monopole dont dispose Caesars Entertainment grâce à sa propriété, le Horseshoe Hammond. Un peu de compétition ne peut toutefois pas faire de mal.

Pour l'instant, le Horseshoe Hammond est encore limité. Le casino n'est relié à aucun hôtel. Cela signifie que les joueurs en déplacement doivent se résoudre à choisir parmi l'une des options peu alléchantes offertes dans cette zone qui est un peu le trou du cul de Chicago, ou alors se taper le métro jusqu'au centre-vil (ce qui ajoute en frais pour les grinders très orientés sur la gestion du budget).

Par ailleurs, mis à part le tournoi du WSOP-Circuit à l'automne, il n'y a pas de « prestige » associé au poker à Chicago. Ce serait une grande opportunité pour la scène du poker locale si le World Poker Tour relocalisait l'un de leurs tournois les moins populaires pour l'installer à Chicago. Los Angeles ne cesse de croître grâce à ses quelques tournois annuels du WPT. Chicago a tout ce qu'il faut pour faire une bonne scène de poker pour les tournois télévisés.

Il serait intéressant de voir les puissances locales pousser plus agressivement Chicago en avant pour en faire un arrêt annuel important sur la scène des séries de tournois télévisés. Chicago se trouve sûrement à la seconde place derrière Vegas en termes de destination où le plus d'argent change de mains dans l'économie du poker.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up