weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Interview : Chadwick Miller

THE WEEKLY SHUFFLE, 2012-11-11, par Ozone

Ville natale : Middlebury, Indiana
Résidence : Londres
Mieux connus pour : Contrôler 3 % du marché d'InTrade sur les chances de réélection de Barack Obama aux élections 2012

Top 3 Online Poker Bonuses


Cette semaine, nous avons discuté avec Chadwick Miller sur son expérience intéressante dans le monde du pari politique, Bitcoin mining, et sa carrière en tant que trader financier. Son interview est un cas unique pour nous, car le poker n'est pas une part importante de sa vie. Mais ses diverses expériences sont certainement très intéressantes pour la communauté du poker.

PokerTips.org : Tout d'abord, pouvez-vous nous donner un aperçu de votre carrière et de votre vie professionnelle actuelle ?

Miller : J'ai obtenu mon diplôme en Économie et finance à l'Indiana University en 2007 et je suis allé travailler pour une firme basée à Chicago au Chicago Board of Trade. Depuis, j'ai déménagé à Londres, toujours dans le cadre de mon travail au sein de la même firme, et ces 4 dernières années j'ai bâti un pupitre de négociation spécialisé dans les produits dérivés des valeurs européennes. Notre avons monté une équipe solide et nous essayons de rendre les marchés européens aussi efficaces que possible (tout en gagnant notre vie).

Vous avez récemment capitalisé sur une possibilité d'arbitrage sur les marchés des paris sur les élections présidentielles américaines en détenant jusqu'à 3 % de tous les contrats sur InTrade donnant Obama vainqueur. Pouvez-vous nous expliquer comment vous avez découvert et agit sur cette opportunité d'arbitrage ?

Toutes les possibilités de trader m'intéressent ; j'ai donc suivi ce qui se passait sur InTrade pendant un long moment et je faisais des paris sportifs régulièrement sur Betfair. Intrade est basé en Irlande, où l'on peut parier sur le dénouement d'événements non financier dans la vie réelle comme les élections ou même la météo. Betfair, basé en Angleterre, est principalement focalisé sur les paris sportifs. Sur Betfair, au lieu de jouer contre la maison, vous jouez contre d'autres joueurs/traders. Betfair liste aussi les événements politiques et il s'est avéré que les cotes implicites entre Betfair et Intrade étaient très différentes. Les traders sur Intrade voulaient apparemment misé sur la victoire d'Obama à des cotes inférieures à celles des traders de Betfair. Le prix standard sur Intrade était de $6 (soit des cotes de victoire de 60%) alors que Betfair proposait 1,5 (soit des chances de victoires de 66,67 %). Acheter quelque chose sur un marché et le revendre en faisant un profit sur un autre est le fantasme de tous traders. De l'arbitrage diabolique. Un ami et moi nous sommes lancés dans cette entreprise en achetant Obama sur Intrade et en le revendant sur Betfair. Une fois le boulot terminé, nous avions réalisé 30 000 $ de profits.

A quoi attribuez-vous l'inefficacité des deux marchés de paris sur les élections ?

Il y a plusieurs problèmes qui ont permis cette situation. Tout d'abord, aucun Américain ne peut jouer sur Betfair. Le site ne permet pas de se connecter si vous avez une adresse IP aux USA. Donc beaucoup d'Américains qui voulaient donner leur point de vue se sont rabattus sur Intrade. Ensuite, même Intrade impose des limites. J'ai essayé de déposé des fonds depuis mon compte Citibank, et j'ai reçu un message de refus au nom du « The Patriot Act. » (Je n'avais jusque là pas encore réalisé que j'étais devenu un terroriste en pariant sur les élections) HSBC, de son côté, n'avait absolument rien à redire de mal sur les paris avec Intrade, (ou Betfair, aussi).

Un autre problème, c'est les fonds nécessaires. Les deux marchés vous engagent à placer votre perte potentielle comme garantie. Donc même si vous êtes sur une position sans risque, vous n'avez pas accès à votre capital avant la fin des élections. Pour beaucoup de gens, c'est le gros problème. Mon ami et moi avons dû bloquer 400 000 $ pour un gain de 32 000 $.

Et finalement, nous pensions réellement que Intrade était manipulé intentionnellement par les supporteurs des républicains. Lors du jour de l'élection, le reste du monde donnait des cotes sur la victoire d'Obama qui oscillaient entre 80 et 90 %. Et vous pouviez placer votre argent à ces prix là, c'étaient les prix standards. Cependant, sur Intrade existait encore un mouvement biaisé pro Romney, et les cotes sur Obama étaient 15 % inférieures à celles de Betfair et les autres sites de paris ! Qui, se proclamant sain d'esprit, pouvait croire que Romney avait 35% de chances de gagner alors que Nate Silver publiait sur FiveThirtyEight que les vraies cotes de Romney étaient inférieures à 10 % ? Le jour de l'élection, nous avons acheté Obama sur Intrade et l'avons revendu sur Betfair avec un profit de 15 %. Le problème ? Il vous faut à la fois avoir suffisamment de temps pour configurer votre compte et suffisamment de liquidités disponibles. Nous avions les deux.

Changeons de sujet, vous avez l'un des premiers à capitaliser sur la nouvelle devise nommée Bitcoin. Pour nos lecteurs qui n'en n'auraient jamais entendu parler, pouvez-vous rapidement nous décrire ce que sont les Bitcoins et comment vous les avez « miné » ?

J'encourage tous ceux qui n'y connaissent rien à se renseigner et à lire le plus possible sur les Bitcoins, et à comprendre en quoi il s'agit d'un médium super cool d'échanger et de stocker de la valeur. Je vais quand même vous faire un résumé rapide.

Bitcoin est une devise décentralisée qui innove en bien des points, en faisant l'une des forces les plus perturbatrices (dans le bon sens) du status quo monétaire persistant. Au moment où j'écris ce texte, 1 Bitcoin vaut 11 USD. Les Bitcoins sont très sûrs, (impossibles à contrefaire), presque anonymes et à l'abri de toutes indiscrétions. L'un de leur point fort est leur méthode de répartition. Il n'y aura jamais plus de 21 millions de Bitcoins. C'est un fondement du système et la nature décentralisée de la devise garantit que ce sera toujours le cas. Ces Bitcoins sont lentement distribués pour avoir donné de la puissance de calcul informatique nécessaire au maintien du réseau. La sécurité de Bitcoin vient d'une technologie de cryptage très sophistiquée associée à une « Preuve de travail », méthode dans laquelle les personnes essaient toujours de trouver des solutions à des problèmes très complexes. C'est un travail de résolution de problèmes qui garantit que toutes les transactions Bitcoins sont valides et qu'aucun vol ou transaction dupliquée ne se produise. Lorsque vous pouvez résoudre ces problèmes très compliqués, vous recevez quelques un de ces 21 millions de Bitcoins. Ce processus est appelé « minage » ou « mining » en anglais (comme pour les MMO en gros). Lorsque Bitcoin est apparu, un ami et moi avons investi de l'argent dans des cartes graphiques avancées, parfaites pour résoudre les problèmes que proposent Bitcoin. Je faisais tourner 4 PC chacun équipés de 3 cartes graphiques haut de gamme, et je les laissais tourner à fond en essayant de générer des solutions acceptables sur le réseau Bitcoin, afin de recevoir des Bitcoins. Nous avons miné une poignée de Bitcoins par jour, mais au final les coûts de la consommation électrique ont fini par rattraper notre profit lorsque d'autres participants se sont rendus compte que d'autres pièces matérielles étaient plus efficaces que les cartes graphiques pour le minage. Il existe maintenant des puces conçues pour miner sur Bitcoins, et ne rien faire d'autre. Et les propriétaires de ces puces monopolisent toutes les coins. Et puis, bon, j'ai fini par acheter les miennes.

Les Bitcoins ont tellement d'utilisations potentielles, c'est très excitant ! La première possibilité qui a attiré l'attention s'appelait "The Silk Road," (La route de la soie), où vous pouviez acheter des drogues illégales de manière plus ou moins anonyme sur internet. Bitcoin est idéale pour ces types de marché noir. Vous pouvez maintenant acheter tout ce que vous voulez depuis du miel non pasteurisé aux feux de taxi grâce aux Bitcoins. Et vous n'avez pas à vous soucier de l'inflation décidée par une banque centrale ou de l'intrusion de curieux dans vos affaires.

Quelles applications envisagez-vous aux Bitcoins ?

Les Bitcoins sont une excellente devise car elles transfèrent la valeur n'importe où dans le monde plus ou moins instantanément. Plus besoin d'écrire un chèque ou de faire un virement en ligne coûteux lorsque vous avez besoin d'envoyer de l 'argent. C'est aussi une devise qui reste hors des radars et hors du contrôle des autorités traditionnelles. Comme les Bitcoins ont été lachées dans la nature, personne ne peut les contrôler. Cette devise est décentralisée et mondiale. Les Bitcoins sont idéales pour le poker, car elles évitent d'avoir à utiliser le dollar US très problématique ou d'avoir à faire des dépôts et retraits dans d'autres devises. Il vous suffit de jouer à des parties où les mises sont en Bitcoins, et de les convertir ensuite dans votre devise locale lorsque vous en avez envie. Les Bitcoins sont aussi quasiment immunisé contre la fraude. Si quelqu'un vous envoie des Bitcoins et qu'ils apparaissent dans votre porte-feuille, vous pouvez être sûr à 100% que ce sont maintenant vos Bitcoins à vous, et qu'ont ne vous les reprendra par la suite.

Comment, exactement, fonctionnerait une salle de poker utilisant les Bitcoins ? Comment pourrait-on effectuer des dépôts ou des retraits ? Est-ce que les parties seraient jouées en Bitcoins ou les Bitcoins seraient-elles converties en devise papier une fois le dépôt terminé pour être jouées ?

J'imagine que les gens joueraient au poker en Bitcoins et géreraient les conversions de devises chacun de leur côté. Clair et limpide. Moins la salle de poker encaisse de cash réel, moins elle s'exposera au autorités.

Quelles sont les similarités entre votre travail quotidien en tant que trader financier et celui d'un joueur de poker en ligne ?

Ces deux métiers sont basés sur la prise de risque, sur l'analyse des opportunités d'une perspective de la « valeur attendue », et offrent une atmosphère palpitante. Trader, tout comme jouer au poker professionnellement, implique essentiellement de prendre l'argent de participants moins bien informés en échange d'un service. Dans notre cas, notre service c'est l'efficacité et la liquidité du marché lorsque cela s'avère nécessaire. Pour les joueurs de poker, le service est essentiellement la récompense d'un comportement à prise de risque et aussi l'amusement du jeu. Les gens viennent nous voir car ils veulent compenser des risques réels et sont heureux de nous laisser une partie de la valeur attendue en retour en même temps que ce risque. Les gens rejoignent une partie de poker car ils cherchent le risque et veulent s'amuser. Dans les deux cas, les pros utilisent des techniques sophistiquées pour avoir l'avantage sur les novices. Les profils d'un bon joueur de poker et d'un bon trader sont presque les mêmes et la plupart des gens avec qui je travaille jouent au poker. Cette année, un gars de notre bureau est allé assez loin dans le Main Event WSOP. Un jeu agressif et intelligent est récompensé à la fois au poker et dans le trading.

Pour finir, comme il existe plusieurs points qui attirent les joueurs de poker dans le trading, quel serait votre conseil à un joueur de poker qui cherche à se lancer dans le marché financier ?

Ce n'est plus aussi facile en 2012 que ça l'était en 2007, mais cela reste faisable. J'ai commencé en appelant toutes les firmes de trading qui opéraient sur le Chicago Mercantile Exchange et le Chicago Board of Trade. Il existe des tas de petites firmes qui cherchent des traders assistants pour travailler avec les traders et apprendre les règles du jeu. Si vous êtes assez chanceux pour vous trouver dans une ville comme Chicago, vous pouvez trader des devises, des marchandises, des matières premières, tout et n'importe quoi. New York, par exemple, est un cas un peu différent et il y a beaucoup plus de banques qui proposent des postes sur interviews classiques et avec des programmes d'embauches strictes. Mais les banques ne sont plus trop à l'embauche ces temps-ci. Ca peut valoir le coup de demander, quand même.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up