weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Résumé du WSOP-Circuit Chicago

THE WEEKLY SHUFFLE, 2012-10-14, par Ozone

Le poker est bien vivant à Chicago. La plus importante étape des 19 présentes sur le programme du WSOP-Circuit, attire beaucoup de joueurs inexpérimentés, et très excités, venus se faire les dents dans les tournois aux buy-in raisonnables organisés au Caesars Hammond (à dix minutes de route du centre de Chicago). Nous nous y sommes rendus récemment pour nous plonger dans l'action de poker en live pendant le plus gros tournoi du WSOP-Circuit.

Top 3 Online Poker Bonuses


Les locaux de la zone de Chicagoland qui constituent la majorité des tableaux semblent plus heureux et excités de participer à un tournoi de poker que les joueurs normaux. Les joueurs semblent moins expérimentés et sont donc aussi moins las du poker. Le poker reste pour eux une expérience nouvelle et excitante. Donc non seulement il est très agréable de jouer avec eux, ils sont aussi relativement mauvais et faciles à exploiter.

Cependant, les installations de la plus grande étape du WSOP-C laissent à désirer. Le Caesars Hammond ne dispose pas d'un hôtel dans ses bâtiments, ce qui dissuade beaucoup de joueurs de venir, car la zone environnante est le trou du cul du monde. En d'autres termes, pour jouer le tournoi WSOP-Circuit Hammond, vous devez soit vous taper les transports tous les jours, soit rester à l'hôtel dans une zone peu attrayante de la banlieue de Chicago. Ce n'est pas le tournoi idéal pour les pros du poker fainéants.

Un point positif, trois écrans géants dans la zone de poker permettent de regarder plusieurs événements sportifs en live. Cela permet de surmonter l'ennui du poker. Il y a aussi une table offrant du café gratuitement. Nous mentionnons ce fait pour vous faire comprendre à quel point il est difficile de trouver des bons points sur les WSOP.

Comme il est de coutume pour les tournois de poker du Caesars, les joueurs sont compressés comme des sardines à des tables de 10 gérées par des croupiers embauchés sans réelle qualification et qui, donc, sont généralement mauvais. Pour gérer les tournois du WSOP-C, Caesars s'en remet à une agence de voyage de croupiers qui paient eux-mêmes leurs frais de déplacement et d'hébergement, simplement pour avoir la chance de gagner $6 par heure (plus les pourboires). Ce modèle de rémunération n'attire pas forcément les meilleurs de la profession, et contribue encore et toujours à tuer l'expérience classe et vip des WSOP à laquelle on est en droit de s'attendre de la plus prestigieuse marque de poker.

Pour preuve de leur déchéance dans le monde du poker, les officiels des WSOP ont lancé une vidéo de promo avant le début des tournois, contenant des moments forts du poker mettant en scène Howard Lederer et Annie Duke. Ces mêmes personnes dont l'incompétence a coûté aux membres de la communauté du poker plusieurs millions, sont encore présentés en héros des WSOP, et cela prouve bien que Caesars n'a absolument aucune considération pour vous, les joueurs. Cette corporation vous traitera comme un participant des WSOP, c'est à dire qu'il vous faudra accepter des standards bas de gamme, à moins que vous ayez fini par devenir accroc aux machines à sous pendant les temps de pause des tournois.

Un nombre presque infini de tournois satellites et de « la seconde chance » prend toute l'attention du personnel, provoquant une atmosphère de chaos dans les autres tournois, normalement plus importants. Par exemple, j'ai demandé au personnel combien nous allions jouer de niveaux dans la journée, et j'ai eu droit à une réponse très fraîche : « ça dépend ». Je lui ai demandé pourquoi il n'avait pas annoncé les infos au micro pour tous les participants du tournoi, car c'était quand même un point important et qu'il allait en plus sûrement se voir poser la question plusieurs fois. Un autre membre du personnel a répondu que de toute manière les gens poseraient quand même la question. Donc au lieu de suivre une suggestion raisonnable pour améliorer l'efficacité, le personnel des WSOP vous renvoie un argument très douteux sur le fait qu'une annonce n'informerait pas plus les joueurs, au final, qu'ils ne le seraient sans annonce du tout. C'est un bon exemple du nombre de petites choses dans la gestion des WSOP qui peuvent vous rendre fou.

D'autres facteurs constitutifs du nouveau statut de mangeoire à cochon des WSOP sont : une cantine de poker avec des tarifs à vous rendre pauvres (8$ pour un mauvais hot dog), aucune place assise en dehors de la dite cantine, un refus de donner un ticket d'accès au buffet pour les joueurs de poker en pause déjeuner d'une heure, et des joueurs devant payer 5$ pour une bière à la table. Oui, vous avez saisi le tableau : si vous jouez de l'argent aux WSOP à Chicago, Caesars vous exploitera tous les sous qu'il peut sur votre soif d'alcool. Aucun autre casino américain ne fera payer à un client de jeux d'argent pour une boisson alcoolisée...c'est un non sens économique !

Lorsque vous êtes client des WSOP, attendez-vous au traitement minimum et à des tarifs maximum sur tout et rien. Les WSOP sont dirigées par une société en manque de fric qui n'a pas les ressources nécessaire pour proposer un service de classe mondiale. Au moment où les joueurs continuent de s'améliorer au poker, et qu'il devient donc de moins en moins intéressant financièrement de participer à un tournoi, les petits tracas des WSOP prennent de plus en plus d'importance. Nous espérons que la marque sera finalement séparée de sa société parente sur le point de couler, afin qu'elle soit reprise par une entité commerciale désireuse d'investir pour créer une expérience de poker de classe mondiale.

Sur le même sujet : Cinq idée pour améliorer les WSOP

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up