weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



10 Stupides choses dans le Poker

THE WEEKLY SHUFFLE, 2012-08-19, par Ozone

Cela fait bien longtemps que nous n'avons pas poussé un bon coup de gueule. Il y a déjà un moment de ça, nous avions écrit survles dix meilleures choses dans le poker. Maintenant, nous allons discuter des dix choses stupides dans le poker. .

1. L'hymne national aux WSOP

Top 3 Online Poker Bonuses


La décision de Caesars Entertainment de jouer l'hymne national aux WSOP est...étrange, pour le dire simplement. Depuis quand le poker est un sport Olympique ? Il existe une habitude chez les opérateurs de poker de prendre le jeu un peu trop sérieux. Voyez : PokerStars refuse d'organiser une série de tournois parallèle à petits buy-ins pendant la durée des WCOOP, car elle enlève au « prestige » de ces gros tournois. Ce ne sont que des tournois de poker. Il ne faut pas se prendre au sérieux.

2. Les Planteurs/Enfoirés

Il y a beaucoup de gens formidables dans le poker. Malheureusement, il y a aussi beaucoup d'enfoirés et de mecs qui vous plantent dans le dos. Ce qui est malheureux, c'est que les « faiseurs de mal » (comme dirait George Bush) s'attirent toujours plus l'attention que les mecs biens du poker. Ils donnent une image déformée du poker comme un milieu d'enfoirés ou de sans valeur. C'est une honte, et cela empêche probablement beaucoup de sponsors d'injecter de l'argent dans le monde du poker.

3. Les pubs sur PokerNews pour Ashley Madison

Récemment, le plus grand média du poker sur le web, PokerNews.com, s'est fait le relais d'une campagne de pub pour Ashley Madison. Pour ceux qui ne sont pas au courant, Ashley Madison est un site de rencontre qui se concentre sur aider des personnes mariées à tromper leur conjoint. Donc en gros, PokerNews a tellement besoin d'argent qu'ils sont maintenant prêts à se rabaisser au point de promouvoir le plus minable des sites de rencontres payant du web. Cela tombe à point nommé alors que le poker se bat pour gagner une légitimité et une respectabilité. 

Mais après tout, tout est bon pour s'en mettre plein les poches, pas vrai Tony G ?

4. Les mises à jour des comptes de jetons

La chose frustrante sur le fait de suivre les joueurs de poker sur Twitter est le nombre infinis de compte de jetons publiés sur votre fil. Remarque aux joueurs de poker du monde entier : les gens ont autant à faire de votre compte de jetons de la table finale du tournoi où vous êtes qu'ils sont intéressés par le menu de votre petit-déjeuner. Alors gardez-les pour vous au lieu de venir les mettre à jour tout le temps et pour tout le monde, merci d'avance ! 

5. Bureaucrates

Les politiciens ont été inventé pour faire chier les autres. Prenez le gouverneur du New Jersey, de son joli nom Chris Christie. Il y a un an, il avait posé son veto sur un projet de loi sur le poker en ligne qui aurait permis de légaliser le jeu dans son état, en se basant sur les inquiétudes de la légalité de la loi au niveau fédéral. Maintenant, le même gouverneur enter en guerre contre les ligues sportives professionnelles principales des USA afin de mettre en place une loi pour légaliser les paris sportifs en ligne dans son état.

Résumons un peu : il y a un an, il s'oppose au poker en ligne car il ne veut pas se mettre le gros gouvernement à dos. Et maintenant, il est en train de faire un gros doigt d'honneur à tout ceux qui voudraient s'opposer à son projet de légalisation d'une forme de jeu d'argent ostensiblement moins innocente que le poker : les paris sportifs. Qu'est-ce qui s'est passé dans la tête de Chris Christie : premier de la classe de la conformité il y a à peine un an ?

Les politiciens sont les pires de tous.

6. Les magiciens à la « durrrr »

Jouer au poker en direct est devenu clairement intolérable, à cause du grand nombre de jeune rockstars de 20 ans dans le jeu. Il semble presque impossible de trouver ue partie sans clone de Tom Dawn, qui imite son style flegmatique et scrutateur du poker. Le poker est sensé être une activité stimulante, mais il devient rapidement une activité déprimante face à la prolifération des drones sans personnalité avec leur sweat à capuche et leur casque sur les oreilles, qui ouvrent leur bouche comme pour gober des mouches et prennent 60 secondes pour chaque décision. Dans les parties en ligne, ces mêmes gars peuvent prendre 30 décisions en une minute, mais en live, ils deviennent de vrais abrutis. 

7. Les gens qui « veulent seulement un bracelet »

Les gens qui disent qu'ils en veulent « seulement qu'un bracelet, et pas l'argent » aux WSOP devraient être disqualifiés des WSOP à vie. N'est-ce pas tout simplement la pire idiotie que vous avez entendue ? Un premier prix aux WSOP ne vaut jamais moins de 150 000 $. C'est tout simplement absurde et inexcusable de donner plus d'importance au bracelet qu'au premier prix. En plus, ils en donnent environ 70 par an maintenant, alors qui en a encore quelque chose à faire ?

8. Les joueurs de poker glandeurs

Selon le stéréotype, les joueurs de poker sont des gros glandeurs. Nous, à PokerTips, ne pouvons pas vraiment prétendre échapper à ce stéréotype, donc nous allons être un peu hypocrites...ça ne fait jamais de mal. Mais donc, si les joueurs de poker n'étaient pas des glandeurs, il n'existerait pas de choses stupides comme Poker Refugees. Honnêtement, payer 1 000 $ pour un service dont vous pourriez vous passer en bossant 3 heures sur le problème ? C'est pathétique que de tels services existent. 

9. Discuter de stratégie à la table

Encore pire que les magiciens à la durrr mentionnés ci-dessus, les joueurs dans les parties en direct qui parlent sans cesse de stratégie de poker. Certains ont l'air incapable de jouer sans expliquer chaque étape de leur raisonnement (souvent sous-développé) à tous ceux à la table qui ont le malheur de se trouver trop près pour ne pas entendre. Non seulement c'est très mauvais pour la dynamique de la table, mais c'est aussi très chiant. Existe-t-il une seule bonne raison de parler de stratégie à la table ?

10. Les pros du poker indignés

Ok, on a compris. Le Black Friday, ça craint et le poker en est presque à l'état de prohibition actuellement aux USA, mais pourrait-on arrêter de tracer un parallèle entre le poker et n'importe quelle autre injustice dans le monde ? Agir comme si les USA était le pire pays du monde car il ne tolère pas le poker en ligne et la fumette de cannabis vous donne plus l'air d'être un gamin gâté qui réclame son jouet sans vraiment bien comprendre les malheurs qui existent dans le monde. Pleurer sur l'illégalité du poker et trouver le culot de rapprocher votre frustration d'autres « vrais » problèmes que traversent certaines personnes dans leur vie est tout simplement infâme et vous donner l'air de petits cons. 

Merci à Reed Hensel pour avoir inspiré cet article.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up