weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Sortir du poker

THE WEEKLY SHUFFLE, 2012-07-15, par Ozone

J\'ai parlé avec beaucoup de gens lors des World Series of Poker 2012 à Las Vegas, et beaucoup ont exprimé leur envie de sortir du monde du poker d\'une manière ou d\'une autre.

Il n\'y a pas réellement de sentiment d\'urgence exprimé par les gens intéressés par tirer des revenus d\'une autre source que le poker. Mais c\'est plus un intérêt général de finalement faire quelque chose de sa vie pour gagner de l\'argent à la place du poker.

Top 3 Online Poker Bonuses


L\'impression que je me suis faite sur plusieurs personnes qui gagnent actuellement leur vie grâce au poker, c\'est qu\'ils ne sont pas fans de leurs perspectives de vie à long terme. Il n\'est pas facile de gagner beaucoup d\'argent avec le poker, et votre potentiel de gain ne fait que diminuer au fil du temps.

Il est très clairement encore possible de bien vivre du poker, mais il faut y travailler beaucoup plus. Seuls quelques joueurs dans le monde ont ce qu\'il faut de compétences et de motivation pour leur permettre de gagner des sommes à 5 ou 6 zéros tous les ans dans le poker jusqu\'à la fin de leur vie.

Je pense que beaucoup des pros à succès sont en train de vieillir, et qu\'ils sont en train de comparer leur parcours à ceux de leurs anciens amis d\'école, qui sont eux en train d\'avancer dans leur carrière. Pour certaines personnes, dont la carrière de poker n\'avance pas autant qu\'ils l\'auraient souhaité (c\'est un problème assez répandu), l\'idée de faire la transition à une « vraie » carrière se fait de plus en plus plaisante au fil des années.
Comme beaucoup de joueurs, ce qui m\'a motivé à me mettre sérieusement au poker c\'est qu\'à un certain moment de ma vie, cela me semblait être le seul chemin de vie cohérent pour devenir un jeune adulte riche. Cependant, la possibilité de devenir riche grâce au poker a perdu beaucoup en potentialité car tous les joueurs n\'ont eu de cesse de s\'améliorer. Une économie en crise où il n\'y a pas assez de joueurs occasionnels pour injecter de l\'argent tous les ans fait que la belle île paradisiaque du poker s\'est encore éloignée un petit peu.

Voici quelques idées pour une transition vers la sortie du monde du poker qui pourrait bien être profitables à certains joueurs gagnant encore maintenant la majorité de leur argent grâce au jeu :

Envisagez une approche de revenus hybrides

J\'ai parlé avec un pro pendant les WSOP qui a attiré les investisseurs pour le soutenir dans son projet de racheter et de rénover des maisons pour les louer par la suite. Son premier projet fut tellement profitable qu\'il a été capable de rembourser ses investisseurs et d\'avoir suffisamment de capital pour commencer à acheter des maisons par lui-même. Il gère cette affaire en même temps qu\'il continue de jouer au poker semi professionnellement 30 à 40 heures par semaine.

Il y a plusieurs manières de gagner de l\'argent et toutes ne nécessitent pas un engagement à temps plein. Faites donc des brainstormings, même si ce n\'est qu\'à des fins purement théoriques et pour exercer votre cerveau, sur comment gagner de l\'argent tout en continuant votre carrière de poker.

Examinez votre formation de plus près

En fonction de vos objectifs spécifiques et de votre situation, retourner à l\'école pour acquérir un diplôme peut s\'avérer une bonne idée. Si vous prenez cette route, essayez de mettre en place un plan précis. Il faut un but clair et défini derrière votre désir de retourner à l\'école. Pensez-y comme un joueur de poker, et calculez tuos les facteurs de retour sur l\'investissement que représentent le temps et le coût des études. En ce moment même, nous passons par une bulle des grands diplômés, alors obtenir un diplôme d\'une école mal cotée en croyant que vous pourrez ensuite avoir un job avec un bon salaire peut s\'avérer un pari perdant.

Comprenez que c\'est un processus lent

A moins d\'avoir eu énormément de réussite au poker, les chances sont que vous ne pourrez pas faire la transition en un claquement de doigt vers le boulot de vos rêves. Tom Dwan pourrait probablement obtenir un job à Wall Street en quelques minutes s\'il le voulait. Mais pour les pros avec un niveau de réussite modérée, il faudra du temps et du travail pour sortir du poker avec succès vers une activité qui vous plaira. Il est important de comprendre que c\'est un processus lent, qui prendra sûrement plusieurs années. Cela vous permettra de garder les pieds sur terre en ce qui concerne vos perspectives d\'avenir, afin d\'éviter tout découragement en cours de route.

Fixez vous des objectifs. Essayez d\'accomplir quelque chose chaque semaine sur votre programme vers votre source de revenus hors poker. Il peut s\'agir de faire un CV, d\'étudier pour un test normalisé pour entrer dans une école, d\'arranger un repas d\'affaire avec quelqu\'un que vous pensez pouvoir vous apprendre quelque chose, etc. Si vous y allez pas à pas, régulièrement, vous finirez par aller très loin.

N\'oubliez pas que vous pouvez encore jouer au poker

Simplement parce que vous faites votre transition hors du poker ne veut pas dire que vous ne pouvez pas y revenir. Un joueur à succès que j\'ai rencontré a quitté le jeu et passé deux ans à travailler dans la finance. Il n\'a pas aimé cette expérience autant qu\'il l\'avait espéré, et il est donc maintenant en train de travailler pour revenir dans le poker à temps plein.

L\'essentiel est que vous pouvez toujours jouer au poker, même si c\'est purement pour le plaisir. Il n\'y a rien de mal à décider que c\'est une option de carrière moins sérieuse pour votre vie.

Rédigez un CV

Si vous jouez au poker à temps plein depuis plusieurs années, votre CV va probablement comporter quelques trous au chapitre de l\'expérience professionnelle. Il se peut même que vous n\'ayez absolument rien à écrire sur votre CV du tout. Si votre CV n\'a en général rien de génial, ce n\'est pas un problème, mais vous devriez commencer à penser à comment lui donner un peu meilleure allure.

Faire du bénévolat à côté ou travailler à temps partiel (même gratuitement, si vous n\'avez pas le choix) pourrait s\'avérer une expérience professionnelle très précieuse ou vous aider à entrouvrir la porte sur une carrière qui vous intéresse. Au minimum, vous aurez quelque chose à écrire sur votre CV.

Vendez vos compétences de poker

Les joueurs de poker peuvent considérer normales beaucoup des compétences nécessaires pour gagner au jeu. Mais une grande partie des outils que vous avez aiguisez au poker sont en fait très utiles dans le monde professionnel. Vendez vous à vos employeurs potentiels en mettant l\'accent sur la gestion du risque, la prise de décision, les aspects d\'indépendance que vous a appris le statu de joueur de poker. Votre temps passer à jouer au poker n\'a pas été du temps perdu. Assurez-vous que vos futurs employeurs le comprennent bien.

Écoutez votre réseau et guettez les opportunités

Vous n\'êtes pas seulement un joueur de poker. Ne vous identifiez pas trop à votre carrière actuelle. Si vous êtes suffisamment malin pour gagner de l\'argent au poker, vous serez probablement assez malin pour réussir dans beaucoup d\'autres domaines. Gardez l\'esprit ouvert sur toutes les idées de carrière potentielle. Gardez de bonnes relations avec les personnes qui ont réussi ailleurs que dans le poker. Beaucoup de joueurs de poker font l\'erreur de voir les fishs à leur table comme des bons à rien. Ce fish est probablement un requin dans un autre domaine, ne le sous-estimez pas. Ce n\'est pas parce qu\'ils ne couchent jamais la top paire qu\'ils n\'ont pas beaucoup à vous apprendre.

Mike McDonald a formé gratuitement l\'un des participants au tournoi Big One for One Drop car il y avait vu l\'opportunité de se créer un réseau avec un investisseur à succès. Qui sait quand l\'ascenseur reviendra chargé de gros tas de billets ? C\'est une attitude comme cela qui peut aider les joueurs de poker à s\'ouvrir des portes pour des opportunités dans d\'autres domaines.

Faites quelque chose

La plus grande clé pour réussir sa transition hors du poker est d\'au moins faire quelque chose. Même quelque chose de simple comme de lire un livre sur l\'investissement dans l\'immobilier ou de s\'adonner à autres intérêts pouvant potentiellement rapporter de l\'argent peut s\'avérer être une expérience de formation très précieuse. Ne vous laissez pas gagner par la fainéantise, même si le style de vie de joueur de poker vous permet d\'être un fainéant. Un jour viendra peut-être où vous voudrez gagner de l\'argent en faisant autre chose de votre vie.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up