weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Interview: Kristen Bicknell

THE WEEKLY SHUFFLE, 2011-12-04, par Ozone

Age: 24
Ville natale : St. Catharines, Ontario, Canada
Résidence : Ottawa, Ontario, Canada
Mieux connue pour : Grinding

Cette semaine, l'une des personnes les plus travailleuses du poker, Kristen Bicknell, a discuté avec nous de sa carrière de joueuse de 24-tables de full ring no-limit hold'em. Il n'y a que peu de joueurs qui jouent plus de mains de poker que Kristen sur une année. Elle tient aussi un blog de poker.

Top 3 Online Poker Bonuses


PokerTips.org: Vous êtes connue pour votre immense implication en tant que grinder dans les parties cash en ligne. Dîtes-nous à quelles mises jouez-vous en général, à combien de tables jouez-vous en même temps, et approximativement, combien de mains jouez-vous par jour en moyenne ?

Bicknell: Je joue à $0.50/$1.00 et $1.00/$2.00 full ring NLHE. Je joue 24 tables en même temps et en moyenne, 8 000 mains par jour.

Comment en êtes-vous venu à jouer au poker ?

Un soir, lorsque j'étais étudiante à la fac, je me faisais chier et des collocs m'ont proposées de jouer. Je ne savais pas du tout ce qu'était le Texas Holdem, mais je voulais essayer. Je suis tombé sous le charme de la complexité et de la compétitivité du jeu. Mon petit ami et moi avons joué en heads-up ce soir là jusqu'à environ 10h du mat, et depuis ce jour je crois que je n'ai jamais passé plus d'une semaine sans jouer. J'ai commencé à étudier plusieurs livres de poker, à jouer dans les parties locales que je dénichais (cash et tournois) et en j'ai ensuite trouvé le poker en ligne et à jouer des sit'n'gos mtt et heads up.

Qu'est-ce qui vous a décidé à devenir une grindeuse de poker à temps plein ?

Comme la plupart des joueurs de poker, une fois que j'ai commencé à avoir des résultats, j'avais de plus en plus de mal à me motiver pour aller en cours. J'étudiais la criminologie à Carleton University, et j'ai rapidement appris que tout ce que je ne voulais jamais faire comme travail se trouvait justement dans le domaine de la criminologie. Donc, me voilà !

Pouvez-vous nous décrire à quoi ressemble votre journée normale ?

Une journée normale à la maison est en fait très normale (et chiante). Je cuisine beaucoup, je fais les courses et je promène mon chien (quand il fait beau) entre mes sessions de poker.

Avec le volume que vous jouez en no-limit hold'em, êtes-vous capable maintenant de prendre n'importe quelle décision très rapidement, ou y-a-t-il des situations qui vous prennent du temps ?

Pour l'instant, je peux prendre toutes les décisions assez rapidement. Une fois de temps en temps une situation se présente et me vide ma réserve de temps, mais c'est assez rare. Je pense qu'une des erreurs que je fais, tout comme ceux qui jouent des volumes importants, est de passer en mode autopilote pour éviter les situations problématiques, et je finis par jouer tellement simplement que mon jeu n'évolue pas. Je dois toujours me rappeler de prendre quelques secondes supplémentaires pour prendre la meilleure décision, au lieu de la décision « rapide ».

En quoi le paysage du poker a changé pour vous après le Black Friday?

Immédiatement après le Black Friday, j'ai eu l'impression que les jeux étaient plus faciles. Maintenant que beaucoup de grinders Américains se sont relocalisés et sont de retour aux tables, j'ai l'impression qu'elles sont plus dures qu'avant le Black Friday car tous les meilleurs joueurs se sont relocalisés, et pas les joueurs perdants.

Lorsque vous prenez du temps libre loin des tables, quels sont vos hobbys ?

Lorsque j'arrive à prendre du temps libre, j'aime être dehors, j'aime voyager, et j'aime le sport. Une de mes passions : le stock car. Mes parents ont une entreprise qui construit des voitures de course et mon père les pilote lui-même. J'ai grandi dans l'univers des courses, et plus qu'un hobby, c'est un style de vie. Je ne vis plus dans les alentours du circuit maintenant, mais lorsque c'était le cas, j'y étais tous les vendredis et samedis soirs, ou dès qu'il y avait une course. Petite, je pilotais des karts et j'ai toujours eu le rêve de devenir pilote professionnelle.

Que pense vos amis ou votre famille de votre presque indescriptible capacité de grindeuse de poker ?

Hmm. Bonne questions. Je pense que ma famille et mes amis qui ne jouent pas eux-mêmes ne comprennent pas ou n'apprécient pas réellement la quantité d'énergie que j'investis dans le poker, car ils pensent que c'est un jeu, pas un métier, et ils ne comprennent pas vraiment la quantité de mains et de tables que je joue. Ils pensent que c'est bien que je casse le cliché du joueur du poker, et ils sont impressionnés par le succès que j'ai. Mes amis qui jouent au poker admirent mon éthique et ma discipline de travail, car ils comprennent la quantité de travail que ça représente.

Votre but est-il celui d'un « grindeur de rakeback », qui cherche en général juste à être rentable dans ses parties et à surtout profiter des bonus qu'il obtient de par son volume de jeu ?

Oui, je suis une fière « pro du rakeback ». La vérité c'est que, avec le montant de rakeback que vous pouvez gagner en atteignant les niveaux VIP supérieurs, vous pouvez réellement être un joueur perdant aux tables et profitez plus qu'un joueur gagnant qui jouerais peu de mains et n'atteindrait jamais les taux élevés de rakeback. Beaucoup de gens ne le comprennent pas, mais à $0.50-$1, beaucoup de joueurs font $100k par an seulement en étant juste un peu rentable aux tables et avec un statut VIP élevé. Les gens pensent que parce que vous êtes un joueur perdant sur PokerTableRatings, vous êtes vraiment un mauvais joueur, mais ils ne comprennent pas que vous sacrifiez la capacité de maintenir un haut niveau de gain pour actuellement gagner plus d'argent. Beaucoup de gens peuvent gagner plus d'argent avec un taux de gains moins élevé et en jouant plus de tables et de mains que s'ils jouaient beaucoup moins de mains et avaient un taux de gains plus élevé. Il n'y a que quelques rares personnes qui peuvent jouer suffisamment de volume pour atteindre le statut VIP tout en maintenant un taux de gains élevé, mais évidemment cela reste le but à atteindre pour tous.

Quelle est le niveau de difficulté à $1-$2 no-limit ces derniers jours ?

Je pense que $1-$2 est clairement battable si vous travaillez suffisamment dur, mais le niveau de compétences général à $1-$2 est assez élevé, et les taux de gains des meilleurs chaque année à $1/$2 sont bien moins élevés que ce que vous trouverez à d'autres limites.

Pour finir, quels conseils donnez-vous à tous ceux qui veulent développer la capacité de grinder une énorme quantité de tables en même temps ?

Je pense qu'il est important d'augmenter doucement le nombre de tables que vous jouez. D'abord, vous devez vous familiariser avec toutes vos statistiques hud (vous devez jouer avec un hud, un logiciel d'aide aux tables de poker). En même temps que vous écrivez des notes sur les joueurs à la table, utilisez un code de couleur pour vos notes afin de pouvoir prendre vos décisions très rapidement. Assurez-vous de toujours rester conscient du flux de jeu de toutes les parties que vous jouez avant de commencer à faire du mass table. Restez toujours calme, et posé, et si vous vous sentez dépassé ou stressé par le temps, faites une pause et revenez avec moins de tables qu'avant.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up