weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Cinq Choses Dont à Besoin le Monde du Poker

THE WEEKLY SHUFFLE, 2011-10-23, par Ozone, TwoGun

On pourrait sûrement faire une liste de plus de cent, ou même mille, choses dont à besoin le monde du poker, mais nous allons nous attarder sur seulement cinq pour cette semaine.

1. Un gouvernement

Le poker ressemble beaucoup au Far West. C'est chacun pour sa peau à essayer de faire ses mains et son argent. De fait, c'est la porte ouverte à beaucoup de coup de poignard dans le dos, de triche, de jeu à plusieurs comptes, de mensonge, de vol et d'autres entorses à l'étique. Le poker a la responsabilité de se gouverner soi-même. Personne ne le fera à notre place.

Top 3 Online Poker Bonuses


A ce jour, le monde du poker n'a cependant toujours pas réussi à se policer. La majeure partie du temps, c'est les méchants qui ont gagné. Vous êtes pris dans un scandale de multi compte ? Ne vous inquiétez pas, gardez la tête basse quelques mois et vous n'aurez aucun problème. Vous obtiendrez peut-être même un contrat de sponsoring avec une salle de poker en ligne à la sortie.

Malheureusement, le monde du poker croule en quelque sorte sous le nombre de connards qui plantent dans le dos et encore plus malheureusement, les actions contraires à l'étique n'entrainent aucune sanction ou conséquence. L'Epic Poker League d'Annie Duke a pris position pour remédier à cela avec son Comité de conduite et d'étique, mais au final cela ne police qu'une petite partie du monde du poker par le biais d'une adhésion à l'EPL, ou une chance raisonnable d'y entrer un jour.

Un corps gouvernemental est nécessaire pour le reste du monde du poker. Il serait bien de voir des organisations comme les WSOP, WPT, et les principales salles de poker en ligne se réunir pour former une instance gouvernementale qui pourrait bannir toute participation dans les parties en fonction des infractions. Vous pourriez même appeler un chat un chat et la nommer : La Cour du Poker. Il y aurait un juge, un jury, un procès, tout le tralala. Les sentences ? Une mise sur liste noire pour toutes les parties où vous avez triché.

Wah...La Cour du Poker. Je suis même prêt à payer un peu de commission supplémentaire pour financer cette idée !

2. Les groupies

Il y a une vraie absence pesante et démoralisante des groupies dans le monde du poker. Pourtant, que manque-t-il à une bande de pauvres types avec beaucoup de fric ? Je ne comprends pas pourquoi vous ne voyez pas plus de femmes sortir avec les joueurs de poker. Si vous avez besoin de plus de preuves pour démontrer que les femmes sont des nazes, rendez-vous aux WSOP l'an prochain. Vous n'y verrez quasiment aucune femme. Elles sont trop occupées à trainer avec les mecs à $30k qui ont l'air de millionnaires dans les clubs plutôt que de trainer avec les millionnaires qui ressemblent à des crevards à $30k au Rio.

Le monde du poker n'a qu'une seule groupie que je connaisse, la groupie, et nous la remercions pour ses efforts.

3. Un poker légalisé aux USA

Le Black Friday semble presque surréel lorsqu'on regarde ce qui s'est passé. Du genre, ça a vraiment lieu ou quoi ? Oui, apparemment, ça c'est passé. Au pays du « land of the free », la nation la plus prospère et la plus développé au monde, vous ne pouvez pas jouer au poker sur internet. J'ai du me relocaliser au Mexique, personnellement, pour continuer à jouer au poker en ligne. Ce n'est pas comique, quand vous y réfléchissez un peu ? Les Américains forcés d'émigrer vers Mexico ! Bien joué, le gouvernement US. Vous avez trouvé un moyen d'équilibrer les flux migratoires des Mexicains qui entrent aux USA.

Le poker est dans ce que l'on peut qualifier les Ages Obscurs. On peut pas faire pire. On peut pas descendre d'un palier, on est au fond. Au final, avec un peu d'espoir, le poker en ligne finira pas être légalisé aux USA et les gens comme moi pourront revenir au pays. Du moment qu'on en aura encore envie, à ce moment là. Je sens que mes chances de survie à l'apocalypse de 2012 sont meilleures en restant pas trop loin des ruines Mayas. Peut-être que je ferais partie des élus.

4. Un pro du poker incroyablement gay

Soit disant, 5% des hommes sont homosexuels. En gardant cette idée en tête, il doit bien y avoir quelques homosexuels parmi les pros du poker. Mais qui qu'ils soient, il semble que la vie privée soit passées sous silence pour l'instant. Le poker a besoin d'un pro du poker ouvertement homosexuel, potentiellement excentrique, pour égailler la scène. J'ai envie de voir comment les culs serrés habitués des tables réagissent quand un mec excentriquement gay vient leur raconter comment il a réussi un super coup. Où est notre Richard Simmons ?! Où est notre Bruno ?! Même moi, pour une fois, j'accueillerais Howard Lederer à bras ouvert dans le monde du poker s'il embrasse ce rôle pour nous. Allez Howard...ça peut pas te faire de mal ?! Tout cet argent et cette gloire et pourtant on t'a pas souvent vu avec des meufs, qui ne soient pas tes s?urs en tout cas...T'as un truc à nous avouer ? Pas de malaise, on écoute. Un peu d'honnêteté, aussi, ça nous changerait.

5. Des foules de lyncheurs

Où est la foule de lyncheurs du poker, traquant Lederer, Ferguson, et Bitar ? Je ne me rappelle pas avoir reçu une invitation, et ma fourche, ma torche et mon tambour. Qu'est ce qui se passe alors ? Quand est-ce qu'on va trouver Lederer dans son trou (ou dans son palace), à la Saddam Hussein, et qu'on l'amène devant la justice ? Il nous reste des militaires pour ça ? Nous allons quitter l'Irak d'ici la fin de l'année, donc on peut lui en envoyer quelques uns, pas vrai ? Quelqu'un doit le faire. Il faut amener ces gars devant les tribunaux, ou à Guantanamo, ou n'importe quel lieu où on emmène les escrocs de nos jours. Pour ce qui se chargent de Ferguson, faites bien gaffe aux lancés de cartes à jouer de la mort.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up