weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Questions et réponses sur Full Tilt Poker

THE WEEKLY SHUFFLE, 2011-10-02, par Ozone, TwoGun

Cette semaine, nous avons proposé une série de questions potentiellement intéressantes sur la situation Full Tilt et nous allons essayer d'y répondre. Les choses se sont encore empirées la semaine dernière lorsque la Alderney Gambling Control Commission (AGCC) a annoncé la révocation du permis d'opération de Full Tilt, mais il semble que le site ait trouvé une bouée de survie. Un groupe d'investisseurs Français aurait passé un accord pour racheter le site et repayer tous les joueurs. Au vue de la monumentale chute de Full Tilt et son possible rachat, beaucoup de joueurs font faces à des questions laissées sans réponse sur le futur de Full Tilt, ses propriétaires et leur argent. Nous allons nous aussi nous joindre au cirque des suppositions en donnant notre avis à 2 centimes sur la situation. Toutes opinions exprimées dans cet article ne sont que nos avis, et ne devraient pas être prises pour des informations ou des faits.

Top 3 Online Poker Bonuses


Question : Les joueurs reverront ils leur argent piégé sur Full Tilt ?

Jusqu'il y a encore une semaine, il semblait impossible que tous les joueurs reçoivent tout leur argent. Cependant, pour le plus grand plaisir du monde du poker, la vente potentielle à un groupe d'investisseurs Français a amené l'espoir sur la table.

L'accord passé entre Full Tilt et le groupe d'investisseurs Français prévoient soi disant de repayer tous les joueurs. Il reste toutefois beaucoup de chemin à faire avant que l'accord soit finalisé.

Avant que les joueurs ne reçoivent leur argent, le site doit passer un accord avec le DOJ. Les investisseurs Français n'iront pas plus loin tant que les problèmes légaux ne seront pas réglés. Ce processus ne sera pas facile. Passer un accord avec le DOJ n'est pas comme s'acquitter d'un PV. Le site fait face à une amende de dizaines de millions de dollars. Les procureurs du DOJ peuvent tout simplement refuser de négocier avec Full Tilt ou faire trainer les choses.

Tout délai ou problème dans ce processus d'accord avec le DOJ pourrait tuer dans l'?uf l'accord entre Full Tilt et le groupe d'investisseurs Français. De leur point de vue, au plus vite ils règleront leur accord avec le DOJ, le mieux se sera. Les joueurs devraient espérer une coopération entre le DOJ et Full Tilt et un accord similaire à ce qui s'est passé avec l'implication d'Anurag Dikshit pour Party Poker en 2008.

Si le DOJ choisit de jouer les durs avec Full Tilt, c'est une très mauvaise nouvelle pour les chances de voir un accord se conclure. Les prochains mois seront cruciaux pour l'argent des joueurs sur Full Tilt. Ces derniers devraient soutenir toute chance d'accord immédiat avec le DOJ.

Question : Les opérateurs de Full Tilt seront-ils poursuivis ?

En bref, oui ; nous pensons que certains d'entre eux le seront. Nous nous attendons à voir certaines poursuites dévoilées contre au moins un des bénéficiaire de Full Tilt dans les 12 prochains mois. Il est dur de dire à quel point le gouvernement US va tenter de jouer le match des poursuites judiciaires. Les propriétaires/opérateurs de Full Tilt les plus impliqués dans le blanchiment d'argent et la fraude (le schéma de ponzi) seront les principales cibles.

Question : Les opérateurs de Full Tilt iront ils vraiment en prison ?

Cette question est encore plus difficile. Il y a deux raisons qui font que les poursuites contre les opérateurs de Full Tilt peuvent ne pas déboucher sur des emprisonnements.

D'abord, ils peuvent simplement passer le reste de leur vie à se cacher à l'étranger. Ces gars ont suffisamment de thunes à disposition pour se cacher à l'autre coin du monde où il n'y a pas de traité d'extradition avec les USA. Cela s'est déjà vu, et les opérateurs de Full Tilt semblent les candidats parfaits pour ce style de vie. C'est assez marrant, car c'est exactement ce que nous leur avions conseillé de faire dès le passage de l'UIGEA en 2006. Si vous êtes un criminel, agissez comme un criminel, et pas comme un simple idiot violant la loi et paradant à Las Vegas comme s'il était Mr respectable.

Une autre manière peut-être encore plus probable qui leur permettra d'échapper à la prison est de plaider coupable, un accord ou possiblement qu'ils soient reconnus non coupables. Un verdict non coupable semble assez improbable, si le DOJ les poursuit, il y a très peu de chances qu'ils s'en sortent blancs comme neige. Les crimes que ces gars se voient reprocher ne sont pas des blagues. Plaider coupable ou passer un accord peut leur éviter la taule serait un résultat exceptionnel pour ceux d'entre eux qui seront poursuivis.

Si nous devions prendre parti sur la question « les opérateurs de Full Tilt iront-ils en prison ? », en bref, nous dirions oui.

Question : Les retombées de Full Tilt vont-elles favoriser une législation pro poker aux US ?

En bref, oui. Comme nous le disons ici depuis des années, il n'y avait aucune chance de voir le poker légalisé pendant le précédent statu quo. Le DOJ a fait tomber les sites Américains, et c'était peut-être la condition nécessaire pour un jour voir une légalisation du poker en ligne aux USA.

Toutefois, la chute de Full Tilt est aussi un gros et méchant cocard dans la face du poker en ligne. Donc tous les effets de ces retombées ne seront pas positifs pour les chances de voir une légalisation du poker en ligne. Beaucoup de citoyens US et de législateurs ne savent rien du poker en ligne, simplement qu'ils ont entendu que l'un des sites était apparemment une arnaque genre Schéma de Ponzi. De ce point de vue là, Full Tilt a contribué à renforcer les connotations négatives sur le poker en ligne.

Le travail est loin d'être terminé avant de voir une légalisation du poker aux USA, mais la chute de Full Tilt sera probablement positive dans son ensemble pour les chances de légalisation.

Combien de temps durera la tempête avant la fin des procès Full Tilt ?

Il pourrait falloir plusieurs années en fonction des poursuites criminelles qui sont faites, et si un accord est passé ou non entre Full Tilt et le DOJ. Il a fallu sept ans avant le procès Enron. Le procès Full Tilt, ou les procès, pourraient prendre autant de temps. Tout dépendra de la volonté de chaque côté à trouver une solution. Pour l'instant, Full Tilt n'a donné virtuellement aucune indication laissant envisager qu'ils prévoyaient de sortir calmement par la petite porte. Une potentille vente aux investisseurs Français pourrait leur donner un nouvel élan à fuir la queue entre les jambes et de passer un accord aussi vite que possible.

Question : Lederer ou Ferguson seront il encore présents dans le monde du poker ? Et pour les pros de la Team Full Tilt Pros comme Erick Lindgren ou John Juanda ? Et pour Phil Ivey ?

Ce sera l'un des aspects les plus intéressants des retombées de la bombe Full Tilt. Nous placerions la barre dessus/dessous sur le pari sur combien d'épreuves WSOP vont jouer Lederer et Ferguson pour le reste de leur vie à 0,5 pour chacun d'entre eux. Et il vous sera sûrement demandé de parier beaucoup d'argent si vous voulez le dessous de cette ligne.

Les autres joueurs, comme Phil Ivey, sont plus difficiles à prédire. Je suspecte que les joueurs comme Ivey et Phil Gordon trouveront un moyen de sortir de ce merdier. Ils seront regardés de haut et subiront quelques blagues et réprimandes verbales par ceux qui ne les accueilleront pas à bras ouverts, mais ne doutez jamais de la puissance d'une bonne campagne marketing.

Certains de ces gars trouveront un moyen de se distancier de Full Tilt en apparaissant comme aussi en colère et révolté par la situation que tous les autres. Je m'attends à attendre beaucoup de choses du genre « J'ai aussi perdu beaucoup d'argent sur le site », et d'autres tentatives de détourner l'attention de la part des fabuleuses distributions d'argent des joueurs qu'ils recevaient.

J'ai joué avec Erick Lindgren dans les 2011 WSOP et il a fait un commentaire du genre « ils devraient juste payer les joueurs et s'en serait fini. » Attendez vous à entendre beaucoup d'utilisations calculées de « nous vs ils » de la part des joueurs précédemment associés avec la "Team" Full Tilt. Ces joueurs seraient bien avisés de suivre l'exemple de Tom Dwan en offrant une partie importante de leurs gains Full Tilt aux joueurs touchés s'ils souhaitent être les bienvenus dans le monde du poker. Mais je suspecte qu'une majorité d'entre eux fera comme l'ancien complice d'UB, Joe Sebok, en rationnalisant des moyens de garder des fonds injustement gagnés tout en continuant d'être impliqués dans le monde du poker comme s'ils n'avaient rien à se reprocher.

Tous les anciens joueurs sponsorisés par Full Tilt devraient souhaiter un accord rapide avec le DOJ et une vente aux investisseurs Français. Cela leur permettrait de sauver la face et de continuer leur vie normalement en mettant un point finale à la catastrophe atomique que fut la chute de Full Tilt, en la reléguant dans le passé.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up