weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Les fuites récurrentes chez les joueurs de poker

THE WEEKLY SHUFFLE, 2011-06-19, par Ozone

Passer de longs moments dans une salle pleine de joueurs de poker à Las Vegas fait toujours ressurgir les fuites les plus récurrentes tant dans le style de vie que dans l'opinion des joueurs de poker. Ces derniers peuvent être réellement futés pour différents sujets. Après tout, ils ont réussi à se débrouiller pour payer leurs factures grâce à un jeu de cartes. Mais ils possèdent aussi beaucoup de caractéristiques, ne respirant pas l'intelligence, qui reviennent fréquemment :

Top 3 Online Poker Bonuses


Confiance démesurée, naïveté des investissements

Les joueurs de poker à succès ont généralement une approche trop confiante et très naïve lorsqu'ils font des investissements. C'est particulièrement vrai pour les joueurs de tournois qui expérimentent souvent cette sensation de devenir riche très rapidement. Leur succès au poker fait que les gens s'attendent à un rapide retour sur investissement dans d'autres domaines. Lorsque vous pouvez gagner un an de salaire en quelques heures de travail, vous vous attendez à ce que tout marche plus ou moins comme ça. Cela pousse beaucoup de joueurs de poker à faire des investissements très marginaux avec un potentiel de gros gain. Malheureusement, comme tous ceux impliqués dans le monde de la finance pourraient vous le dire, généralement cette approche ne marche pas. Investir, c'est essayer de gagner 7% sur l'argent placé lorsque le marché n'est monté que de 6%. C'est un travail misérable de « grinder », pas une autoroute pour la richesse.

Ce même trop plein de confiance est aussi apparent dans le poker. Chaque joueur à chaque table de poker du monde pense qu'il est un bon joueur de poker gagnant. Evidemment, une majorité d'entre eux ne fait que se leurrer soi-même.

Style de vie malsain

Le style de vie du joueur de poker est assez malsain. L'utilisation de drogue, et la consommation immodérée d'alcool, dont de traits assez communs. Le sport est volontiers échangé contre une heure à la table de poker. La nourriture grasse et trop raffinée du fast food du coin, et une nutrition inexistante sont assez généralisées. Ne pas avoir à rendre des comptes à un patron ou un boulot auquel se rendre le matin donnent l'opportunité de vivre une vie risquée. Et puisque les joueurs de poker sont généralement des habitués du risque par nature, expérimenter différents états de conscience et, généralement, ne pas avoir la priorité de mener une style de vie sain, sont des problèmes très répandus.

Un futur mal planifié

Cette fuite tombe dans la catégorie plus générale d'une mauvaise gestion de sa trésorerie. Les joueurs de poker doivent gérer le fardeau supplémentaire de préparer eux-mêmes leur futur, car rien ni personne ne le fera pour eux. Ceux qui travaillent « normalement » cotisent pour la retraite, la sécu, etc. Au poker, il n'existe rien du genre. C'est un important aspect que les joueurs oublient souvent lorsqu'ils évaluent la viabilité de leur carrière de poker. Se faire €15 de l'heure en jouant au poker revient à gagner €10 de l'heure dans un boulot normal qui vous donne droit à la sécurité sociale, des congés payés, la cotisation à la retraite, et plus. De plus, ceux qui gagnent €10 de l'heure ont, dans la majorité des cas, un potentiel d'améliorer leur gain d'argent dans le futur, via des avancements ou promotions. Les gains potentiels futurs d'un joueur de poker n'augmentent pas forcément avec le temps. A cause de la nature même du poker, qui tend à avoir un niveau de compétition de plus en plus élevé, le gain potentiel futur est même généralement à la baisse.

Léthargie

Le succès au poker contribue à une forme de flemmardise. Cela fait partie du côté « ne pas avoir de travail » du poker. Sans aucun agenda ou heures de travail programmées, les joueurs de poker tendent à être très léthargiques. C'est malheureux car les joueurs de poker sont en général plutôt créatifs et novateurs, d'un point de vue théorique. Mais lorsqu'ils doivent appliquer cette créativité et cette innovation au niveau pratique, ils décident généralement de se rouler un pétard et de jouer à la Xbox.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up