weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Un mois plus tard

THE WEEKLY SHUFFLE, 2011-05-15, par Ozone

Il y a un mois jour pour jour, le Ministère de la Justice des USA a émis des inculpations contre les dirigeants de PokerStars, Full Tilt, et Absolute Poker/UB. Le « Black Friday », comme ce jour a été surnommé outre Atlantique, a changé le paysage du poker pour toujours. Les conséquences qui ont résulté de cette journée furent nombreuses, et pas toujours simples à bien comprendre. Pour le premier mois suivant ce Black Friday, voici un petit résumé des choses dignes d'intérêts pour tout ceux qui sont un tant soit peut intéressés par le poker enligne.

Top 3 Online Poker Bonuses


Au jour d'aujourd'hui, le consensus dans le monde du poker enligne est que l'argent bloqué des joueurs US sur Full Tilt vaut $0.82 par dollar. Celui bloqué sur UB soulève moins d'optimisme, avec une cote à $0.35 par dollar. PokerStars a déjà rendu plus de $100 million à ses clients US.

La semaine dernière, UB et Absolute Poker ont viré les 11 pros qu'ils sponsorisaient. Dans une « déclaration finale » suivant le licenciement, l'ancien pro d'UB, Joe Sebok a offert ses excuses pour ne pas avoir réussi à accomplir ce qu'il voulait réaliser par le biais de son sponsoring avec la compagnie. Il a admis qu'il avait été suffisamment naïf de croire qu'il pourrait faire changer les choses. On estime les compensations perçues par Sebok en deux années de sponsoring pour UB à $600,000.

Le Black Friday a donné plus de visibilité médiatique au poker qu'il n'en a jamais eu dans les médias de masse. Récemment, un article du TIME magazine s'est concentré sur les vies de Isaac Haxton et de Justin Bonomo, deux Américains pros du poker enligne qui envisagent de déménager afin de pouvoir continuer à jouer. L'article a exposé la psychologie de Bonomo jusqu'à dire qu'un déménagement signifiait probablement une séparation avec sa compagne actuelle. Heureusement, il a réussi à la prévenir avant que l'article ne paresse, histoire de lever un quiproquo potentiel.

Même s'ils ont perdu l'usage de leurs jambes à cause du Black Friday, ce dernier n'a pas changé les positions de PokerStars et de Full Tilt aux places des deux plus grosses salles e poker enligne, pour l'instant. Même si elles ont toutes deux prises un coup sévère, elles restent relativement plus importantes que Party Poker. Il est difficile d'imaginer PokerStars se faire détrôner de la place de plus grande salle de poker, dans un futur proche. Cependant, les problèmes de processeurs de paiements, et une présence US importante pourrait éventuellement détrôner Full Tilt. Le site reste pour l'instant environ 3 fois plus grand que Party Poker, mais il sera intéressant de voir s'ils sont capables de maintenir cette situation dans l'avenir.

UB et Absolute Poker sont considérés comme morts et enterrés à ce jour. On spécule seulement sur la date de la cérémonie funéraire.

Le plus grand bénéficiaire du Black Friday semble avoir été le réseau Merge Gaming Network. Ils ont absorbé un plus grand pourcentage du marché US que les concurrents Bodog et le réseau Cake Network. Merge Network a vu sa "moyenne de joueurs sur 7 jours", sur PokerScout.com, augmentait tous les jours depuis le Black Friday. Cependant, le taille du réseau ne fait encore pour l'instant que 5% de celle de PokerStars avant le 15 avril.

Deux choses seront intéressantes à observer pour le réseau Merge Network. Premièrement, combien de part du marché US vont-ils récupérer ? S'il y un remplacement de Stars/Tilt, ce sera Merge. Mais de quelle taille sera ce remplacement ? Pour l'instant on n'en sait rien. La seconde chose à surveiller est l'éventuelle poursuite du DOJ contre eux. Ils sont en train de faire exactement ce que Stars et Tilt ont fait avant le Black Friday. Les éditeurs de PokerTips maintiennent leur position sur le fait que l'argent des Américains est loin d'être en sécurité sur n'importe quel site de jeu d'argent enligne qui soit pour l'instant.

Le DOJ a accéléré le nombre de saisies de biens récemment en confisquant 5 maisons possédées par certaines des personnes inculpées ce 15 Avril. Comme Forbes le rapportait, l'une des maisons appartenait à l'ancienne Playmate Destiny Davis. Cette dernière avait épousé le processeur de paiement Chad Ellie le jour suivant son inculpation par le DOJ. Ray Bitar, un propriétaire de Full Tilt, a vu ses quatre maisons de Glendora en Californie, saisies.

Il a fallu attendre quelques semaines, mais UB et Absolute Poker ont conclu un accord avec le DOJ pour rendre l'argent aux joueurs. PokerStars et Full Tilt ont négocié le même genre d'accord très rapidement après le Black Friday et leurs noms de domaine leur ont été rendus. Dans un communiqué de presse, la compagnie a déclaré que « sa principale priorité a toujours été, et reste encore, le remboursement des fonds sur les comptes des joueurs US. » Toutefois, ils prétendent qu'ils font face à « plusieurs problèmes légaux », les empêchant de rendre l'argent aux joueurs pour le moment.

Le développement qui présente le potentiel le plus explosif en fonction de son évolution est celui du remboursement par Full Tilt. Depuis le Black Friday, le monde du poker a graduellement perdu confiance en Full Tilt, après avoir vu PokerStars remboursait ses joueurs assez facilement. Il y a un mois, personne n'aurait imaginé le jour où un dollar sur Full Tilt ne vaudrait plus que $0.82, mais nous y sommes arrivé. Le monde du poker semble être de plus en plus anxieux avec le temps qui passe, dans les jours après le Black Friday, un dollar sur Full Tilt était communément estimé à $0.90-$0.95. En considérant les semaines de silence de Full Tilt, avec notamment un grand total de 0 Tweets de la part de Howard Lederer et Phil Ivey depuis le 15 Avril, les joueurs ayant de l'argent sur le site semblent rester calmes, de manière assez surprenante. Beaucoup de personnes ont beaucoup d'argent bloqué sur Full Tilt. Avec les WSOP sur le point de commencer, l'argent sur Full Tilt représente les liquidités nécessaires pour beaucoup de joueurs souhaitant vivre du poker à plein temps. Il sera intéressant de voir jusqu'à quand le monde du poker tolère le silence de Full Tilt.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up