weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Cinq choses surévaluées et sous-évaluées à propos du poker

THE WEEKLY SHUFFLE, 2011-02-20, par Ozone

Cette semaine, nous vous présentons cinq choses surévaluées, et cinq choses sous-évaluées, à propos du poker. Alors par quoi commencer ? On jette une pièce, on annonce face et...ok, on y va pour les choses surévaluées car de toutes manières, quand on est sous-évalué, on ferme sa gueule et on attend son tour.

Top 3 Online Poker Bonuses


Cinq choses surévaluées à propos du poker

1. Le Poker est jeu psychologique difficile. On fait beaucoup de bruit autour de la difficulté d'un jeu comme le poker et du genre "il ne faut quelques minutes pour apprendre le jeu, mais toute une vie pour le maîtriser ". C'est ridicule. Tous ceux qui ont pris le temps de maîtriser un jeu comme les échecs ou le backgammon devait tombé d'accord avec moi quand je dis que le poker n'est pas si difficile. Si vous êtes intelligent, bon en maths, et que vous êtes assez motivé pour à apprendre comment gagner au poker, vous pouvez atteindre un niveau de classe mondiale en deux ans grand maximum. En comparaison avec les échecs où vous devrez être doué d'une très grande intelligence et passé au bas mot plusieurs années à penser, vivre, et à respirer comme si vous étiez dans une partie d'échec. Et si vous faîtes tout ça, vous serez peut-être assez bon pour faire partie de l'un des 1 000 meilleurs joueurs mondiaux, mais tous ceux dans le top 20 vous battra sans problème à chaque fois. Alors, sur cette base de comparaison, le poker ressemble plus à un jeu de bac à sable.

2. No limit hold'em. La soi disant "Cadillac du poker" finira comme son nom l'indique face aux Ferraris, Mercedes coupés et une ou deux Lexus qui l'attendent sur la route. En d'autres termes, le no-limit hold'em n'est pas exactement la forme de poker la plus intéressante ou la plus difficile. Elle peut l'être. Lorsqu'elle est jouée avec des tapis très profonds, c'est un jeu intéressant. Mais que ce soit en cash-game ou en tournoi, la plupart du no-limit hold'em est joué pour des tapis assez petits. J'ai demandé à une superstar du poker enligne, Shaun Deeb quelles étaient les formes les plus intéressantes de poker selon lui. Pas de « no-limit hold'em » dans sa réponse, mais « no-limit triple draw et les jeux à pots partagés. »

3. Gagner sa vie en jouant au poker. L'idée de quitter son job pour s'assoir devant son ordinateur toute la journée et jouer au poker pour gagner sa vie fut rendue assez sexy par les médias du poker. Mais vous n'avez pas entendu les gens des mauvais cotés de la vie d'un pro du poker. La vérité est que la vie du « joueur pro de poker » moyen n'est en rien glamour. C'est beaucoup de travail et de stress émotionnel pour un revenu qui n'est parfois pas à la hauteur des espérances de beaucoup de pros. De plus, les années passées en tant que pro du poker sont des années passées à peaufiner des compétences qui ne seront pas forcément recherchées et profitable pour un futur professionnel. Gardez votre job.

4. Phil Hellmuth. Phil Hellmuth est considéré (principalement par lui-même) comme une énorme force du poker. Même s'il est assez évident que Phil est doué pour a.) faire son auto-promo et b.) les tournois no-limit hold'em avec un tableau faible, il n'est pas vraiment un grand joueur de poker. En termes de "génie du poker", il y a beaucoup, beaucoup de joueurs dans le monde qui sont plus talentueux que lui.

5. Tells. L'un des aspects les plus survendus et les plus surfaits du poker est le "tell" en live. Vous avez peut-être cette image inconsciente du poker où deux personnes se regardent et où l'un finit par gagner des millions s'il décrypte correctement le moindre mouvement de cil de l'autre. En fait, tout ceci est une grosse connerie. Même si les tells jouent un rôle dans l'arsenal du joueur de poker, ils sont loin d'être aussi important que les habitudes de mises (betting pattern), la dynamique à la table, etc...En bref, le poker n'est pas aussi sexy que votre inconscient le pense.

Et maintenant, place à...

Cinq choses sous-évaluées à propos du poker

1. Le poker en tant qu'outil d'apprentissage de la vie. Il semble honnête de dire que beaucoup de gens hors poker ont une idée du genre : « les joueurs de poker sont simplement des gens qui jouent aux cartes pour de l'argent et sont donc non qualifiés pour parler de choses intelligentes comme la politique, les relations internationales, la philosophie, etc. » Je pense que c'est une attitude assez déplacée. Ce qu'ils ne réalisent pas, c'est que beaucoup de joueurs de poker sont vraiment des gens très intelligents qui préfèrent gagner leur vie par eux-mêmes plutôt que d'avoir un travail ou une carrière. De plus, les gens ne réalisent pas à quel point vous pouvez en apprendre sur la vie en apprenant comment gagner au poker. Je pense souvent que quelqu'un de qualifié devrait écrire un livre intitulé "Tout ce que le poker m'a appris sur la vie". Tous les joueurs de poker ont sûrement un jour ou l'autre fait une analogie utile sur la vie en utilisant une terminologie du poker.

2. Le poker comme point de départ intéressant d'une conversation. Alors il faut contre balancer avec le fait que les joueurs de poker font rarement du bon boulot lorsqu'il s'agit de gagner les c?urs et les esprits des personnes (en particulier des femmes) hors poker en parlant de leur carrière ou leur hobby. Lorsque vous y pensez, la personne moyenne hors poker trouve sûrement le fait qu'une personne "joue au poker pour gagner sa vie" intéressant. Malheureusement, des années passées à résoudre des problèmes de maths en face d'un ordinateur ont fait des joueurs de poker des êtres assez asociaux. C'est dommage, car beaucoup de joueurs de poker ne capitalisent pas sur l'image sexy que leur procure leur gagne pain.

3. Son habileté à transcender les langues ou les cultures. Le poker rapproche les gens d'une manière intéressante. Je dois créditer le récemment promu dans la PokerStars Team Online Pro shaniac pour avoir parlé de ça. Il a tout à fait raison. Quoi d'autre pourrait amener un ado Américain plein d'acné, un homme d'affaire du Moyen-Orient, un vieux retraité Britannique alcoolique, un programmeur de la Silicon Valley et un vieux con Allemand acariâtre à la même table à Berlin pour une journée entière, si ce n'est pas le poker ? Il est absolument fascinant de voir comment le poker amène les gens de toutes les cultures, âges et genre ensemble. C'est sans aucun doute l'un des plus grands plaisirs qu'il y a à passer du temps dans le monde du poker. Par exemple: j'ai joué pour des sommes à 6 chiffres lors d'une croisière au large des cotes Méditerranéennes où j'étais le seul dont la langue maternelle était l'Anglais. Je veux dire que c'est le genre de choses tellement géniales qu'on le racontera à ses petits-enfants.

4. Le poker enligne. Si vous lisez cela sur notre site internet, vous avez très certainement déjà compris depuis longtemps l'importance du poker enligne. Mais pensez-y : vous pouvez vous assoir chez vous en sous-vêtements et gagner beaucoup d'argent contre des joueurs du monde entier grâce au poker enligne. Prenez un peu de recul : en 1990, si quelqu'un vous avez dit qu'un jour vous pourriez gagner une quantité non négligeable d'argent tout en restant assis devant votre ordinateur en slip à jouer un jeu de carte, vous auriez sûrement répondu que votre futur semble royal !

5. Un grand remède à l'ennui. Si un représentant Républicain lit cela, je suis sûr qu'il aura trouvé toutes les raisons qu'il veut pour interdire le poker à vie aux USA, mais si le jeu doit garder quand même un avantage pour lui, c'est qu'il peut distraire et soulager de maux comme l'ennui ou d'autres problèmes de la vie. Asseyez-vous, entrez dans une partie pour un montant suffisamment important pour vous exciter mais suffisamment raisonnable pour ne pas avoir peur (de regrets) à le perdre, et regardez les heures passées en attendant toujours de savoir ce qu'il va se passer. Vous n'entendrez jamais quelqu'un dire "Oh, t'as qu'à aller jouer au poker!" pour répondre aux plaintes d'ennuis d'un autre, et pourtant peut-être que c'est une des solutions !

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up