weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Interview: Galen Hall

THE WEEKLY SHUFFLE, 2011-01-23, par Ozone

Age: 25
Ville natale: Pasadena, Californie
Domicile actuel: San Fransisco
Mieux connus pour: remporter le Main Event PCA 2011

Pendant son vol retour depuis les Bahamas, après avoir remporté le Main Event PCA pour $2,3 million, Galen Hall a pris le temps d'allumer son pc portable pour nous répondre sur son expérience de nouveau millionnaire du poker.

Top 3 Online Poker Bonuses


PokerTips.org: Galen, tout d'abord, félicitations pour la victoire dans la PCA! Avez-vous voyager seul ou avec des amis pour ce tournoi ?

Hall: Merci ! Le voyage a été génial, comme vous l'imaginez, mais j'ai passé presque tout mon temps à jouer le main event. Je ne pense pas avoir vu le soleil pendant tout le temps de mon voyage ! Je suis venu avec mon baker Nick (noctus/inescapabled), mon colloc Dylan (singlefiled/ts_redcloud) et la petite amie de Nick ainsi que deux amis de Dylan.

PokerTips.org: Depuis combien de temps jouez vous au poker et qu'est ce qui vous y a attiré ?

Hall: J'ai commencé à jouer au poker dans le fond de la classe lors des cours de maths, contre mon pote Brad au lycée, et j'ai commencé à jouer beaucoup au poker enligne à la fac. Je joue des TMTs professionnellement depuis presque exactement un an.

PokerTips.org: En gagnant la PCA, vous avez transformé 30 000 jetons en pile de plus de 46 millions. Savez-vous combien de fois vous avez du survivre à un allin misé ou suivi ?

Hall: J'ai été allin et en danger cinq fois au total avant la table finale. Une fois sur le Jour 1, trois fois le Jour 3 et une fois le Jour 4. J'ai été allin contre Moneymaker le Jour 5, mais c'était sur la river et j'avais 100% d'équité.

PokerTips.org: Vous avez commencé le duel final avec un déficit de 5:1 en jetons. Avez-vous à un moment pensé à abandonner ou vous contenter de la seconde place ?

Hall: Pas vraiment. Avoir un gros tapis est un énorme avantage lorsque vous jouez à plusieurs, car la pression de l'ICM, mais en face à face c'est sans relation. La plus petite taille de tapis est la taille effective, et c'est tout ce qui compte car il n'y a pas d'effets ICM du tout. S'il monte ou descend en jetons, alors la taille effective change et il en va de même pour la stratégie des deux joueurs. Aussi, malgré le fait d'être devancé en jeton par un très grand nombre, je n'étais pas vraiment short stack: je crois que j'avais environ 13 million à 120k/240k quand on a commence, ce qui est plus de 50bbs.

Evidemment, je savais que je devrais pousser et à un moment ou à un autre doubler, mais j'étais assez confiant sur le fait que j'étais capable de jouer en face à face très efficacement et de trouver des bons spots pour pousser et avec de la chance tenir bon. J'étais très confiant dans mon jeu en face à face, et je savais que j'avais une bonne chance de gagner.

PokerTips.org: Il y a eu beaucoup de bruits sur une main que vous avez joué contre Chris Oliver en face à face dans laquelle vous aviez 8-4 et avait fini par toucher une quinte. (La main en question peut être vue dans cette vidéo à la 23:30 min). Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur cette main ainsi que votre raisonnement par la même occasion ?

Hall: Il check sur la river et le pot est environ 2m. Beaucoup de gens value bet environ 1.1m et doivent suivre un relance à 3 ou 4m, mais j'ai choisi de miser le pot pour deux raisons. D'abord, c'est un bien meilleur value bet, parce que je crois que sa calling range est très figée. S'il a un As, il suivra quoi qu'il arrive, et il a clairement beaucoup d'As dans sa range. Aussi, il va probablement suivre avec beaucuop de ses paires pour 2m aussi rapidement que pour 1.1, donc autant que j'obtienne la valeur maximum.

La seconde raison qui fait de 2m un meilleur choix est que cela polarise réellement sa check-raise range. Si je parie 1.1m il peut me mettre sur un As ou un 4 dans la plupart des fois et choisir de relancer à 4 ou 5m avec tous ses 4, son 4-6 et ses fulls, ce qui est une range qui me bat mais je peux être forcé de suivre pour souvent finir par partager. Maintenant, lorsqu'il me renvoie la bombe après que j'ai misé 2m, je sais que sa value range est généralement les fulls (et je pense que A2 est très possible) et parfois 4-6.

A ce moment je pensais que j'étais peut-être capable de partager avec une partie de sa value range, mais après y avoir réfléchi quelques minutes, je savais en gros que j'étais mort par rapport à la majorité de sa value range. Ensuite j'ai pensé au fait que j'étais tellement polarisé ici qu'il n'est absolument pas nécessaire de faire un overbet jam à 10m dans ce pot pour faire partir les bluffs ou les value marginales que je transformais en bluff. S'il avait un peu d'équité, il ne ferait que suivre, et s'il avait quelque chose comme hauteur 7 mais qu'il pensait que je bluffais tout ce qu'il aurait à faire pour me sortir serait de pousser 4-6m, et un jam est non nécessaire et risqué car je peux toujours suivre avec un full ou autre. Chris est agressif, mais à ce moment là il n'avait pas encore passé la démultipliée et ne jouer pas trop en dehors des lignes ou un style fou (ce qui est arrivé ensuite) donc ça m'a poussé encore plus vers un fold.

Donc, même si la valeur absolue de ma main (quinte contre un joueur super agressif en HU) la rendait plutôt difficile à coucher, tout s'est décidé sur le fait que son jam était forcément pour de la valeur, et que ma main ne pouvait battre aucune de sa valeur, donc "nh" et j'ai du soupiré en me couchant.

PokerTips.org: Qu'est-ce qui vous passez par la tête lors de la dernière main ?

Hall: J'ai vu les dames et j'ai su que c'était game over. Je sais que ça semble ridicule, mais aussitôt que nous avons montré nos mains, j'ai sur que ce serait la fin.

PokerTips.org: A quoi ou à qui attribuez vous le crédit d'être passé d'un joueur débutant à un joueur gagnant l'un des tournois les plus difficiles de l'année ?

Hall: J'ai appris beaucoup de tactiques et de stratégies de mes amis Dylan Wilkerson (singlefiled/ts_redcloud), Jason James (jadedjason) et Calvin Anderson (cal42688) ainsi que des forums de 2+2, mais sans aucun doute, la part du lion revient à mon backer Nick Verkaik (noctus/inescapabled). J'ai appris tellement de lui sur l'année passée que je ne sais même pas par où commencer. Non seulement sur comment jouer des mains en particulier, mais aussi sur comment contrôler le flux du jeu, comment réagir à certains types d'opposants, comment gérer le tilt, comment adapter son jeu pour jouer 15 ou 16 tables en même temps, comment gérer les series et les Dimanches et des choses du genre. Même des choses comme comment gérer son programme quotidien de TMT tout en mangeant et faisant du sport et d'autres trucs, il m'a littéralement tout appris. (Non pas qu'il n'est pas été récompensé pour tout ça ? )

PokerTips.org: $2.3 million, c'est beaucoup de fromage pour un gars qui va juste avoir 25 ans. Quelques plans d'envergures pour vos nouveaux gains ?

Hall: Je sais que ça va être une réponse plutôt chiante mais pas vraiment. Je vais sûrement placer une grosse partie pour mon école de commerce, et peut-être utiliser comme capital de départ pour une start-up ou quelque chose du genre. Je m'en suis vraiment bien sorti l'an dernier au poker enligne, donc il n'y pas vraiment de chose que je veux vraiment m'acheter que je n'ai déjà.

PokerTips.org: Peut-on s'attendre à vous voir un peu plus sur le circuit des tournois live dans le futur, ou est-ce que le poker n'est pas votre principal objectif?

Hall: Je n'ai pas vraiment réfléchi à ça pour l'instant. Je partage actuellement mon temps entre jouer des TMTs les dimanches et les mercredis avec mon travail pour une startup nommée www.idnetified.com où j'apprends beaucoup de choses sur comment marchent les startups et je fais des travaux stratégiques assez cool avec nos ensembles de données et j'aime ça. J'ai besoin de me préparer pour l'école de commerce l'an prochain, donc je ne pense pas que je vais être sur le circuit à temps plein, mais j'imagine que je jouerais sûrement quelques tournois de plus que je ne le pensais dans un premier temps. J'envisage : LAPC, Shooting Stars, et probablement au moins un EPT.

PokerTips.org: Pour finir, en plus de cette victoire, bien évidemment, quelle sera votre souvenir le plus mémorable de la PCA 2011?

Hall: J'ai sorti Isildur1 avec environ 250 restants un jour ou deux après que son identité fut révélée, c'était assez cool.

Je pense que ça vaut bien la victoire, mais je suis juste assez chanceux pour que mon « gros coup » soit aussi arrivé lors de la toute première retransmission live avec les cartes face cachées visibles sur ESPN2, ce qui était super cool car beaucoup de mes amis et des membres de ma famille ont aussi pu prendre part dans la victoire. J'ai été inondé de messages sur les derniers jours de part mes amis du monde entier qui avaient passé un bon moment à me supporter jusqu'à plus d'heure le matin. Apparemment, l'un des potes de fac a été tellement énervé par le fait que je couche la quinte face à Chris qu'il a balancé un arbre de noël par la fenêtre du 4ème étage ou quelque chose du genre. Des histoires comme ça sont assez mémorables. :)

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up