weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Perdus de vue

THE WEEKLY SHUFFLE, 2011-01-16, par Ozone

Le poker étant loin d'être un choix de carrière stable, la nature du jeu tend en quelque sorte à faire que les joueurs à succès disparaître avec le temps. Voici quelques uns des joueurs qui semblaient sortir du lot un instant et ont disparu de la surface de la Terre dans l'instant suivant.

Ron Rose

Dans les premiers jours du WPT, Ron Rose en fut l'une des stars. Lors de la saison inaugurale du programme, Rose est apparu à la table finale non pas une mais deux fois. Il a d'abord terminé 6ème du 2002 World Poker Finals. Ensuite lors de la même saison, il a remporté le $5,000 buy-in World Poker Challenge à Reno pour se catapulter star du WPT. Rose a gardé sa célébrité jusqu'à sa victoire lors du WPT Battle of Champions battant au passage des Gus Hansen ou Howard Lederer pour un score de $125,000 dans ce freeroll. Il a même écrit un livre intitulé Poker Aces: The Stars of Tournament Poker.

Top 3 Online Poker Bonuses


Ron Rose n'a jamais été très présent à la télévision. En fait, ses multiples victoires dans les tournois télévisés ont du plus qu'embarrasser les producteurs du WPT. La soixantaine et le scalp blanchissant, associé à une personnalité terne, le regarder gagner un tournoi de poker suscite autant d'intérêt que de regarder la peinture sécher et passer l'aspirateur.

A la suite de sa victoire dans la Battle of Champions de2003, Rose a continué à enregistrer des résultats décents mais modestes sur le circuit des tournois live. Tout a changé lorsqu'en 2006 Rose a apparemment disparu de l'univers du poker. Son dernier gain selon le Hendon Mob? Un score de $750 pour une 19ème place dans un tournoi $300 buy-in. Depuis, Rose n'a même pas fait la moindre apparition dans le monde du poker.

Donc, qu'est il arrivé à Rose ? Nous n'en avons aucune idée. Il a apparemment perdu son intérêt pour le poker. Soyons content pour lui d'avoir pu profiter de beaucoup de succès et d'avoir ensuite arrêter de jouer lorsque les choses sont devenues difficiles.

Darrell Dicken

Darrell Dicken, peut-être plus connu sous le pseudo "Gigabet", était l'une des première superstars du poker enligne. Dans la première partie de la dernière décennie, Gigabet a accumulé beaucoup de notoriété pour ses prouesses dans les tournois enligne. A un moment, il était probablement considéré comme l'un des meilleurs joueurs de tournoi enligne, plus que n'importe quel autre joueur.

En 2005, Dicken a commencé à pointer le bout de son nez sur la scène des tournois live. Les résultats furent d'abord lents, mais il finit enfin par être à la hauteur de sa réputation enligne. Dicken a d'abord percé en faisant la table finale télévisée WPT dans le 2005 Five Diamond World Poker Classic. Il finira par sortir à la 5ème place pour $241,000. Seulement trois mois plus tard, Dicken a remporté un tournoi $10,000 WSOP Circuit pour $372,000. En 2007, Dicken a fait une autre table finale WPT, cette fois terminant 3ème pour $260,000. Il a aussi enregistré un gain de $170,000 la même année dans un tournoi préliminaire lors du Foxwoods Poker Classic.

Dicken commençait graduellement à être plus connu comme "Darrell Dicken" que comme "Gigabet", et il gagna un nouveau quart de million de dollars au début 2008. Juste au moment où Dicken s'établissait comme une des valeurs sûres du monde des tournois live, il a disparu. Il n'a enregistré qu'un seul cash en tournoi en 2009, et absolument rien l'an dernier. Selon son profil sur PocketFives, il n'a plus rien enregistré depuis avril 2008.

It is unclear why or how Darrell Dicken went from seemingly on top of the tournament world one minute to a mere afterthought the next. Throughout his career, Dicken was a very reserved individual. An attention-seeking, "retirement announcement" would have been out of character for him, so it's possible he just decided to stop playing and didn't feel the need to inform anyone of this.

Mickey Appleman

Mickey Appleman a été une légende de Las Vegas depuis qu'il est apparu sur la scène en 1980. Son premier cash dans un tournoi live majeur fut une victoire dans un tournoi $1,000 7-Card Stud WSOP. Appleman fut l'exemple de la constance pendant des années en gagnant trois bracelets de plus sur les deux décennies suivantes. Tous ceux qui ont joué pour gagner leur vie à Las Vegas dans les années 80 et 90 savaient qui était Mickey Appleman.

Pendant la dernière décennie, lorsque le poker a fait un boom en popularité, Appleman a enregistré 15 cashs dans les WSOP et a fait monter ses gains de carrière à presque $2 million. Mais ces dernières années, Appleman a disparu complètement du monde du poker. Hormis un mini gain dans un tournoi $1,000 dans les WSOP 2010, Appleman a été inexistant pokeristiquement depuis 2008.

Connu pour ses prouesses dans les paris sportifs à handicap, il est tout à fait possible que Appleman soit parti se mettre au vert. Selon sa page Wikipedia, Appleman ne vit plus à Las Vegas, ce qui crédibilise la thèse de la retraite de joueur de Las Vegas.

Pete "The Beat" Giordano

Le premier joueur que j'ai interviwé pour un article du Weekly Shuffle sur PokerTips.org fut Pete "The Beat" Giordano. Pete était l'une des premières histoires de succès lors du boom du poker. Avec Ron Rose, Pete est apparu lors de la table finale télévisée WPT des 2002 World Poker Finals. Il a fait mieux que Rose en se classant 5ème pour $57,000. Ce seul résultat l'a catapulté dans la célébrité du monde du poker, qu'il a gardé pendant des années grâce à l'une des meilleures séries de résultat du poker enligne.

Pete n'a pas été capable de répliquer le succès qu'il rencontrait enligne dans le monde des tournois live. Ses gains enligne impressionnants ont, pour la majorité, servi à financer sa carrière de joueur de poker live perdant. Son plus gros cash pendant ces années de joueur régulier de la scène des tournois live fut un modeste $72,000.

Récemment, « The Beat » semble avoir tout simplement cessé d'exister. Entre 2008 et 2009, Pete n'a enregistré seulement que quatre gains en tournois live, pour atteindre la somme anecdotique de $12,000. Il n'a pas réussi à faire un seul gain en tournoi live en 2010. Selon OfficialPokerRankings.com, "TheBeat" n'a joué que 206 tournois enligne l'an dernier, très loin des milliers qu'il avait l'habitude de jouer lorsqu'il était l'un des joueurs à succès de la scène du poker enligne.

Se pourrait-il que la malédiction de l'interview avec PokerTips finisse par nuire à la carrière de joueur de poker? Nooonnn...Joe Cada s'en est très bien sorti lui.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up