weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Rappel Historique Des WSOP Europe

THE WEEKLY SHUFFLE, 2010-09-19, par Ozone

Alors que se jouent en ce moment même les quatrième World Series of Poker (WSOP) Europe annuelles à Londres, nous avons pensé qu'il était temps de faire un petit rappel historique sur ces tournois à bracelets, ainsi que de voir comment on pourrait les améliorer.

Le Commencement

Harrah's Entertainment, compagnie qui possède et dirige les WSOP, a décidé de lancer les WSOP Europe en 2007. L'une des raisons majeures qui a poussé à la création de cette série de tournois WSOP est que, du fait de sa localisation géographique, Harrah's pouvait légalement accepter les inscriptions réalisées par le biais de salle de poker enligne. Car depuis 2007, ils étaient déjà forcés de refuser ce genre d'inscription pour les WSOP de Vegas, à cause de problèmes juridiques qui pesaient sur les salles de poker enligne. Ce qui en découla fut une baisse de fréquentation de plus de 27% dans le Main Event comparé à celle de 2006. Et c'est ainsi que furent lancées les WSOP Europe, avec pour objectif de redonner de la croissance à la marque WSOP, au vue de la nouvelle situation juridique dommageable aux Etats-Unis.

Top 3 Online Poker Bonuses


Annette

Une autre bonne raison de créer les WSOP Europe est l'âge légal pour participer, qui n'est que de 18 ans en Europe contre 21 aux Etats-Unis. Une jeune phénomène du poker Norvégienne, âgée de seulement dix huit ans, Annette Obrestad, a saisi cette opportunité de jouer dans des tournois WSOP malgré son jeune âge, et a aussitôt remporté le WSOP Europe Main Event inaugural, un tournoi au buy-in de £10,000. Sa victoire lui a attiré l'attention des médias, ainsi que la coquette somme de £1,000,000 à ses gains de carrières.

Cette année là, 362 joueurs avaient participé aux WSOP Europe Main Event. Et il n'y avait que trois trois tournois au programme. Thomas Bihl et Dario Alioto avaient remporté les bracelets de ces deux autres épreuves.

2008

Les WSOP Europe 2008 ne proposait qu'un seul tournoi de plus, ne donnant que quatre occasions aux joueurs de remporter un bracelet au Casino the Empire de Londres. J'ai eu la chance de jouer dans le Main Event cette année là, après avoir remporté un package de £10,000 enligne. Le taux de change du moment donnait au buy-in de ce tournoi une valeur de plus de $19,000, ce qui en fit de loin le plus cher tournoi de poker dans lequel j'ai pu participer. En comparaison, cette année le buy-in de £10,000 du Main Event ne vaut plus qu'un petit plus de $15,000. Il en valait encore moins l'année dernière.

Cette expérience m'a donné un aperçu intéressant des WSOP Europe, et m'a aidé à comprendre pourquoi cette série de tournois est restée assez impopulaires en termes de participation. Tout d'abord les infrastructures où sont organisés les tournois sont trop petites. Les inscriptions sont limitées à un nombre d'entrants ridiculement faible. Lorsque Phil Laak a remporté son premier bracelet la dernière semaine dans le tournoi £2,650 buy-in six-handed, il faisait face à un tableau, pourtant plein et n'acceptant plus d'entrants, de seulement 243 joueurs. Seulement quelques centaines de joueurs pouvaient participer aux tournois compte tenue de leur localisation, et donc la série est restée relativement impopulaire, plutôt considérée comme une opportunité pour les pros renommés de s'affronter pour gagner un nouveau bracelet. Le Main Event WSOP 2008 reste encore le plus dur tournoi multi-table auquel j'ai participé. J'ai eu le sentiment inhabituel d'être certain que j'étais -EV dans ce tournoi, ce qui m'a découragé de revenir.

2009

Le Main Event 2009 fut remporté par le fondateur de Card Player Magazine, Barry Shulman. Il était intéressant de voir à l'époque que son fils, Jeff, était l'un des November Nine qui devait disputer la table finale quelques mois plus tard. La victoire de Barry donna la première opportunité (et surement la dernière) de voir une famille remporter les deux Main Event WSOP la même année. Malheureusement pour le fils, les choses ne sont pas aussi bien passées que pour le père, et il a du se contenter de la 5ème place et de la somme de $1.9 million lors du Main Event de Vegas.

2010 et Après

Il y a cinq épreuves au programme WSOP Europe. Un tournoi £2,650 six-handed, un tournoi £5,250 pot-limit Omaha, un tournoi £1,075 no-limit hold'em, un tournoi £10,350 heads-up, et un tournoi £10,000 championship. Avec des infrastructures aussi limitées, les WSOP Europe restent la série de tournois de poker la plus élitiste au monde. Depuis maintenant quatre ans, Harrah's continue de rendre inaccessible les WSOP Europe aux joueurs de poker moyens. C'est qu'en même dommage quand on sait que leur première raison d'existence est justement la possibilité d'accueillir les joueurs qualifiés sur Internet.

En se contentant de n'organiser que si peu d'épreuves aux buy-ins si chers, Harrah's envoie un message clair au monde du poker : ils ne s'intéressent qu'aux meilleurs des meilleurs et aux plus riches des plus riches du monde du poker. C'est assez incompréhensible vue que les séries de Vegas sont à l'exact opposé. Les WSOP Europe ont donc un effet diluant sur la marque WSOP toute entière. Puisque les épreuves organisées en Europe décernent des bracelets WSOP, les pros ont plus d'opportunités d'en remporter un. C'est pourtant quelque chose conte quoi Harrah's s'était opposait lorsqu'ils avaient supprimé les tournois $1,000 rebuy, jugés « unfriendly » pour les amateurs, du programme des WSOP Vegas.

Ce serait bien si les WSOP Europe déménageaient dans des infrastructures plus spacieuse, et qu'elles soient organisées dans un pays différent chaque année. Ce serait aussi pas mal de voir un programme plus étendu avec pourquoi pas une douzaine de tournois aux buy-ins plus abordables. En opérant ce genre de changements, ils attireraient plus les joueurs occasionnels et augmenteraient surement leur niveau de popularité chez les joueurs Européens. Je serais pourtant très surpris de voir ne serait ce qu'un seul de ces changements se produire. Harrah's a donné une direction élitiste à cette série de tournois ces quatre dernières années, et toujours aucun signe d'une volonté de changement de leur part.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up