weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Les Erreurs Communes Dans La Sélection Des Parties

THE WEEKLY SHUFFLE, 2010-03-21, par Ozone, TwoGun

La sélection des parties est peut-être la compétence la moins estimée dont un joueur de poker peut faire preuve. Personne n'est vénéré pour sa parfaite sélection des parties, mais croyez le ou non, la sélection des parties est souvent la seule chose qui fait la différence entre un joueur qui gagne et un qui perd. Considérez ce Weekly Shuffle comme une "ode à la sélection des parties". Dans cet article, nous espérons vous donner quelques conseils en ce qui concerne la sélection des parties et comment augmenter cette partie de votre arsenal de compétences de poker.

Top 3 Online Poker Bonuses


Erreur #1: Mal Réévaluer La Profitabilité D'une Partie

Nous sommes des créatures pleines d'habitudes et d'inertie. Quand nous découvrons quelque chose de profitable pour nous, nous pensons que cette chose sera toujours profitable. En d'autres termes, notre esprit s'endort. Considérez l'exemple suivant : un bon joueur de no-limit commence à jouer $1/$2 sur Full Tilt Poker. Après plusieurs milliers de mains, il a gagné une vingtaine de buy-ins. Donc dans sa tête se met en place une logique comme suit: " le no limit $1/$2 sur Full Tilt est bon pour mon porte monnaie," et ses pensées s'arrêtent là. Le problème est que le joueur peut continuer à suivre cette logique même si elle est devenue erronée au fil du temps. Pour éviter cela, il faut constamment réévaluer la profitabilité des parties auxquelles vous jouez. Je suis sûr qu'il y a plein de joueurs de tournois « connus » qui étaient clairement +EV dans les tournois du World Poker Tour il y a 6 ans, mais qui sont maintenant -EV ou à peine +EV mais qui ne veulent pas l'admettre. Ce manque de lucidité peut coûter très cher.

Erreur #2: Jouer Trop De Tables

Généralement, je pense que les joueurs enligne surestime le nombre de tables qu'ils peuvent jouer de manière optimale. Ces dernières années, c'est devenu presque branché de jouer un nombre incroyable de mains ou de tournois. Mais est ce que vous jouez pour être branché ?

Tous les joueurs de poker enligne ont un certain nombre de tables qu'ils peuvent jouer pour un profit maximum. Pour beaucoup de joueurs, ce nombre de tables est en fait 0, ne pas jouer du tout leur assurerait d'avoir plus d'argent à la fin de la journée que s'ils jouent ne serait ce qu'une table. Mais même les joueurs profitables tendent probablement à surestimer le nombre de tables optimal pour eux. Par exemple, disons que Joe Grinder est un joueur profitable de sit-'n'-go (SNG). Joe peut jouer deux tables en même temps sans problème, donc il décide de commencer à en jouer trois. Après un petit moment, il passe à quatre, puis cinq, puis six à a l fois. A un moment, Joe va ouvrir une table qui sera -EV. En d'autres termes, Joe se fera peut-être plus d'argent en jouant « seulement » cinq tables au lieu de six. Logique ? Une manière de déterminer votre point d'équilibre est de surveiller le moment où vos décisions deviennent « précipitées » ou « paniquées » car vous devez agir trop rapidement. Notez aussi combien de fois vous avez de time out aux tables. Vous ne devriez jamais avoir de time out, et seulement rarement vous sentir « pressé » de prendre une grosse décision. Si cela vous arrive souvent, envisager de fermer une table ou deux, car elles sont probablement plus néfastes que bénéfiques.

Erreur #3: Ne Pas Chercher Des Parties Profitables Sur D'Autres Sites

Beaucoup de joueurs de poker enligne ne joue « que » sur Full Tilt Poker ou « que » sur Party Poker. En agissant de la sorte, ils ratent des parties vraiment profitables. Rappelez vous qu'il y a des tonnes de salles de poker enligne, et si vous cherchez suffisamment, vous trouverez peut-être une partie aussi profitable qu'un diamant brut et vous y incrustez. Essayez les sites plus petits comme PKR ou 888 Poker. Qui sait ? vous y trouverez peut-être vos nouvelles parties favorites.

Erreur #4: Essayez de Battre Les Meilleurs

Pour chaque joueur qui joue Tom Dwan ou Phil Ivey pour un quart de million de dollar après avoir "tenté sa chance", il y en a dix autres qui essaient et échouent, et finissent faucher. Si vous voulez être le meilleur, vous devez battre les meilleurs, et si vous voulez battre les meilleurs, vous devez avoir suffisamment d'argent pour le faire. Comment est ce que vous pouvez avoir autant d'argent ? En jouant contre ceux qui ne sont pas les meilleurs ! Le poker n'a rien à voir avec la gloire, et tout avoir avec le grind. Il faut se concentrer sur le fait de battre John Q. Fish, et pas Phil Ivey. Vous ne devriez jamais jouer contre quelqu'un si vous ne savez pas si vous pouvez le battre. Et rappelez-vous que, dans n'importe quelle partie de poker, presque tous les joueurs « savent » qu'ils peuvent battre tous les autres. Quelqu'un à la table est forcément en train de se leurrer. Et si c'était vous ?

Erreur #5: Oublier De Profiter Des Heures de Jeu Optimales

Le vendredi soir à 9h00 (heure américaine), Bill Murphy peut très bien être un joueur profitable au no limite $0.50/$1. Cependant, le mardi après midi à 14h00, Bill sera un perdant. Il serait sage pour lui de s'en rendre compte et de ne pas penser à quitter son job parce qu'il est un petit gagnant tous les vendredis soirs. Jouez quand vous êtes profitable et allez au boulot quand vous ne l'êtes pas.

Erreur #6: Jouer Parce Que Vous Penser Que Vous Etes "Vachement Bon"

Etre un joueur moyen ou même un "bon" joueur ne veut pas dire que vous allez gagner. Souvenez -vous, le poker est un jeu hautement négatif du fait de la commission. Afin de vraiment gagner beaucoup d'argent sur le long terme, vous devez être réellement bon. Etre juste « vachement bon », n'est pas suffisant. Vous feriez mieux de faire autre chose de votre temps. A moins bien sûr que vous ne jouiez au poker pour le fun, car dans ce cas, amusez vous !

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up