weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



La Débacle De La Salle De Poker Enligne Harrah's

THE WEEKLY SHUFFLE, 2009-09-27, par Ozone

Il y a eu beaucoup de tohu bohu dans le monde du poker cette semaine après que Phil Hellmuth a suggéré dans une interview avec Hardcore Sports Radio que certaines salles de poker enligne pourraient s'associer pour former ensemble une série de tournoi qui pourrait faire que les WSOP "ne valent plus rien".

Top 3 Online Poker Bonuses


La raison qui pousse Hellmuth à avoir un esprit rebelle est que Harrah's, propriétaires des WSOP, cherchent apparemment à ouvrir ou acquérir une salle de poker enligne. S'ils concrétisaient cela, Hellmuth et d'autres pros craignent que Harrah's finissent par interdire aux joueurs de porter les logos d'autres salles de poker enligne pendant les WSOP.

Si Harrah's concrétise donc son idée, le risque que les WSOP perdent beaucoup de leur valeur est réel. Les professionnels du poker comme Hellmuth et beaucoup d'autres ont des contrats de sponsoring très lucratifs avec les salles de poker enligne pour porter leurs logos à la télé. Si Harrah's, après avoir ouvert sa propre salle de poker enligne, interdisait de porter les logos de ses concurrents pendant les WSOP, cela toucherait les joueurs sponsorisés et les salles de poker enligne concurrentes.

Dans son interview cette semaine, Hellmuth a suggéré que ce sont les joueurs, et non pas Harrah's, qui sont en position de force dans cette situation. Et il se pourrait bien qu'il ait raison.

Considérez ce Scenario

Après l'acquisition d'une salle de poker enligne, Harrah's interdit aux joueurs de poker de porter le logos de salles de poker concurrentes pendant les WSOP. Enervées, les plus grosses salles de poker finissent par monter leur propre série de tournois. Cette série de tournois peut très bien être organisée à Vegas en même temps que les WSOP. Les salles de poker enligne disent à tous leurs joueurs sponsorisés, en gros tous les joueurs connus, « si vous participez aux WSOP d'une manière ou d'une autre, nous mettrons fin à notre contrat avec vous ». Comme ils ne sont pas stupides, tous les meilleurs pros du monde vont boycotter les WSOP pour participer à la place dans cette nouvelle série de tournois.

ESPN, pleinement conscient que leurs hautes audiences pour les émissions de poker sont liées à la présence des plus fortes personnalités du poker (les meilleurs pros), décide de diffuser la nouvelle série de tournois et laisse tomber la diffusion des WSOP. Bien sûr, il y aurait des procès et des disputes autour des contrats, mais au final, ESPN ne va pas gâcher beaucoup de son précieux temps d'antenne pour un show rempli d'inconnus jouant les désormais passées de mode WSOP.

Et pour finir, les grosses salles de poker enligne, qui contrôlent maintenant la série de tournois la plus connue au monde, disent aux joueurs que les frais d'entrées pour leurs tournois seront moins élevés que ceux ponctionnés par Harrah's lors des WSOP. Peut-être offriront ils même un recouvrement lors de leur épreuve Championship pour finir d'achever les WSOP. Et de cette manière, les WSOP ne valent plus rien, tout ça parce que Harrah's a été trop gourmand.

La nouvelle série de tournoi monte en flèche et le monde du poker s'accorde collectivement pour dire que gagner un de ses tournois est aussi prestigieux que de gagner un bracelet aux WSOP à la grande époque.

La Salle de Poker Enligne Harrah's

Le scenario ci dessus a en fait pas mal de chance de devenir réalité si Harrah's :
a) acquiert une salle de poker enligne, et
b) interdit les logos des concurrents pendant les WSOP.
Pour ce qui est de savoir s'ils vont ou non acquérir une salle de poker enligne, le consensus semble être qu'ils vont le faire. Cela ne laisse donc plus qu'une seule question à se poker : vont-ils permettre à des joueurs de porter les logos des salles concurrentes pendant les WSOP ?

S'ils décident de l'interdire, ils vont tuer la valeur des WSOP, qu'Hellmuth estimait à $200 millions, en poursuivant leur chimère d'une salle de poker enligne valant $1 milliard. Et il s'agit bien d'une chimère.

Il y a quelques raisons qui font qu'une salle de poker enligne dirigée par Harrah's ne pourra pas gagner une part de marché significative. Tout d'abord, et le plus important, ils ne seront pas capables d'accepter les joueurs US. Le management de Harrah's, comme beaucoup de joueurs de poker, ont dû se bercer de l'illusion que le poker enligne serait légalisé et réglementé aux USA, mais comme nous l'avons déjà dit à de nombreuses occasions ces dernières années, cela n'arrivera pas même sur le long terme. Les joueurs de poker pensaient que la présidence de Barack Obama amènerait une réglementation du poker enligne. Nous en sommes au 1/6ème de cette présidence, et la Maison Blanche n'a toujours pas eu ne serait ce qu'un pet de souris en faveur du poker.

Sans être capable d'accepter les Américains, Harrah's ne fera que gâcher son temps à essayer de lancer une salle de poker enligne. Tout d'abord, leur marque est incroyablement faible en dehors des Etats-Unis. Il n'y a pas de « Harrah's » hors des Etats-Unis, ce qui veut dire qu'ils ne pourront pas faire de la pub pour leur salle de poker aux clients des casinos. Ensuite, en dehors des Etats-Unis, le marché des salles de poker enligne est saturé. Lancer une salle de poker qui acceptent les joueurs Américains peut s'avérer être une bonne idée, puisque les joueurs n'ont que très peu d'options. En dehors des Etats-Unis, il y a déjà trop de concurrence et pas assez de clients potentiels pour justifier le lancement d'une salle WSOP.

C'est assez simple: S'ils ne peuvent pas accepter les joueurs Américains sur leur site, ce qui sera le cas, alors ils ne devraient pas lancer une salle de poker enligne.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up