weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



L'Incompétence Des Casinos

THE WEEKLY SHUFFLE, 2009-02-22, par Ozone, Ozone

Ce n'est pas un secret, les casinos ont été oblitérés par la crise. C'était inévitable, qu'ils aient été bien ou mal gérés. Jouer de l'argent dans un casino est une manière futile de dépenser son argent, et tout ce qui est futile a été lourdement revu à la baisse ces derniers temps. Toutefois, avec du recul, il y a quelques mesures que les casinos auraient pu prendre pour limiter les dégâts. Et il y a encore quelques choses à faire pour éviter la banqueroute. La banqueroute est une possibilité pour certaines firmes (Harrah's, Wynn) et peut-être une probabilité pour d'autres (MGM, Las Vegas Sands). Voici quelques unes des choses que les casinos auraient pu faire pour réduire la casse dans cette crise, ainsi que certaines choses il serait sage qu'ils envisagent pour éviter la banqueroute.

Top 3 Online Poker Bonuses


Une Expansion Super-Agressive

La plupart des compagnies ont été touchées par la crise du crédit. C'est spécialement le cas pour les compagnies du luxe. Les casinos de Vegas ont été surpris avec le caleçon baissé. Quand l'économie tournait bien, Vegas grandissait rapidement. Il n'a pas fallu longtemps pour qu'une bulle apparaisse. Les casinos étaient construits et agrandis sur le leitmotiv "Si vous le construisez, les clients viendront". Tous les casinos même les plus miteux se sont mis à croire qu'il leur fallait une tour de 40 étages sur leur toit.

Il y a beaucoup d'exemples de cette sur-expansion sans aucune logique. Deux des plus grosses propriétés de Vegas, Wynn et Venetian, ont décidé qu'une amélioration de 1 milliard de dollars à leur hôtel, déjà extravagant, était tout à fait justifiée. Et ainsi, l'Encore et le Palazzo furent érigés. Ces propriétés furent lancées avec un timing comique inédit. L'Encore a ouvert il y a tout juste quelques mois au pire moment de la crise.

Un autre hôtel de luxe de Vegas qui n'ouvrira sûrement jamais est l'Echelon. Les propriétés comme le Stardust et le Frontier ont été rasés pour faire place au projet massif de $4 milliards qu'est l'Echelon. La construction venait juste de commencer quand le projet a été « temporairement arrêté ». Si il redémarre un jour, ce ne sera pas avant quelques mois, voir quelques années. Les propriétaires de L'Echelon se cachent probablement quelque part, après avoir investi des centaines de millions de dollars dans quelque chose qui ne rapportera même pas un centime!

Des Systèmes Non Optimisés de "Comps"

Un Système "Comp" (abréviation de complimentary, qui veut dire gratuit) à Vegas a pour but de donner aux joueurs une forme de « rakeback » sur les jeux d'argent auxquels ils jouent. Ces systèmes ont évolué en une danse entre les joueurs et le casino. L'accord tacite est que si vous jouez, vous obtiendrez peut-être votre chambre, votre nourriture, votre transport, ou les trois à la fois, gratuitement. Cependant, la manière dont les casinos ont mis en place leur système comp est loin d'être optimale.

Les joueurs reçoivent des comps en fonction de la durée de leur temps de jeu, la valeur moyenne de leurs mises, et du jeu en question. Essentiellement, ils reçoivent des comps sur la valeur attendue (EV) qu'ils offrent au casino. Dans l'absolu, un tel système est sensé. En pratique toutefois, il ignore certains éléments humains comme le fait que si les gens gagnent, ils continueront à jouer et que s'ils perdent, ils arrêteront. Les gens ont un montant d'argent maximum qu'ils acceptent de perdre, et pas un montant maximum d'EV qu'ils sont prêts à abandonner. Donc en gros les casinos hésiteront à récompenser un high roller qui perd $3,000 en jouant au blackjack à $200 la main pendant une demi-heure, alors qu'ils traiteront préférentiellement un joueur qui joue pour $25 la main pendant 8 huit heures.

Bien sûr, du point de vue du casino, ça reste un tantinet cohérent. Après tout, le joueur à $25 abandonne beaucoup plus d'EV que celui à $200. Cependant, les organisateurs et les petits responsables qui suivent les règles à la lettre, en ce qui concerne les comps, s'aliènent régulièrement les plus gros joueurs qui n'ont pas eu la chance de faire jouer leur porte-monnaie en leur faveur, puisqu'ils se sont faits ruiner trop rapidement ! Bien sûr, ils ne leur restent peut-être déjà plus d'argent à dépenser pendant leur séjour, mais pourquoi ne pas leur donner une chambre d'hôtel gratuite comme geste de bonne volonté, pour la prochaine fois ? Après tout, ils viennent juste de gagner $3,000 de ce joueur.

Il semble que la plupart des casinos n'ont pas changé l'algorithme de leur système comp pour s'accorder avec les conditions économiques actuelles. Quand, dans une période plus faste, leurs hôtels croulaient sous les clients, il était presque normal qu'ils ne puissent pas répondre à toutes les demandes. Mais maintenant, leurs hôtels sont pratiquement vides. Cela ne leur coûte rien de mettre quelqu'un dans une chambre qui, autrement, resterait inoccupée.

Le système comp pour les jeux de table nécessite généralement que le high roller demande sa chambre ou son repas gratuit. Puisque les gens sont moins enclins que jamais à dépenser leur argent, il est simplement stupide pour eux de jouer au chat et à la souris avec l'une de leurs si nombreuses chambres vides. Mr le Casino, Soyez francs avec les joueurs. Dîtes leur que si ils perdent x dollars ou qu'ils mettent x dollars en jeu, la chambre gratuite est garantie. C'est aussi simple que ça. Nulle besoin d'un système secret et élaboré qui perturbe et frustre les joueurs.

Si Vegas était gérée plus efficacement, les 15% des meilleures propriétés seraient remplies à ras bord et toutes les autres seraient vides. Mais ce n'est pas le cas parce que les 15% se sont aliénés ou ont échoué à attirer le peu de clients qui ne sont pas partis !

Le lâchage du Poker Enligne

L'industrie du casino a toujours été neutre, au mieux, voir hostile, au pire, avec le poker enligne. Quand l'UIGEA était discuté, ils sont restés silencieux. Aucune opposition au projet de loi ne s'est faite entendre. Ce fut une gifle pour un phénomène qui a indirectement provoqué leur énorme croissance. Les WSOP et le boom du poker furent les meilleures choses qui sont arrivés à Vegas depuis sa création. Ils n'ont eu qu'à s'asseoir pendant que leurs salles de poker (et donc, leurs casinos) se remplissaient toute la nuit grâce au poker enligne ! Les gens ont commencé à jouer dans le confort de leur propre salon puis ont soudainement décidé d'aller à Las Vegas pour devenir le prochain Chris Moneymaker. Pourtant, quand l'industrie du poker enligne s'est retrouvée dos au mur, les casinos ont détourné le regard.

Une prise de position claire et déterminée en faveur du poker enligne aurait non seulement pu empêcher l'UIGEA, mais leur aurait aussi ouvert la voix pour une législation leur permettant d'acquérir et d'opérer leurs propres salles de poker enligne. La valeur ajoutée résultante de cette opportunité aurait pu augmenter les chances de survie de leur feu b

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up