weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Commentaires Sur Le Programme Des WSOP

THE WEEKLY SHUFFLE, 2009-02-15, par Ozone

Le programme des World Series of Poker 2009 a été récemment dévoilé par Harrah's Entertainment. Les Series de cette année compteront 57 épreuves à bracelet entre le 27 mai et le 14 juillet. C'est un départ légèrement plus tôt que d'habitude Le tournoi $500 buy-in casino-employees-only a fait son retour à la toute première place du programme après avoir été relégué à un autre moment pendant deux ans. Dans sa majorité, le programme de cette année ne comprend pas de changements importants. Cependant, il y a quelques objets qui ont généré des discussions dans le monde du poker:

Top 3 Online Poker Bonuses


$40,000 Buy-In No-Limit Hold'em Event

Le premier tournoi ouvert à tous (ce qui veut dire qu'il n'y a pas de restrictions pour les inscriptions) est un tournoi $40,000 buy-in no-limit hold'em le 28 mai. C'est une épreuve spéciale qui a été ajoutée pour commémorer le 40eme anniversaire des WSOP. Elle répond aussi à la demande qui est montée ces récentes années de la part des meilleurs joueurs d'ajouter un tournoi no-limit hold'em avec un buy-in énorme.

Il n'est pas déraisonnable de s'attendre à ce que cette épreuve revienne au programme des WSOP d'une manière ou d'une autre. Une des possibilités est que le buy-in augmente jusqu'à $50,000 (pour égaler le grand tournoi H.O.R.S.E.) et devienne un élément définitif du programme. Tout dépendra du succès de ce tournoi $40k. Le tableau risque de ressembler à un petit banc de requin. Les joueurs occasionnels auront déjà suffisamment de problèmes à payer les buy-ins moins élevés. Ce tournoi sera donc complètement hors de leur portée.

Suppression Des Epreuves Rebuy

Le changement le plus controversé au programme des WSOP est la suppression totale des épreuves Rebuy. Daniel Negreanu a été un des soutiens majeur à ce changement. Dans son blog, il prétend que les épreuves Rebuy donnent aux pros un trop grand avantage aux WSOP. Shane Schleger a lui très bien soutenu l'argument opposé en notant que, aussi longtemps que « des épreuves comme le $40K NL et le $50K HORSE comptent pour le classement du POY (player of the Year), l'argument (de Negreanu) est plus que sournois. »

Schleger a aussi accusé Negreanu de tenir des arguments "vide de sens" dans son support à la suppression des tournois rebuy, du genre :"c'est la bonne chose à faire pour le poker, et je suis capable de faire la différence entre ce qui est bon pour moi et ce qui est bon pour le poker, et je choisis le poker."

La plupart des arguments en faveur de cette suppression sont vraiment idiots. Le but quand on participe aux WSOP c'est de gagner de l'argent. Les pros qui font des choix risqués -EV pendant la période rebuy, c'est du tout bon pour les amateurs et les « shot takers » qui jouent avec des fonds limités. Comme Schleger l'a dit, Michael Chu a gagné une épreuve rebuy pour $585,000 dans les Series de 2007 à partir d'un simple investissement de $1,000. L'essentiel de l'argumentation de Negreanu en faveur de la suppression des épreuves rebuy tourne autour du fait que ces tournois avantagent les pros dans course aux bracelets et au POY. Schleger fait remarquer avec à propos que ces "parenthèses ne représentent pas un priorité pour le joueur de poker moyen ». C'est une réalité puisque la majorité des joueurs participe seulement dans une petite poignée d'épreuves à petits buy-in et n'attribuent donc aucune importance à des accomplissements aussi arbitraires que de gagner le trophée du POY.

Un tournoi $3k "triple chance" a été ajouté au programme, et les joueurs pourront y simuler une épreuve rebuy en utilisant des "lamers". Ils pourront mettre leur bankroll entière sur la table dès le début, ou économiser leurs lamers pour les échanger contre des jetons plus tard dans le tournoi. Encore, Schleger marque un point en réfutant l'affirmation que ce tournoi serve à remplacer les tournois rebuy : « la part de risqué, le sens vague de danger dans un tournoi rebuy, vient du fait d'avoir à gérer ses décisions en fonction sa vraie bankroll pour le tournoi. Un buy-in fixe avec des lamers qui peuvent être utilisés n'importe quand ne remplace même pas de loin un vrai tournoi rebuy. »"

Dans le futur, espérons que Harrah's Entertainment fasse un effort plus appuyé pour écouter les joueurs dont le nom de famille n'est "Negreanu".

Les November Nine Reviennent

Pour la seconde année, les neuf derniers joueurs du Main Event devront attendre jusqu'à novembre pour terminer le tournoi. La table finale se déroulera du 7 au 10 novembre. Depuis son introduction, le concept des "November Nine" est assez controversé. Cependant, je crois que c'est une bonne chose pour le jeu. Les peurs de collusion ou d'autres comportements antisportifs se sont révélées sans fondement l'an dernier. Les joueurs qui atteignent la table finale de cette épreuve sont trop fiers pour tenter d'augmenter marginalement leur valeur attendue dans le tournoi en passant des accords éthiquement incorrect avec les autres joueurs. L'exposition donnée au monde du poker par le biais des November Nine est très précieuse pour un jeu qui, autrement, plafonne en popularité.

Les joueurs qui argumentent que reporter la table finale n'est pas une si mauvaise chose mais qu'il n'y a pas besoin de la reporter de quatre mois entier, marquent un point. Malheureusement le côté commercial de la tournure "Novembre Nine" empêchera surement de programmer la table finale pour, disons, septembre. Mais qui sait ? Ne sous estimez jamais Harrah's quand il s'agit de faire quelque chose de stupide, comme par exemple redéfinir la table finale comme les « September Seven ». D'ailleurs, si j'arrivais à m'attirer le soutien d'un joueur Canadien excentrique, ils mettraient sûrement mon idée en place immédiatement.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up