weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Lumière sur Les Prodiges Européens

THE WEEKLY SHUFFLE, 2008-08-17, par Ozone

Selon mon expérience en tournois de poker en live, plusieurs des meilleurs joueurs du monde sont des Européens très peu connus dont le style de jeu peut être caractérisé de maximum agressif. Certains des joueurs mentionnés dans cet article ont des noms familiers et d'autres pas. Une chose est sûre, ceux sont tous des joueurs phénoménaux qui se feront connaître dans les années à venir. Profitez de cet article pour vous familiariser avec ses joueurs, parce que croyez moi, il vaut mieux le faire maintenant qu'à une table de poker.

Top 3 Online Poker Bonuses


Søren Kongsgaard - Danemark

Søren Kongsgaard est peut-être le "meilleur joueur dont vous avez entendu parler". A seulement 20 ans, Søren a déjà accompli beaucoup plus ce dont rêve la majorité des joueurs. Dans l'EPT Grand Final de l'an dernier, il n'a pas attiré l'attention sur lui au contraire de Carlos Mortensen, Andy Black, Ram Vaswami, et du vainqueur final Gavin Griffin. Mais même si personne n'y a fait attention, Søren s'est tranquillement placé 3eme pour la jolie somme de $814,000.

Depuis lors, Søren a empoché plus de $1,000,000 en gains dans d'autres tournois, notamment avec des victoires dans le Danish Poker Championships, et l'épreuve préliminaire de l'EPT Barcelona, et le PokerStars Sunday Million. A L'automne dernier, il a gagné $382,000 au total pour deux seconde places dans d'autres grands tournois enligne.

C'est seulement une question de temps avant que Søren soit mentionné aux côtés de son compatriote Gus Hansen en tant que meilleur joueur de poker Danois. Ce titre ne veut rien dire pour autant; Søren est peut-être déjà le meilleur joueur Européen de poker.

Johannes Strassmann - Allemagne

J'ai rencontré Johannes Strassmann pendant la croisière du Party Poker Million de cette année. N'ayant pas été prévenu sur lui, mes oreilles ont fait tilt au moment où je l'ai entendu parler de tables finales EPT. (Notez l'utilisation du pluriel !) Il s'est avéré que la présence de Johannes à la table finale du Party Poker Million n'avait rien d'exceptionnelle. Les cinq mois précédents, il avait atteint trois tables finales EPT! Ces participations aux tables finales ne sont pas terminées comme Johannes l'espérer; il a terminé 9eme, 6eme, et 9eme pour accumuler des gains d'un montant total assez amer de $350,000, mais l'exploit reste impressionnant.

La popularité de Johannes grandit rapidement parmi les Allemands. Tous les regards seront sur lui pendant la Saison 5 de l'European Poker Tour pour voir s'il peut continuer sa domination sur ces épreuves.

Dario Minieri - Italie

En s'asseyant à la même table que Dario Minieri, un petit Italien juvénile qui aime porter une écharpe autour de son cou, on est tenté de se dire qu'il n'est pas dangereux. Cependant, une fois que les cartes sont distribuées, l'apparemment bénin Minieri se montre sous son vrai jour : un cauchemar d'agressivité sans répit. Juste après m'être réveillé pour le Day 2 de l'épreuve $2,500 shorthanded WSOP, je me suis senti pris à la gorge quand j'ai vu que Minieri était à deux sièges sur ma gauche. Chacun d'entre nous possédait un tapis formidablement élevé parmi les 90 joueurs restant, je savais qu'il représentait le plus grand obstacle sur la route de la table finale. Ce fut un énorme soulagement quand notre table fut dissoute seulement après une heure à subir les relances incessantes de Minieri. Je me suis débattu du mieux possible avant de me faire sortir à la 18eme place. Et Dario ? Il a gagné le bracelet et $528,000.

Plus tôt cette année, Minieri a tranquillement terminé 3eme à à l'EPT San Remo pour $454,000. Malheureusement pour le monde du poker, nous n'avons pas encore vu le meilleur de ce jeune phénomène.

Alexander Kostritsyn - Russie

Passez un moment sur le fait que la Russie ne fasse pas partie de l'Europe, parce que cet article ne serait pas complet s'il ne mentionnait pas Alexander Kostritsyn. Dans une épreuve $1,000 rebuy aux WSOP de cette année, je me suis assis et j'ai réalisé (en partant de ma gauche et continuant vers la gauche) que Nam Le, Bill Edler, John Phan, Erick Lindgren, et Cory Carroll étaient à ma table. "Quel horrible tirage au sort," j'ai pensé. Il m'a fallu un peu temps avant de réaliser que la situation était encore pire que je ne le pensais. Après avoir regardé un jeune joueur, que je ne connaissais pas, dévaster la table en relançant sans cesse sur des joueurs comme Lindgren et Carroll, j'ai stoppé un journaliste pour lui demander, « hey...qui est ce gamin dans le fauteuil 8 ? ». « Oh, c'est Alexander Kostritsyn... il a gagné un peu d'argent dans un quelque chose plus tôt cette année ».

Il s'est avéré que ce "quelque chose" était l'Aussie Millions où Kostritsyn, 21 ans, avait dominé 779 des meilleurs joueurs de poker au monde pour un gain de $1,450,000. Il est resté bien occupé à Las Vegas l'été dernier en finissant dans l'argent dans six épreuves WSOP, incluant une 3eme place dans le 7-Card Stud World Championship pour $163,000. Après avoir vu son nom sur ce qui m'a semblé être le leaderboard de chaque épreuve WSOP pendant tout l'été, je n'ai pas été surpris de voir, quand je fus sorti du Main Event, Alexander veiller sur un gros tapis de jetons avec 159 joueurs restant. Il fut sans doute déçu de terminer 48eme de cette épreuve, mais je parierais gros que ses jours de domination sans partage dans les tournois majeurs de poker sont loin d'être terminés.

Trond Erik Eidsvig - Norvège

Si vous avez cligné des yeux une seule fois l'automne dernier, vous avez peut-être raté l'une des séries de résultat les plus impressionnante de l'histoire des tournois de poker. En septembre dernier, le Norvégien Trond Erik Eidsvig a terminé 5eme dans l'EPT Barcelona pour $333,000. Agé seulement de 22 ans, il n'a pas attendu longtemps avant de faire une nouvelle table finale de l'EPT : deux mois après il a terminé 4eme dans l'EPT Dublin pour $178,000. Comment faire mieux après ça ? Et pourquoi pas remporter le Master Classics of Poker in Holland pour $896,000? C'est ce qu'a fait Trond Erik Eidsvig pour conclure huit semaines de poker éblouissantes.

Trond n'a toujours pas baissé de régime depuis l'automne dernier. Il a déjà terminé dans l'argent dans trois épreuves EPT cette année notamment une table finale à l'EPT Pologne où il a terminé 8eme pour $88,000. C'est perturbant de savoir que ça ne fait même pas un an que Trond a éclaté sur la scène du poker avec son premier gain dans un tournoi majeur de poker. A la vitesse où il va, il aura gagné tout l'argent du monde d'ici 2010.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up