weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Au Détour Du WSOP $2,500 Shorthanded

THE WEEKLY SHUFFLE, 2008-06-22, par Ozone

L'une des épreuves WSOP qui m'attirait le plus au programme de cette année c'est le tournoi $2,500 shorthanded qui s'est déroulé la semaine dernière. Avec littéralement aucune expérience de jeu en tournoi live shorthanded, je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre quand je me suis présenté dans la salle de jeu du Rio. Une chose est sûre, il est beaucoup plus confortable de n'être que six à la table au lieu de neufs ou dix. C'est vraiment dommage que les tournois shorthanded ne soient pas plus économiquement viables pour les casinos, car c'était un format vraiment agréable pour un tournoi live.

Top 3 Online Poker Bonuses


Avec seulement cinq opposants à affronter au lieu de huit ou neufs, le tirage au sort du numéro de table prenait toute son importance. Avoir un ou deux pros à la table peut tuer le rêve dans l'oeuf. Heureusement, je n'ai reconnu personne à ma table de départ.

Une chose à noter à propos de ces épreuves WSOP à petits buy-ins et grand tableaux (celui-ci comptait 1012 joueurs), c'est que la structure est loin d'être bonne en rapport avec le buy-in. Toutefois, puisque beaucoup des joueurs sont mauvais, la structure en devient presque artificiellement bonne puisque les joueurs se font sortir trop rapidement. A un moment, qui m'a semblé très tôt dans le Day 1, un joueur a fait remarqué que « nous ne sommes plus que 200. » J'ai pensé qu'il blaguait. A ce moment, j'aurais parié sur 500 joueurs encore en jeu. Mais quand j'ai regardé sur le moniteur du tournoi, je me suis rendu compte qu'il ne blaguait pas. Nous avons littéralement perdu 80% du tableau en à peine quelques niveaux. Pour tout remettre en perspective, nous avons joué 10 niveaux lors du Day 1 (en commençant à 25/50 et en finissant à 500/1000). Pendant ce temps, le tableau est passé de 1012 à 75 !

Grâce à deux grosses mains, je me suis retrouvé au lit avec le 9eme plus gros tapis du tournoi.

Tout d'abord, pendant le niveau 200/400/25, j'ai commencé la main avec environ 25,000 et j'ai suivi une reliance de Jon "FatalError" Aguiar avec As-5 assortis. Le flop fut As-6-5. Il a misé 1,750, j'ai relancé à 6,000, et il a suivi. Le turn fut un 7 et le deuxième c?ur sur la table, il a misé 10,000, j'ai poussé tapis, il a suivi et perdu avec As-Valet de c?ur. Je n'étais seulement que 59% favori pour gagner cette main. Et j'ai été bien heureux de la gagner puisque cela m'a donné l'un des plus gros tapis du tournoi.

Peu de temps après, j'ai fait une relance avec une paire de valet servie. Deux joueurs ont suivi et le flop est tombé As-Valet-Sept. J'ai fait un continuation bet standard, un joueur à pousser tapis et l'autre joueur a suivi à tapis ! Bien sûr, j'ai immédiatement suivi et ils tiraient tous les deux presque mort dans un pot énorme. Ils avaient As-7 et As-Dame.

Le jour d'après, je suis revenu et j'ai trouvé Dario Minieri à deux places sur ma gauche avec un énorme tapis. Dario est un jeune joueur de poker fantastique originaire d'Italie qui joue extrêmement agressif. Cela va sans dire, mais je me suis senti soulagé quand notre table fut dissoute, me permettant de lui échapper sans dommage après une heure de jeu avec lui. Un jour plus tard, Dario a remporté ce tournoi et son premier bracelet WSOP.

De manière assez surprenante, les joueurs se sont faits éliminer dans le Day 2 aussi rapidement que dans le Day 1. N'ayant fait apparemment aucun effort, je me suis retrouvé dans les 20 derniers joueurs. Malheureusement les choses ne se sont pas aussi bien passées pour moi par la suite. Je me suis retrouvé sans jeu et sans situation à exploiter. Ensuite, avoir Dario à ma gauche, être à une table sans aucune cible facile à exploiter, et m'être fait sur-relancer un paquet de fois, m'ont poussé dans me derniers retranchements. Avec 15 Big Blinds en réserve, j'ai poussé tapis au bouton avec Dame-Valet. Le joueur dans la Big Blind m'a suivi et j'ai été assez chanceux pour gagner un pile ou face contre sa paire de six.

Environ dix minutes plus tard, tout le monde s'est couché jusqu'à un joueur nommé Todd Terry dans la Small Blind. Il avait été plutôt agressif et il continua dans son habitude de relancer ma Big Blind. Je l'ai sur-relancé avec ma paire de 7 et l'ai immédiatement suivi quand il a poussé tapis. Ce bracelet là n'était pas à ma taille, un As est tombé sur le flop et a donné au As-Valet de Todd environ 15% des jetons en jeu.

J'ai trouvé ça à la fois étonnement facile et excessivement décevant de réussir à aller loin dans une épreuve WSOP à grand tableau pour finir par se faire sortir peu avant la fin. Les $19,000 qui ont accompagné ma 18eme place furent, tout de même, un bon prix de consolation. Ils serviront certainement à entrer dans d'autres épreuves WSOP à petit buy-in et grand tableau, dont je suis maintenant un grand fan.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up