weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Interview: Nate McNiterson

THE WEEKLY SHUFFLE, 2008-03-09, par Ozone, TwoGun

Cette semaine, Nate McNiterson du légendaire McNiterson vs. Degenerito le showdown a été à même de prendre un peu de temps dans son programme chargé pour échanger quelques idées avec nous.

Top 3 Online Poker Bonuses


PokerTips.org: Merci de prendre ce moment pour nous parler, Nate. Tout d'abord, dîtes nous comment avez vous commencé à jouer au poker.

McNiterson: Pendant les vacances d'été de la fac, j'étais chez moi et avec des amis et nous avons fait une petite entorse à notre soirée cinéma entre mecs, et nous avons commencé une partie pendant Men In Black. C'était une partie où le dealer choisissait le jeu, mais nous nous en sommes généralement tenus au hold'em et au 7-card stud. L'un de mes amis, le plus allumé, a essayé de nous faire jouer au no-limit, mais mon leitmotif est que l'on ne peut pas perdre ce qui n'est pas misé. Bref, j'ai fini grand vainqueur de cette partie avec $8. Depuis, j'ai augmenté mes compétences et ma bankroll petit à petit.

PokerTips.org: Donc, que faîtes vous de vos gains de poker ?

McNiterson: J'avais bêtement l'habitude de garder mon argent sur un compte épargne, avec seulement un intérêt de 1.5% par an. Récemment, j'ai pris connaissance des placements enligne Orange où mon argent me rapport maintenant 3.5% d'intérêt. Quand il s'agit d'investir votre argent, vous devez savoir prendre quelques risques, ce que j'avais l'intention de faire avec une organisation enligne comme Orange.

PokerTips: Parlez nous de votre session aux tables de poker la plus memorable et la plus profitable.

McNiterson: Haha... et bien, je ne conseillerais à personne de tenter cela, mais une nuit j'étais en train de regarder Rounders. Quand le personage de Matt Damon dit "mais ensuite j'ai appris que, si vous êtes trop prudent, c'est tout votre vie qui devient une putain de routine. » A cet instant précis, j'ai été inspiré pour tenter ma chance. Ma bankroll à ce moment-là était de $4,000, ce qui signifie que les jeux les plus hautes où je pouvais jouer étaient les parties privées $1/$2 limit hold'em. J'ai fait un petit détour au parloir de poker local. J'y suis déjà allé une fois, mais j'étais immédiatement reparti après avoir constaté que leur plus petite partie était du $5/$10 limit. Avec 10% de ma bankroll en mains, je suis rentré dans le jeu. Et bien, même si je ne veux pas me vanter ou m'attirer des compliments, disons simplement que ma bankroll était plus proche de $4,250 quand j'ai quitté la partie.

PokerTips.org: Wow, Nate. Cela semble avoir été un gros rush. Cependant, vous semblez être très scrupuleux pour ce qui est de la gestion de votre bankroll. Comment vous êtes vous senti le lendement après cette session « je tente ma chance comme dans Rounders » ?

McNiterson: Je me suis réveillé le lendemain avec des crampes d'estomac. Enfin je veux dire, j'ai mangé du chili la nuit avant, ce qui y était peut-être pour quelque chose. Mais quand j'y repensais, assis sur les toilettes, je me sentais super coupable d'avoir mal gérer ma bankroll. J'ai appris qu'on ne pouvait pas tirer des leçons en fonction des résultats. Certes, j'ai peut-être gagné de l'argent pendant mon "gros rush $5/$10" (c'est ma mère qui a trouvé le nom), mais ça ne veut pas dire que c'était une décision intelligente. Encore heureux que je n'ai pas perdu. Si ça avait été le cas, j'aurais du redescendre aussi bas que $.50/$1 ou essayer d'organiser une partie rare $.75/$1.50, ce qui est d'ailleurs ma limite favorite.

PokerTips.org: Avez vous un travail ? Et si oui, lequel ? Qu'aimez-vous faire quand vous ne travaillez pas ou que vous ne jouez pas au poker ?

McNiterson: Je suis programmeur en logiciel. En dehors du travail, je me concentre principalement sur construire ma bankroll et faire de bonnes nuits de sommeil. En ce qui concerne mon approche du sommeil, je suis un grand partisan de ce que j'appelle le « Nine for Prime ». Simplement, je crois que les adultes ont besoin d'au moins neuf heures de sommeil chaque nuit pour fonctionner au rendement optimal.

PokerTips.org: Vous avez mentionné avoir joué dans des parties privées, mais jouez vous enligne ? Si oui, où et à quelles limites ?

McNiterson: Du Play money sur Party Poker. Je suis trop préoccupé par la légalité du poker enligne là où je vis pour me risquer à jour pour de l'argent réel. Je suis aussi inquiété par le « générateur de nombre aléatoire », qui pourrait bien ne pas être aussi aléatoire qu'ils le disent. S'il y a une chose que mon métier de programmeur en logiciel m'a appris, c'est que les ordinateurs peuvent être des choses sournoises. J'ai aussi beaucoup lu sur l' intelligence artificielle. Est ce que je dis que le générateur de nombre aléatoire de Party Poker a peut-être développer une conscience ? Disons simplement que si cela lui arrivait, il ferait certainement en sorte que vous ne vous en rendiez jamais compte.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up