weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Interview: Dave Irish

THE WEEKLY SHUFFLE, 2008-01-20, par Ozone

Age: 24
Ville Natale: Fishers, IN
Résidence Actuelle: Las Vegas, NV
Mieux Connu Comme : "Yappy Dave", bien connu à Vegas comme l'auteur d'un blog populaire sur le poker

Top 3 Online Poker Bonuses


Si vous vivez à Las Vegas, il y a de fortes chances que vous ayez déjà entendu parler de Dave Irish...littéralement. Après avoir déménagé à Vegas il y a environ deux ans pour pouvoir gagner sa vie grâce au poker, la réputation de Dave d'être un gros parleur à la table lui a valu le surnom de « Yappy » (Ndt : yap= gueule, yappy = Parler à en être ennuyeux). Sur ce personnage, il a crée un blog très populaire sur sa vie comme joueur de poker semi professionnel et étudiant diplômé. Cette semaine, il a pris quelques minutes dans son emploi du temps surchargé pour nous parler de sa vie à Sin City.

PokerTips.org: Premièrement, comment en êtes vous arrivé au poker?

Irish: J'ai découvert le poker dans l'été 2003 après avoir vu un épisode du WPT à la tv. Un mois plus tard, un de mes amis à la fac m'a invité à venir jouer dans son dortoir. J'ai tout de suite trouvé la chose intéressante à plusieurs niveaux. Ma première partie fut avec des amis de fac qui avaient déjà une petite expérience sous leurs pieds. Dans mon premier tournoi avec sept amis, je me suis placé second sans vraiment savoir ce que je faisais. A cette époque, j'étais plus amusé par le trash talk que par tout le reste.

PokerTips.org: D'après vous, qu'est ce qui vous a aidé à passer du statut de débutant à celui d'un joueur capable de déménager à Vegas pour y gagner sa vie par le poker?

Irish: Mes amis organisaient des tournois 3 à 5 nuits par semaine dans les dortoirs, et on accueillait jusqu'à vingt personnes. Cette expérience de jeu en live régulière fut très bonne pour obtenir des réactions sur ce que je faisais de bien ou de mal. Etant compétitif, je voulais devenir le meilleur possible et je m'efforçais constamment de faire les meilleurs coups possible à chaque fois. Tout a découlé de ça.

PokerTips.org: Quel est votre meilleur jeu, en live ou enligne ?

Irish: Sans aucun doute, mon jeu en live. Je me concentre sur les indices physiques, en utilisant aussi des discussions extrêmement déroutantes à la table. Ca finit souvent par rentrer dans la tête de mes opposants et par les amener là où je veux qu'ils aillent. Enligne, je ne peux pas réellement le faire. Même si j'ai construit ma bankroll entière grâce aux sit'n'gos et aux cashgames enligne, j'ai eu de loin beaucoup plus de succès dans les cashgames et les tournois en live.

PokerTips.org: Quels sont vos casinos favoris à Las Vegas ?

Irish: J'apprécie depuis longtemps le Treasure Island. Le management est génial, les croupiers sont patients et expliquent tout aux nouveaux joueurs, et la compétition est assez "touristique". Les $2/hr en plus en coupon repas me permettent de diner dans différentes sortes de restaurants pour presque rien.

PokerTips.org: Quels sont les jeux et le limites auxquels vous aimez habituellement joué ?

Irish: Quand je suis arrive à Vegas, j'ai joué du $5/$10 NL et de temps en temps en attendant une partie je jouais dans une partie $2/$5 qui était beaucoup plus facile. J'ai décidé de m'en tenir à cette limite. Un ami m'a alors alerté sur l'action au Treasure Island (TI) et et sur leurs parties $1/$3 qui étaient extrêmement faciles. Je suis allé jeter un coup d'?il et n'en suis jamais reparti. Même si pour certain, descendre d'une limite s'est rabaisser leur ego, j'ai réalisé c'était beaucoup plus cohérent financièrement et je n'avais des sessions perdantes seulement qu'à cause d'un bad beat ou d'un manque de chance.

J'ai aussi grandement apprécié les jeux mixtes du TI, qui ont été organisé dans des limites de $2-$4 limit à $4-$8 limit. Les jeux sont différents des variantes H.O.R.S.E. standard et les joueurs y viennent simplement par curiosité pour repartir avec seulement un sourire et une histoire à raconter. Je n'ai jamais rêvé d'un jeu limit à ces limites qui soit aussi profitable.

PokerTips.org: En général, quels conseils, parmi ceux qui vous ont aide à devenir un gagnant dans les cashgames live, pouvez vous partager avec nos lecteurs?

Irish: apprendre à jouer post flop et étudier l'analyse de main quand elle implique une action sur plusieurs tours. C'est de loin le point fort de mon jeu, mais cela m'as pris beaucoup de temps pour le développer. Je n'ai pas trouvé de livres qui parle de cela, donc j'ai du l'apprendre par moi-même. Je suggère de revoir des mains où les joueurs ont éprouvé des difficultés et d'essayer de placer l'adversaire sur une main. Passez en revue toutes les mains qu'ils pourraient avoir, et vous devriez être capable de le placer sur une main spécifique pour chacune des actions qui ont eu lieu. Si une action lors d'un tour ne correspond pas avec la main, alors vous avez probablement tort. Continuez d'essayer et tenez vous en à votre théorie si vous pensez que vous avez raison. Le fait d'avoir la troisième paire sur la river ne veut pas dire que vous n'avez pas la meilleure main !

PokerTips.org: L'année dernière, vous vous êtes lancé le défi de gagner, en seulement un mois avant le début du Main Event WSOP, les $10,000 de buy-in. Avez vous des projets similaires pour 2008?

Irish: Oui. J'ai refusé l'école d'été pour pourvoir me concentrer sur la version 2.0 de mon challenge $10k. J'ai appris tellement l'année dernière et joué la meilleure semaine de poker de toute ma vie durant le challenge. Je suis actuellement en train de monter un argumentaire pour trouver un sponsoring pour l'entrée dans le Main Event, mais même si je l'obtiens je vais quand même essayer de gagner une place de la même manière.

PokerTips.org: Qu'aimez-vous faire en dehors du poker ?

Irish: Dans la vie, ma passion s'est la musique. Je fais des études à L'University of Nevada, Las Vegas (UNLV) axé sur la conduite d'orchestre d'instrument à vent. Même si cela prend une portion du temps que je pourrais passer à jouer au poker, je ne l'échangerais contre rien au monde. J'aime aussi jouer à Halo 3 et fréquenter des messages boards sociaux et politiques.

PokerTips.org: Vous êtes une sorte de célébrité du poker pour les locaux de Las Vegas. Comment cela est il arrivé ?

Irish: Haha... pendant un tournoi, ma façon de parler à la table a énervé une fille au point qu'elle me dise :"Tu es tellement... yappy." Cette étiquette est restée et j'ai commencé à poster sur allvegaspoker.com sous le nom "Yappy Dave." La "célébrité" est venue quand j'ai proposé l'idée de mon "challenge 10K WSOP". Cela a beaucoup intéressé les lecteurs du site et pendant le challenge, c'était la discussion la plus vue tous les jours. A partir de là, on m'a demandé de tenir un blog sur le poker journalier. Après quelques réserves, j'ai décidé de le faire. Le blog ne discute pas seulement de poker, mais de ce qui se passe dans la vie de quelqu'un qui joue au poker pour gagner sa vie (et maintenant qui joue à mi-temps en faisant ses études) Comme allvegaspoker a grandi, mon personnage "Yappy Dave" l'a fait aussi. De la même manière dont l'ont décrit plusieurs anciens champions WSOP, le jeu ne cesse de devenir plus facile pour moi, puisque des lecteurs viennent et soit tentent des coups contre moi, soit ils pensent que je bluff tout le temps et ils me suivent avec des mains inférieures.

PokerTips.org: D'après vous quelles sont les faiblesses dans votre jeu ?

Irish: La position. C'est tellement vital, mais je me retrouve assez souvent dans des situations difficiles parce que j'ai mal considéré ma position en entrant dans le pot avec 5-8 et floppé une pair mais faisant face à une relance. Je pourrais rendre ma vie tellement plus simple si je pouvais simplement folder plus souvent.

PokerTips.org: D'après vous, quel est votre plus grand accomplissement dans le monde du poker ?

Irish: Financièrement, je crois que ce fut gagner l'un des tournois journaliers du Bellagio. Statistiquement, je dirais que ce fut finit dans l'argent dans quatre épreuves d'affilée lors de mon challenge, notamment trois finish d'affilée dans les dix premiers dans des épreuves de plusieurs centaine de joueurs.

PokerTips.org: Pensez vous que le poker sera une partie de votre vie pour les dizaines d'année à venir, ou voyez vous le poker comme un revenu sur le court terme pendant vos études?

Irish: C'est une question très dure et que je me pose depuis un bon moment. Je ne sais tout simplement pas. J'aurais mon diplôme en 2009. D'ici là j'aurais peut-être d'autres passions qui surpasseront le poker, qui sait ? Ca m'est difficile de l'imaginer, mais j'essaie de rester ouvert d'esprit tout le temps et de faire ce qui est le mieux. Je sais que s'il m'arrivait d'avoir à quitter la vie que je mène, elle me manquerait.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up