weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Les Ennemis Du Poker

THE WEEKLY SHUFFLE, 2007-12-02, par TwoGun, Ozone

Il semble obligatoire dans le monde du poker d'avoir de temps en temps l'article "le ciel nous tombe sur la tête". Depuis le départ du boom du poker, plusieurs personnes ont supposé que ceci ou cela allait causer la chute du poker, ou tout du moins, le ramener à son stade d'avant le boom.

Même si dans l'ensemble la croissance du poker a ralenti, le poker reste toujours plus important et plus attractif que jamais, malgré toutes les chimères que certaines personnes prédisaient comme des nuisances pour le jeu. Dans cet article, nous allons décrire trois différents "ennemis du poker" du point de vue du joueur de poker. Il est important de spécifier le point de vue, puisque certaines choses peuvent être mauvaises pour les salles de poker mais pas nécessairement mauvaises pour les joueurs, et vice versa.

Top 3 Online Poker Bonuses


Les Bots

L'une des plus grandes menaces potentielle du poker enligne sont les Bots. Un bot bien programmé peut régulièrement drainer l'argent d'une salle de poker et ainsi étouffer la majorité de son activité. Les Bots n'ont pas besoin de dormir. Ils ne risquent pas d'être on tilt et de gaspiller de l'argent à la table.

Cependant, il est probable que les bots soient plus dommageables en théorie que dans les faits pour le monde du poker. Actuellement, les bots ne sont probablement pas un problème sérieux, spécialement dans les parties no-limit hold'em (qui composent la majorité des parties de poker jouées sur Internet). Les salles de poker enligne n'ont rien à gagner et tout à perdre de l'existence de bots à leurs tables. En d'autres termes, elles sont extrêmement motivées pour s'assurer qu'aucun bot ne joue sur leur réseau. Le simple fait qu'elles soient motivées pour stopper les bots ne signifie pas qu'elles le seront toujours. Mais même des efforts de flicages médiocres de leur part devraient suffire à détecter les comportements schématiques que les bots afficheraient probablement.

Même si les bots n'existent pas, la faible possibilité qu'ils puissent exister est très préjudiciable au monde du poker. Ils donnent une raison commode à ceux qui croient en la théorie du complot de ne pas déposer d'argent sur une salle de poker enligne. C'est, en soit et en pratique, très dommage. En général, le type de personne qui est prêt à croire que le « poker enligne est truqué » est exactement le type de personne que vous voulez voir assis à votre table.

L'une des bonnes manières de réduire significativement l'efficacité des bots, pour peu qu'ils existent, serait d'ajouter des rappels aléatoires. Cela impliquerait que les parties soient mises en pause de manière aléatoire pour permettre aux joueurs de répondre à une question basique ou de décrypter des caractères en désordre. Au minimum, cela devrait rassurer les joueurs les plus respectueux des règles.

Les Politiciens Anti-Jeux d'Argent

Le jeu d'argent, spécialement le jeu enligne, est un problème controversé. Il y a beaucoup de politiciens anti jeux d'argent à la fois en Europe et aux Etats-Unis. Certains veulent protéger leur monopole d'Etat sur le jeu d'argent tandis que d'autres ont simplement une opposition morale au jeu d'argent. Dans les deux cas, ils veulent tous réduire l'accès des citoyens aux sites de poker enligne.

Une législation anti-jeu qui affecterait le poker enligne endommagerait grandement les sites de poker enligne, au moins ceux qui feraient l'effort de se conformer aux lois locales sur le jeu d'argent. Le passage de l'UIGEA a eu pour conséquence la baisse de plus de 50% des profits de Party Gaming. Les PDGs des sites de jeux d'argent enligne ont à craindre les politiciens anti-poker puisque un changement dans la loi peut envoyer en prison les PDGs qui ne se conforment pas à la loi, et s'ils s'y conforment, leurs profits peuvent baisser dramatiquement.

Même si les politiciens anti jeu d'argent ont une grande influence sur l'industrie du poker, leur influence sur les joueurs est significativement moindre que sur les sites de poker. Quand une loi anti poker passe, les joueurs peuvent se retrouver avec moins de sites de poker où jouer et moins d'options de dépôt, mais ils peuvent encore jouer. Aussi, contrairement aux PDGs des sites de jeu, les joueurs n'ont généralement pas à craindre d'être poursuivis en justice pour avoir joué au poker puisque la plupart des lois visent les opérateurs. Même si les politiciens anti jeu d'argent ne sont qu'une gêne pour les joueurs, ils restent une grande menace pour les opérateurs de sites de poker.

Les Bons Joueurs De Poker

Les plus grands ennemis des joueurs de poker sont les bons joueurs de poker. Durant les cinq dernières années, les parties sont devenues progressivement plus difficiles. Car lorsqu'un nouveau joueur entre dans le monde du poker, il tend à soit devenir au moins un joueur compétent, soit à arrêter de jouer. Peu de gens trouvent amusant de continuer à dépenser des tonnes d'argent aux tables pendant des années ; généralement les gens qui restent jouer ont au moins une idée de ce qu'ils sont en train de faire.

Un joueur qui était un gagnant régulier peut devenir un perdant si tous les autres ont progressé. Si vous êtes incapable de progresser dans les mêmes proportions que le niveau de compétition général, vous pourriez bientôt vous retrouver du côté des joueurs perdant à la table. Au mieux, c'est votre profit horaire qui diminuera car la proportion de fishes à la table sera moins importante. Quelque soit la façon d'approcher ce problème, le fait que dans son ensembles les joueurs de poker s'améliorent est très mauvais pour nous.

Même s'il est dans l'intérêt des salles de poker de garder leurs parties faciles, cela n'a pas autant d'importance pour eux que ça en a pour les joueurs. Les joueurs qui sont « bons » dans l'absolu tendent à beaucoup jouer quoiqu'il arrive. Même si leur profit horaire diminue, et même s'ils deviennent légèrement perdants, ils continueront probablement à jouer. Des parties difficiles rendent la tâche plus difficile aux salles de poker quand il s'agit d'attirer de nouveaux joueurs (au moins des joueurs qui joueront quelques temps.). Néanmoins, l'effet est bien moindre sur les revenus des salles de poker que sur ceux des joueurs.

Heureusement, l'une des plus grandes bénédictions du monde du poker est l'abondance de joueurs qui croient qu'ils sont bons, mais qui sont en fait des perdants. Si un mauvais joueur de poker est chanceux et gagne l'un des premiers tournois dans lequel il entre, cela peut lui prendre plusieurs années avant de « rendre » cet argent (et d'ensuite en perdre) pour finalement se rendre compte qu'il a juste eu de la chance cette fois là.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up