weekly-shuffle

Past Articles:

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-05-04

Gérer les downswings sur le vif
2014-03-30

L'état du Heads-Up et considérer le poker comme un jeu vidéo
2014-03-16

Au-delà des tables : 4 manières dont le poker peut vous aider dans la vie
2014-03-08

Le « Green Friday » et l'arrivée des paiements de FTP
2014-03-01

Comment garder le poker amusant
2014-02-15

Une structure pour progresser en tant que joueur de poker
2014-02-08

Astuces pour monter les limites
2014-02-02

Prédictions pour le poker en 2014
2014-01-19

Résolutions pour la nouvelle année du poker
2014-01-05

The Weekly Shuffle Archives, 2005-2017


Autres langues:



Interview: Ari "BodogAri" Engel

THE WEEKLY SHUFFLE, 2007-07-01, par Ozone

Age:23
Ville Natale: Brooklyn, NY
Plus Gros Gain: $46,000 enligne, $63,000 live
Mieux Connu Pour: avoir gagné plus de $1,000,000 en tournois enligne

Ari "BodogAri" Engel est l'un des joueurs de tournois multi-table le plus craint. Cette semaine, Ari a pris le temps de venir discuter avec nous de stratégie de tournoi, et aussi de nous éclairer sur ce qui l'a amené à jouer au poker.

Top 3 Online Poker Bonuses


PokerTips.org: Tout d'abord, Ari, dîtes nous ce qui vous a amené à jouer au poker, et depuis combine de temps jouez vous.

Engel: Mon colocataire à la fac y jouait tout le temps. Pendant quelque mois, je me suis contenté de le regarder jouer quand je n'étais pas en cours. Je ne jouais pas du tout (à ce moment là) et finalement, après avoir beaucoup observé, j'ai pris le train en marche avec des sit'n'go $5 et $10. Les neufs mois qui ont suivi, j'ai obtenu mon diplôme, jouer un tas de parties à petites mises, et gagner un peu d'argent. Après la remise des diplômes, j'ai cessé de jouer enligne (puisque j'avais beaucoup de dettes d'études, très peu d'argent, et un travail à temps plein). J'ai continué à jouer dans des parties à petites mises à la maison, et quelqu'un m'a recommandé un bon site de poker enligne. Dix jours après m'y être inscrit, j'avais gagné plus d'argent que mon salaire annuel, donc j'ai démissionné.

PokerTips.org: Par rapport aux autres joueurs, est ce que le poker fut quelque chose de naturel pour vous ? Et si non, qu'est ce qui, d'après vous, vous a aidé à devenir un joueur de premier ordre ?

Engel: Pas vraiment, je suis passé de 'incapable de gagner de l'argent' quand j'étais à la fac (rien qui m'aurait permis d'en vivre) à 'machine à gagner', et je ne suis pas sûr de savoir comment c'est arrivé. Bien sûr, avec le temps j'ai essayé d'améliorer mon jeu.

PokerTips.org: Si le poker n'avait pas été votre truc, qu'est ce que vous seriez en train de faire maintenant ?

Engel: Je suis allé à la New York University et j'ai eu mon diplôme en Management & Organizational Behavior and Finance. Après la fac, j'ai trouvé un travail dans une startup. A la fac, mon but était d'aller à Wall Street avec l'idée d'éventuellement me rediriger vers le consulting en management.

PokerTips.org: Vous êtes mieux connu pour les tournois multi table. Est-ce que vous jouez parfois en amateur dans des cash games ou des sit'n'go ? Et si oui, à quelles limites ?

Engel: J'ai joué du $2-$4 no-limit pendant une année entière en non-stop. C'est là que j'ai construit une grande partie de ma bankroll. J'ai absolument dominé ce jeu, mais il était rempli de parieurs sportifs et, en général, de joueurs très inexpérimentés. Je ne pense pas que j'ai actuellement le niveau pour dominer le jeu à plus hautes mises en cash game, donc je ne le tente pas.

En ce qui concerne les sit-'n'-gos, j'avais l'habitude d'en jouer beaucoup dès que je me faisais sortir d'un tournoi. Cependant, je les ai longtemps approchés de la même manière que les tournois multi-table, et mes résultats en ont soufferts. Rajoutez à ça ma tentative ratée aux sit'n'gos à plus hautes mises, et je suis à $20,000 de perte en ce qui les concerne. Dorénavant, je pense que j'ai un avantage dans la majorité des sit'n'gos, mais je continue à ne pas beaucoup en jouer. Le fait que le plus qu'il y ait à gagner est cinq fois le buy-in limite trop les avantages de ma façon de jouer.

PokerTips.org: En général, combien de tournois enligne jouez vous par semaine ?

Engel: Habituellement, entre 50 et 60. Ce nombre a beaucoup varié au cours de ma carrière, mais maintenant je refuse de jouer plus de quatre tables à la fois, puisque je pense que ça affecte sévèrement mon jeu.

PokerTips.org: Ce n'est pas un secret, la variance associée avec les tournois multi table peut donner un résultat absolument brutal. Comment gérez-vous les revers émotionnels et financiers du jeu ?

Engel: J'ai déjà eu une série de 48 tournois d'affilée sans gain. Mon but est d'essayer d'embrasser la nature perdante d'un tournoi de poker et de l'utiliser à mon avantage. C'est-à-dire que, les gens ont trop peur de se faire éliminer et, comme vous l'avez dit, ne saisissent pas pleinement la variance inhérente à un tournoi de poker. Les meilleurs joueurs du monde ne vont pas gagner très souvent (gagner signifie terminer de la 1ère à la 3ème place). Savoir que je ne vais pas gagner souvent m'aide à la fois émotionnellement et stratégiquement. D'un autre côté, tout le temps perdre me frustre inévitablement quelque fois. Penser à combien j'ai gagné au poker, et au fait que je n'aurais pas été capable de le faire sans avoir perdu des fois, m'aide un peu. L'idée principale est que vous devez avoir du self contrôle pour réussir dans ce jeu. Les petits jeux d'esprit peuvent marcher, mais être un « Homme » face à ses pertes est absolument nécessaire. Personne ne gagne tout le temps, donc il faut juste s'y faire.

PokerTips.org: Pour nos lecteurs encore non familiers avec la variance en MTT, décrivez nous une downswing typique dans votre jeu.

Engel: Je ne me focalise pas sur les résultats lorsque je me réfère à une downswing dans mon jeu. Quelle qu'en soit la raison, le jeu d'une personne peut plonger très facilement, donc je surveille constamment mon jeu en y recherchant les failles. Si je perds beaucoup d'argent dans des tournois sur une courte période, je retirerais de mon programme certaines des tournois à buy-in élevé que je jouerais en temps normal, pour y insérer un tournoi à buy-in moins élevé (plus faible compétition) à la place. De plus, je ne joue pas au poker à moins d'en avoir vraiment envie. C'est assez facile de finir en mode « zombie » et de s'inscrire dans des tournois à la chaîne, même si vous ne jouez clairement pas bien. Faire des pauses (que ce soit 15 minutes, 15 heures ou 15 jours ; à chacun de voir) est indispensable. Mes pauses m'ont fait économiser des dizaines de milliers de dollars.

PokerTips.org: Quel rôle espérez vous jouer dans les WSOP de cette année ?

Engel: Et bien, j'espérais jouer des tonnes de tournois, mais on en est déjà à la moitié et j'en ai seulement joué deux (sans résultat). Donc on verra, mais je prévois d'en jouer d'autres. Un bracelet serait bien évidemment le bienvenu.

PokerTips.org: Qu'est ce que vous aimez faire loin des tables ?

Engel: Bien sûr, je prends des vacances, je fais des demi-journées, etc, mais dans mes journées normales je passe très peu de temps en dehors du poker.

PokerTips.org: Décrivez nous quelques points faibles de votre jeu ?

Engel: Il y en a beaucoup trop pour les énumérer tous ici. Le poker est un jeu d'équilibre, et c'est une chose sur laquelle je travaille.

PokerTips.org: Quelle est la chose que vous préféreriez entre avoir une énorme bankroll mais être un anonyme ou avoir une bankroll assez maigre mais être un pro connu avec plusieurs apparitions à la TV ?

Engel: Je préfère l'anonymat et l'argent. J'aime l'idée d'être un "pro" reconnu à cause du potentiel de contrats publicitaires, mais je n'ai aucun intérêt à être reconnu quand je vais m'acheter une part de pizza.

PokerTips.org: Avez-vous des buts pour vous même dans le monde du poker ?

Engel: Oui, essayer de jouer mon "jeu A" au moins 80% du temps.

PokerTips.org: Pour terminer, quelles sont les erreurs typiques qui empêchent les joueurs médiocres de tournois d'accéder au haut niveau?

Engel: Pas assez de raisonnement spontané. La créativité est un aspect grandement sous-évaluée du succès en tournoi.

Le Weekly Shuffle est notre tribune du dimanche, avec nos observations et nos commentaires sur le monde du poker. Vous avez une idée d'article ? Laissez nous vos suggestion sur notre page feedback
 




PokerTips Newsletter Sign-Up