chessqueen
Niveau expert:
1. Quand passer
2. Miser à la rivière
3. Avantages au Hold'em
4. Sél. de partie, niv. avancé
5. Utilité attendue
6. Pro de poker

Autres langues:



quand coucher votre main
LA STRATéGIE

Avertissement : cet article est écrit pour le Hold'em à limite fixée.

Les Sites Les Plus Faciles Pour Gagner de l'Argent

La plupart des bons joueurs comprennent bien quand coucher leur main au preflop. La décision que vous prenez au preflop est cruciale et est bien expliquée sur ce site (voyez Limite longhand et La valeur dynamique d'une main). En bref, vous devez jouer vos bonnes mains au preflop. En ce qui concerne les mains marginales, vous devez davantage jouer les connecteurs habillés et les petites paires quand il y a un pot familial et moins quand il n'y a que trois personnes qui voient le flop. Pour les grosses cartes comme AJ ou KT, c'est le contraire. Soyez plus prêt à jouer ces mains au tête à tête ou à trois. Couchez toutes mauvaises cartes comme Q5 non appareillées.

Ces décisions preflop sont importantes, mais ce n'est pas tout. Il y a trois tours d'enchères après le flop, et ces décisions ne peuvent pas être prises sans réfléchir. Bien sur, la cote du pot vous aidera, surtout si vous allez tirer, mais qu'est ce que vous faites quand votre main est faite mais vous n'êtes pas sur de sa valeur relative ?

Par exemple, supposons que vous avez AJ et le flop est QJ2. Le pot a été relancé au preflop, et vous avez la cote du pot pour suivre. Que faites vous au tournant ? Bon, il faut évaluer. Si quelqu'un mise au tournant et si quelqu'un relance et si un autre suit, vous pouvez être certain que vos valets n'iront pas loin et vous devez coucher votre main. Par contre, que faire si quelqu'un mise, si tout le monde passe, et c'est à vous de parler? Que faire ?

Les petites erreurs comparées aux grosses erreurs

Au Hold'em à limite, les mises constituent un petit pourcentage du pot. Ceci encourage l'action parce qu'il est moins cher de voir l'abattage. Cet aspect du poker à limite attire les poissons ainsi que les débutants qui aiment 'voir les cartes.'

La plupart des mauvais joueurs perdent de l'argent au Hold'em à limite au fur et à mesure que le jeu progresse, et pas avec une seule main. La raison est qu’ils font plein de petites erreurs. Ils suivent quand ils n'ont pas la cote du pot, ou ils continuent à voir quand c'est clair qu'ils ont perdu. Chaque fois que vous suivez quand il ne le faut pas, vous faites une petite erreur.

Une grosse erreur au Hold'em à limite est de coucher sa main quand il ne le faut pas. Je ne veux pas dire coucher tôt et ensuite s'apercevoir que la rivière aurait été miraculeuse pour vous. Je parle de coucher sa main tard dans le tour quand elle est la meilleure. Par exemple, supposons que vous ayez AQ. Le tableau est KQ2 arc-en-ciel. Vous avez relancé au preflop, et trois personnes veulent voir (8 petites mises). Tout le monde suit jusqu'à ce soit votre tour. Vous misez, quelqu'un relance, 2 personnes suivent, vous suivez. Un 5 est dévoilé au tournant. Le relanceur mise, tout le monde passe.

Maintenant, il y a 18 petites mises dans le pot (8 preflop, 8 flop, 2 au tournant- rappelez vous qu'une grosse mise est pareille que deux petites). Que faire ? Vous avez probablement perdu. Par contre, si vous suivez au tournant et à la rivière, vous aurez investi encore 4 petites mises. Si vous suivez à la rivière, il y aura 24 petites mises dans le pot, donc il faut gagner ce pot un sixième du temps ou plus pour justifier votre décision de suivre. Supposons que vous ayez 5 sorties (ce qui n'est pas le cas s'il détient KQ ou AK, mais faisons comme si), vous avez 12% de chance de frapper. Donc, vous avez environ un huitième de chance de gagner grâce à un tirage. Dans ce cas, il faut se donner 4% de chance (1/6 – 1/8). C'est vraiment peu !

Donc, il faut probablement suivre, même si vous allez probablement perdre. Par contre, beaucoup de joueurs faible-serrés coucheront cette main, ce qui est mauvais si l'autre joueur bluff ou tire.

Alors, quand coucher sa main ?

Il y a deux décisions importantes à prendre au Hold'em à limite. La première est au preflop – jouer sa main ou pas – et la deuxième décision doit être prise au tournant. La décision au flop n'est pas aussi importante parce que la plupart du temps vous misez ou suivez une petite mise; cette décision peut être prise en se basant uniquement sur la cote du pot.


Top 3 Online Poker Bonuses

La deuxième décision importante est prise au tournant. Si vous suivez au tournant, vous devez suivre à la rivière parce que ça serait idiot de coucher la meilleure main à la rivière. Suivre au tournant et à la rivière veut dire investir 2 grosses mises, pareil que 4 petites mises. Supposant que le pot est relancé au preflop et qu'une mise est faite après le flop, vous n'aurez investi que 3 mises pour voir le tournant. Donc, vous pouvez coucher votre main au tournant et perdre légèrement moins de la moitié de ce que vous auriez perdu si vous avez suivi jusqu'à l'abattage.

Il ne faut pas coucher votre main à la rivière. Les seules exceptions : si vous avez raté un tirage (comme un petit tirage à la couleur) ou s'il y a tellement de mises et de relances que vous êtes sûr d’être battu.
 




PokerTips Newsletter Sign-Up