chessknight
Limit Hold'em:
1. Longhand Limit
2. Shorthand Limit
3. Adv. Shorthand

No-Limit Hold'em:
1. Intro to NL
2. Advanced NL
3. Qui paie
4. Tailles Des Tapis
5. Double Hold'em

Omaha:
1. Intro à L'Omaha
2. Low Limit Omaha
3. Intro to PLO
4. Omaha Hi/Lo

Tournois:
1. Tourney Overview
2. Single-Table NL
3.
4. Multi-Table NL
5. Multi-Table Limit
6. Tourney Variants
7. Stratégie de Tournois Knockout
8. Tournois Ante Up

Gestion Financière:
1. Changer de Limites
2. Quand Quittert
3. Court/Long Terme

Autres:
1. Intermediate Mistakes
2. Utilisez les Promotions

Autres langues:



Stratégie Avancée Shorthand Limit
STRATéGIE DU POKER

Meilleurs Sites Oùer Des Tournois
Site Note Générale Bonus Code
Jusqu'à $1500 BF1500
$8 Free Use Our Link
200% jusqu'à $2000 tips
Jusqu'à $400 PTIPS400
Cette section donnera des conseils pour les situations compliquées dans les parties shorthand fixed-limit.

Petites Pocket Pairs (sept ou moins)

Preflop:

Les petites paires marchent mieux dans les gros pots multi-way (vous espérez toucher un brelan) ou en heads-up. Par conséquent, votre stratégie preflop devrait aller dans ce sens. Si vous êtes au bouton, qu'une personne a relancé, et qu'un autre se couche, votre meilleure stratégie ici serait de sortir les blinds du coup pour finir en heads-up. Donc dans ce cas, sur-relancez. Cependant, si vous êtes dans la big blind et que trois personnes ont déjà suivi la blind, il est préférable de juste checker et espérer toucher son brelan sur le flop.

Note: N'utilisez pas la sur-relance pour isoler en heads-up un joueur très serré. Il y a de bonnes chances pour qu'il ait une paire plus haute. Dans ces situations, votre opposant vous domine. Par exemple, vous ne voulez pas sur-relancer quand vous avez [[cards 8h 8d]] et que l'autre joueur a [[cards 10s 10d]]. La sur-relance ne marche que si vous croyez que votre opposant a deux cartes non pairées ou une plus petite paire que vous.


Top 3 Online Poker Bonuses

Sur le flop:

Si vous êtes dans un pot multi-way, la réponse est simple: couchez vous si vous n'avez pas touché votre brelan, et bourrinez le pot si vous l'avez touché. Seule exception, quand le flop tombe bizarrement, comme 552 ou 666 lorsque vous avez 77. Dans ce cas là, vous avez sûrement la meilleure main et vous devriez miser.

Si vous êtes en heads-up, les choses se compliquent un peu. Si le flop contient une majorité de petites cartes, misez. Votre opposant n'a probablement rien. Cependant, si le flop tombe AQJ, vous êtes probablement fichu. Vous pouvez essayez de miser (dans le cas où votre opposant ait lui aussi une petit paire), mais si vous rencontrez la moindre résistance, vous devez vous coucher.

Les Bluffs au Flop

Les bluffs au flop marchent mieux contre une, ou peut-être deux personnes. La méthode est assez simple.

KsQd
Votre main
As9h5d
Tableau


Supposez que vous ayez relancé preflop. Vous n'avez rien sur le flop, même pas un tirage couleur, mais votre opposant peut très bien ne rien avoir non plus. Prenez les devants et misez, vous pourriez voler le pot sur le champ.

S'ils se contentent de vous suivre, vous avez une décision à prendre. Ils peuvent avoir un As avec un petit kicker ou une main du genre [[cards Kc 9c]]. Dans les deux cas, vous perdez. Vous devriez généralement checker et vous coucher. Faites cela environ 80% du temps. Toutefois, vous ne voulez pas qu'ils soient capables de mettre en échec votre stratégie de bluff simplement en vous suivant sur le flop pour ensuite voir ce que vous allez faire sur le turn.

Pour cette raison, je recommande occasionnellement le slowplay. Par exemple, supposez que vous ayez [[cards Ad 9d]] sur le même flop. Vous pouvez miser sur le flop, et ensuite faire un check-raise le turn. En d'autres termes, vous devez les punir pour avoir suivi sur le flop. Les gens ne devraient jamais être autorisés à simplement suivre avec la seconde meilleure main s'ils espèrent que vous êtes en plein bluff ; ils devraient être forcés à relancer pour voir ce que vous avez. Si vous suspectez qu'ils vous suivent avec la seconde meilleure main, vous devriez miser jusqu'à la river quand vous avez une meilleure main qu'eux, mais si vous avez une moins bonne main, ne faites pas tout le temps un check-fold. Vous devriez aussi quelques fois bluffer sur le turn (mais la plupart du temps, ne le faites pas).

Le Slowplay

Je ne suis pas fan du slowplay parce que j'aime monter des bluffs sur le flop, et les bluffs sur le flop ne sont seulement efficaces que si vous misez aussi avec les bonnes mains sur le flop. Cependant, quelques fois il est préférable de simplement attendre avant de miser gros dans le pot. J'aime bien le slowplay dans des situations où j'ai vraiment une bonne main et qu'il y a beaucoup de gens dans le coup.

AcKc
Me
AsKh3d
Flop
Ah
Turn


Dans cet exemple, j'ai les stone cold nuts, la main ultime. En général, je ne vais pas miser tout de suite si je pense que quelqu'un va le faire, et je vais ensuite le relancer. Sur le turn, dans des pots multi-way, le slowplay suivi d'un bourrinnage peut être très profitable, mais je ne le recommande pas dans les situations de heads-up. Dans cette situation, quelqu'un avec un K suivra peut-être ma mise mais ne misera probablement pas de lui-même.

Le Slowplay marche quand :

1. Vous avez une main énorme, et
2. Votre opposant peut développer une main qui sera bonne, mais pas assez pour battre la votre.

Le slowplay sur un brelan avec un tirage couleur sur le board est stupide, parce que vous permettez à votre adversaire de développer une main qui pourra battre la votre. Vous devriez penser, Qu'est ce qu'ils pourraient développer qui ne me battra pas, mais qui les fera quand même miser afin que je puisse les relancer? Ne faites pas un slowplay simplement parce que vous avez une bonne main. Faites le lorsque les deux conditions ci-dessus sont réunies.

Board avec une paire lorsque vous avez l'autre carte

AcJc
Votre main
AdQsQh
Tableau


C'est une situation délicate. Vous pouvez avoir la meilleure main, ou vous pouvez être battu. Pourtant, les options sont assez simples. Si tout le monde check jusqu'à vous, checkez. Après tout, avec quoi les gens vont ils vous suivre ? La seule chose avec laquelle les gens vous suivront sans pouvoir vous battre sera A7 ou peut-être une pocket paire (même si, en fait, très peu suivront).

Donc, quand vous êtes dans cette situation compliquée, vous devez prendre en compte deux facteurs: Avec quoi les gens vous suivront sans vous battre, et quelles sont les chances qu'ils aient un brelan? Plus haute est la paire sur le board, plus grande est la chance qu'ils aient le brelan. Si vous avez [[cards Kh Jh]], AAJ est de loin plus effrayant que J44. Je traiterais le flop AAJ avec beaucoup de précaution et le jouerais passivement, alors que je miserais sur J44 et serais relativement agressif.

Cela pose la question: Que voulez vous dire par "jouez avec précaution" ? Et bien, si j'ai [[cards Kh Jh]] et que quelqu'un mise avant moi sur le board AAJ, il a peut-être QJ, donc je le suis. Mais si quelqu'un mise, que je suis, et quelqu'un d'autre relance, je me barre du coup.

Jouer contre un maniaque DIIIIIIIIIIIINGUO

Les maniaques peuvent être vraiment chiants en shorthand. Toutefois, la meilleure façon de les gérer reste de se contenter de les suivre (mais relancez les si vous avez une main très forte). Ils augmenteront la variance de la partie, mais vous gagnerez sur le long terme. Par exemple, dans une partie $100-$200, j'ai choppé [[cards Qc Qd]], une bonne main. Enfin bref, quelqu'un a suivi, le maniaque a relancé, j'ai sur-relancé, et le maniaque a fait la dernière mise limite et il y a eut un autre joueur normal à suivre dans le pot. Le flop est tombé [[cards Ah Kc 4h]]. C'est un des pires flops possibles pour moi. Je suis allé de l'avant et j'ai misé, le joueur normal s'est couché, et le maniaque m'a relancé. Normalement, je me serais couché, mais ce gars était tellement dingue que je me suis contenté de le check-call jusqu'à la river. Qu'importe, au final j'ai gagné. Le maniaque avait [[cards 5d 3d]].

Ne les payez pas

Parfois, quand votre opposant est sur un tirage couleur, et que vous avez la top paire, ils essaieront de vous faire un check raise sur la river. Si vous pensez qu'il est sur un tirage couleur et que la carte faisant la couleur tombe sur la river, ne le payez surtout pas. Checkez simplement la river. Pensez un peu aux maths. Si vous êtes en position et checkez la river, vous vous économisez 2 grosses mises (4 petites mises). Il y a probablement eu une relance preflop, une mise sur le flop et une autre sur le turn. Donc vous avez investi un total de 5 petites mises. En checkant la river, vous économisez presque la moitié de l'argent que vous auriez perdu.  

Qu'est ce qu'il ne faut pas faire

• Ne vous enflammez pas avec n'importe quel As si quelqu'un a déjà investi gros dans le pot. Les chances sont que, soit il a un paire décente, soit un As avec un meilleur kicker, ou quelque chose comme KQ. A part le KQ, ces mains sont favorites sur la votre. Aussi, toutes ces mains marchent mieux que la votre dans une situation à 3 joueurs. Couchez vous.

• Ne jouez pas au dessus de votre bankroll. Le Shorthand a un haut niveau de variance. Assurez-vous de pouvoir tenir plusieurs heures de jeux avant de vous assoir. Vous ne voulez pas entrer dans la partie, avoir votre AA battu et vous retrouvez en banqueroute !

• Ne jouez pas seulement votre main. Prenez toujours en considération ce que pensent les autres joueurs. Même si cela n'est pas aussi important qu'en no-limit, vous devez vous demander avec quoi l'autre joueur est entré dans le pot et avec quoi il est en train de suivre. Ne supposez pas tout le temps qu'il est en train de vous bluffer, parce que la majorité du temps, il ne l'est pas.

Article Suivant: Introduction au No-Limit Texas Hold'em
 




PokerTips Newsletter Sign-Up