chessqueen
Niveau expert:
1. Quand passer
2. Miser à la rivière
3. Avantages au Hold'em
4. Sél. de partie, niv. avancé
5. Utilité attendue
6. Pro de poker

Autres langues:



miser à la rivière
LA STRATéGIE

Avertissement : cet article concerne uniquement le Hold'em à limite fixée.

Meilleurs Sites Oùer Des Tournois
Site Note Générale Bonus Code
Jusqu'à $1500 BF1500
$8 Free Use Our Link
200% jusqu'à $2000 tips
Jusqu'à $400 PTIPS400

La rivière est un tour unique. Au cours des tours d'enchères précédents, tout le monde avait l'opportunité d'améliorer sa main. A la rivière, les mises sont prises intelligemment ou sont des bluffs. Il n'y a pas besoin d'éliminer quelqu'un, et il est impossible d'essayer le demi bluff. Ces changements demandent un changement de stratégie. Tandis que chaque rivière est différente, je vais présenter trois situations différentes ou un joueur avancé peut obtenir un avantage.

Pot familial avec une main presque forte

AsJs
Votre main
Jd9c2h
Tableau

Vous êtes en position intermédiaire. Vous attendez l'embuscade. Le bouton mise, le petit blind suis, vous faites une embuscade, le bouton et le petit blind veulent voir votre relance.

Le tournant arrive et un autre Valet est dévoilé, donc vous avez un set. Vous misez. Le bouton et le petit blind suivent.

Un Dix est dévoilé à la rivière, mais il n'y a pas de tirage possible à la couleur.

AsJs
Votre main
Jd9c2hJcTs
Tableau

En plus de vous, il reste encore deux autres joueurs. Le petit blind mise. C'est à vous et ensuite au bouton. Que faire ?


Top 3 Online Poker Bonuses

Il est évident qu'il ne faut pas passer. Il y a trop d'argent dans le pot pour coucher un set avec un acolyte fort. Donc, vous avez le choix de miser ou de suivre. Dans cette situation, je suivrais certainement. La raison : si vous suivez, il y a de fortes chances que le bouton suive aussi. Par contre, si vous relancez, ce joueur couchera probablement sa main. Si vous relancez, le petit blind relancera s'il sait qu'il peut vous battre. Par contre, il ne fera que suivre s’il pense que vous allez gagner. Donc, si vous avez la meilleure main, vous allez gagner la même somme que vous suivez ou relancez. Par contre, si vous avez la deuxième meilleure main, vous allez probablement perdre encore deux grosses mises si vous relancez au lieu de suivre.

Imaginons qu'il ait 50% de chance que vous déteniez la meilleure main. Supposons qu'il y ait 50% de chance que le bouton suive si vous suivez, mais passe toujours si vous relancez.

Donc, il faut analyser les deux scénarios : vous suivez ou vous relancez.

Si vous suivez : Si vous suivez et perdez, vous perdez une mise. Par contre, si vous suivez et gagnez, vous gagnez probablement une mise et demie (50% de chance que le bouton suivra et perdra).

Si vous relancez : Si vous relancez et détenez la main perdante, vous perdez trois mises parce que le petit blind re-relancera. Si vous avez la main gagnante, vous gagnerez deux mises. Le bouton passera et le petit blind suivra.

Il est clair que cet exemple n'est pas parfait. Les probabilités ont été choisies intuitivement, mais cet exemple prouve mon raisonnement. Si vous suivez, vous pouvez espérer gagner 0.5 mise (1.5 si vous gagnez et 0.5 si vous perdez). Si vous relancez, vous pouvez espérer perdre une mise (2 si vous gagnez et 3 si vous perdez). Donc, suivre vous fera gagner une espérance de 1.5 mise !

A la rivière, il n'y a plus de souci que l'adversaire tire. Dans les situations comme celle ci-dessus, vous avez une main qui battra la plupart des autres mains. Les mains qui vous battent ne se coucheront certainement pas si vous relancez (ils re-relanceront probablement). Donc, vous n'avez envie que de gagner autant de mises que possible ou de minimiser vos pertes si vous détenez la main perdante. Gagner une mise de plus que quelqu'un qui vous suit vaut autant que d'être suivi par quelqu'un que vous avez relancé. Quand vous avez une main forte mais pas imbattable à la rivière, il vaut mieux qu'on suive après vous plutôt que d’essayer de voler encore une mise en relançant.

La tête à tête quand vous êtes l'agresseur

Quand vous détenez une paire forte dans une tête à tête, vous allez probablement miser au flop et au tournant. Maintenant, supposons que la rivière forme une main scary. Que faire ?

Ça dépend de votre position. Supposons que vous ayez une meilleure position. Par exemple, votre adversaire est en position moyenne et vous êtes bouton. Votre adversaire suit. Vous pensez faire une mise à bénéfice, mais vous attendez l'embuscade. Supposons qu'il relance s’il pense gagner et suive toujours s'il pense perdre. Ça veut dire que vous avez 2/3 de chance de gagner pour pouvoir miser intelligemment. La raison : vous gagnez une mise si vous avez la meilleure main et en perdez deux si vous ne l'avez pas.

Bien sûr, dans certains cas il suivra avec la meilleure main et ne relancera pas. A d'autres moments, il relancera même si vous avez la meilleure main.

Il faut bien évaluer la situation avant de miser ou de ne pas miser. Je ne peux pas vous offrir beaucoup de conseils parce que cette décision dépend entièrement de la situation en présente. Entraînez-vous à ne pas avoir peur si un genre de main peut vous battre. S'il y a beaucoup de deuxièmes meilleures mains qui suivent, vous devez miser. Par contre, si la seule raison pour laquelle votre adversaire vous suit est un tirage raté, et toute autre main qu'il pourrait détenir peut vous battre, vous devriez probablement suivre.

En position hâtive, il faut être plus prêt à miser. Pourquoi ? Parce que même si votre adversaire détient une bonne main, il misera ou relancera. Donc, vous ne perdez qu'une mise de plus en misant. Par contre, la plupart du temps, il ne frappera pas si fort. Il vous suivra quand même parce que le pot sera trop gros pour ne pas suivre.

Même s'il a une main presque forte, il se peut qu'il ne vous relance pas. Quand vous misez, vous paraissez fort. Il hésitera à relancer à cause de la re-relance. Par contre, si vous suivez, il sentira votre faiblesse et misera. Donc, que vous misiez ou suiviez, vous ne perdez qu'une mise. Votre mise initiale n'est pas importante dans ce scénario.

Bien sûr, il existe des situations où il ne faut pas miser avec votre main faite si vous êtes le premier à miser. Si vous détenez AJ et le tableau est AJ5QT avec un tirage à la couleur, vous devez probablement voir. Le plus important est qu'il faut être davantage prêt à miser quand vous êtes en mauvaise position à la rivière au Hold'em à limite.

La tête à tête quand vous tirez

Si vous frappez fort, que faire ? Si vous êtes en bonne position, c'est simple. Misez et relancez. Vous avez probablement la meilleure main, profitez-en !

Par contre, si vous êtes en mauvaise position, c'est plus compliqué. Faut-il essayer l'embuscade ou miser tout bêtement. La réponse dépend de l'adversaire.

Si votre adversaire est très agressif, je recommande l'embuscade. Premièrement, il est possible qu'il n'ait rien et essaye de bluffer. Il pourrait être en train de représenter la couleur, donc laissez-le faire ! Sinon, les maniaques misent souvent quand leurs adversaires paraissent faibles, donc une embuscade marche bien.

Par contre, si l'adversaire joue serré, il faut miser. Ces joueurs ont peur, surtout d'un tirage à la couleur. Si vous tirez une quinte bizarre ou un set, vous pouvez essayer l'embuscade. Mais si vous tirez quelque chose d'évident, il faut miser.

Si un joueur serré a tendance à coucher sa main à la rivière, vous devez considérer bluffer à l'avenir. En général, coucher sa main à la rivière est une mauvaise idée. Lisez Quand passer pour savoir pourquoi. Le joueur serré aurait pu passer parce qu'il bluffait ou a rater son tirage. Par contre, si vous avez l'impression qu'un joueur serré est vraiment prêt à passer à la rivière, vous devez penser à miser par la suite si vous ratez votre tirage mais si un tirage scary est dévoilé. Des joueurs si serrés sont rares, mais il faut en profiter quand on en trouve.
 




PokerTips Newsletter Sign-Up