chessqueen
Niveau expert:
1. Quand passer
2. Miser à la rivière
3. Avantages au Hold'em
4. Sél. de partie, niv. avancé
5. Utilité attendue
6. Pro de poker

Autres langues:



Alors, vous voulez devenir un professionnel

Les Sites Les Plus Faciles Pour Gagner de l'Argent

Beaucoup de gens envient la vie du joueur professionnel de poker. Qui n'aurait pas envie de travailler à ses propres heures, de faire un jeu qu'ils aiment comme métier, et de se balader partout dans le monde pour faire des tournois ? Avec de bons revenus en plus du reste, vous avez un travail de rêve. Alors, comment un professionnel devient-il un professionnel ?

Les joueurs professionnels ne reçoivent pas de diplôme de l'Ecole du Poker – il n'existe pas d'organisation qui donne de titre « pro » aux joueurs. C'est essentiellement un titre qu'un joueur se donne à lui-même. Même certaines personnes qui perdent de l'argent au poker se considèrent des professionnels. En général, on décide de jouer au poker comme métier pour au moins l’une des deux raisons suivantes :

Premièrement, ils pensent pouvoir gagner plus d'argent au poker qu'en faisant un autre métier. En général, ces joueurs ont fait au delà de 500 heures de poker et voient que leurs gains par heure sont nettement plus élevés qu'ils ne le seraient s'ils faisant un autre métier. Pour suivre ses résultats, un pro utilise un site comme Checkyourbets.com.

Par ailleurs, ils peuvent tellement aimer le style de vie d'un pro du poker qu'ils sont prêts à sacrifier leurs revenus pour avoir la liberté. De plus, la durée d'une carrière d'un pro du poker varie. La plupart des pros considèrent faire une carrière temporaire dans le poker. Ils peuvent être en train de passer par un moment creux dans leur vie professionnelle où ils s'attendent à commencer une profession plus lucrative. Très peu considèrent de passer leur vie à jouer au poker.

Un bon professionnel est fondamentalement un businessman. Il ou elle comprend comment jouer afin de maximiser ses revenus. Les revenus des pros varient pas mal et dépendent des talents, du fond, du cran, et de la chance du joueur. Le nombre d'heures jouées varie aussi. La seule chose qu'ils ont en commun est que le poker est leur source de revenus principale. Les talents ne sont qu'une partie de ce qui est nécessaire pour gagner des sommes importantes en jouant au poker. Il faut connaître la variante à laquelle on peut gagner le plus par heure. En général, les facteurs qui influencent les gains par heure sont :

  1. Les niveaux relatifs
  2. Le nombre de mains par heure/tables qu'un pro peut faire
  3. Le râteau ou les frais par heure
  4. La variance

Quelqu'un moins doué au poker peut facilement gagner plus qu'un meilleur joueur si celui qui est moins doué sait comment optimiser les autres facteurs. Comme les pros veulent gagner de l'argent, il faut qu'ils jouent contre des gens qui veulent plus ou moins perdre de l'argent. Ça veut dire participer à des parties faibles et lâches. En plus, comme le pro veut profiter de son avantage autant que possible, le nombre de mains joué est très important. Bien sûr, ça dépend aussi de la variante que choisie le pro.

Si un pro se spécialise au Hold'em à limite, sa performance moyenne est très importante. Faire trois parties en ligne permettent à un joueur de faire cinq fois plus de mains par heure qu'un joueur dans un vrai casino. Si les deux joueurs jouent à la même limite contre des adversaires du même niveau, celui qui joue en ligne gagnera cinq fois plus que le joueur de casino réel. Tandis que le joueur réel peut mieux se concentrer sur sa seule partie, le pro en ligne à l'avantage du plus petit râteau et la possibilité de faire plus de mains par heure. Au poker à limite, le nombre de mains est bien plus important que de bien lire son adversaire.

Au poker sans-limites, lire son adversaire devient plus important. En conséquence, un pro ne pourra pas faire deux ou trois parties à la fois. Je répète, ça dépend du joueur, mais ses choix influenceront fortement ses gains par heure.

Les pros de tournois existent aussi. Par contre, ils sont plus rares que les pros normaux parce que les tournois ont plus de variance et se jouent à un niveau plus élevé que les parties normales. Il est aussi beaucoup plus dur de calculer ses revenus par heure parce que l'argent gagné en tournoi peut changer d'un jour à l'autre. Tandis qu'il y a certainement des pros qui réussissent bien, il y beaucoup d'appelés et peu d'élus. Comparé aux pros normaux, les pros de tournois sont souvent endettés et dépendent de l'aide des autres.

Il y a quatre gros désavantages à être un joueur professionnel de poker. D'abord, ce n'est pas une activité très sociale. Si vous êtes un pro qui joue en ligne, vous jouez de chez vous, avec peu de contacts humains. Vous n'avez pas le plaisir de bavarder avec quelqu'un ou de savourer les autres aspects sociaux d'un travail normal. Ensuite, le poker devient très ennuyeux très rapidement. Bien sûr, un pro peut jouer à une variété de variantes. Mais puis-ce qu'il veut surtout gagner de l'argent, il aura probablement envie de jouer à la variante à laquelle il est le plus fort. Ce n'est pas la peine de le dire mais ça devient vite monotone. Troisièmement, beaucoup de gens n'aiment pas le fait que le pro ne contribue rien à la société. Cet argument a perdu de la valeur puis-ce que les pro sont de plus en plus considérés comme des 'artistes.'


Top 3 Online Poker Bonuses

Enfin, les revenus du poker peuvent varier énormément, ce qui peut être stressant. Pour moi, ma déviation standard est égale à 6 fois mes revenus par heure. Cela veut dire que si je gagne 100$ de l'heure, il y a 68% de chance qu'en une heure je gagne entre -500$ et 700$. Le reste du temps, ça varie encore davantage. Cela ne plait pas à beaucoup de gens, qui ne pourraient pas tolérer le stress de revenus qui fluctuent tellement. Le pro ne doit pas être perturbé du tout par ces fluctuations. En général, les joueurs avec de plus gros fonds ont tendance à mieux s'en sortir et à jouer sans avoir peur. Tandis que l’argent gagné par le pro met du pain sur la table, un seul jour, une seule semaine, où un seul moi n'affecte pas trop leur fond.

Un vrai professionnel ne se soucie pas des cartes mais des changements du marché. Les pros doivent jouer contre des mauvais joueurs. On gagne de l'argent parce qu'on est plus fort que les autres. Si un pro ne joue que contre des pros, il gagnera peu ou pas d'argent. Les revenus d'un pro dépendent beaucoup plus des compétences de ses adversaires. Après tout, il a probablement déjà perfectionné ses talents autant que possible. La seule chose qui peut changer la différence de niveau entre lui et ses adversaires est le niveau de ces adversaires. Si les mauvais joueurs s'arrêtent de se joindre au monde du poker, le pro sera forcé de chercher un autre travail.

Pour les raisons ci-dessus, la plupart des bons joueurs ne deviennent pas professionnels. Ceux qui ont les talents et l'argent pour jouer au poker peuvent gagner autant (même plus) en faisant autre chose. Il se peut aussi qu'ils aiment tellement leur métier qu'ils préfèreraient faire ça plutôt que de jouer au poker, même s'ils gagnent moins qu'ils ne le pourraient en jouant au poker. C'est probablement une bonne chose pour les pros que leur vie n'est pas tellement joyeuse. Si trop de gens devenaient pro, le niveau serait trop élevé pour gagner de l'argent !

Le poker est souvent préférable en temps que deuxième métier. Les 'demi-pros' aiment le poker en temps que revenus supplémentaires et passe-temps sans que ça devienne leur source principale de revenus. Ils évitent aussi le coté anti-social et monotone du poker professionnel. Quelques demi-pros gagnent un paquet d'argent en jouant, même plus que beaucoup de pros ! Après tout, aucun des trois derniers gagnants du World Series of Poker n’était pro quand il a gagné. Le poker en temps que passe-temps lucratif est le chemin choisi par la plupart des joueurs qui gagnent.
 




PokerTips Newsletter Sign-Up