chesspawn
Préparation:
1. Jargon du poker
2. Pourquoi jouer au poker
3. Compétences de base
4. La cave

Principes de base:
1. Les mains
2. Les cotes du pot
3. La déception
4. Le tilt

Stratégie mentale:
1. Rester simple
2. Penser pour vous-mêmes
3. Les erreurs du débutant

Autres langues:



la déception
LA STRATéGIE

Meilleurs Sites Oùer Des Tournois
Site Note Générale Bonus Code
Jusqu'à $1500 BF1500
$8 Free Use Our Link
200% jusqu'à $2000 tips
Jusqu'à $400 PTIPS400

Deux techniques à employer sont le bluff et le slowplaying (jeu lent).

Le bluff

Contrairement à ce que croient les gens, le bluff est quasi inutile dans un jeu avec des limites faibles (moins de 2-4$). Les joueurs suivent presque toujours jusqu'à l’abattage, donc c’est inutile de faire peur aux autres. Je suggère de réserver le bluff pour des jeux avec des limites plus élevées. Quand vous jouez avec une limite plus élevée, il est avantageux de bluffer quand le tableau suggère une combinaison et qu’il ne reste plus qu’un ou deux adversaires. Par exemple, miser au flop quand il y a une carte forte au tableau suggère une paire, relancer quand une couleur est possible suggère cette couleur.

Slowplaying

Le slowplaying veut dire faire croire à vos adversaires que votre main est plus faible qu’elle ne l’est vraiment. Par exemple, supposons que vous détenez deux Rois. Le flop montre un tableau avec un Roi et deux 3, donc vous avez un Full ! Il ne faut pas faire peur aux autres par ce qu’il y a peu de chances qu’un autre tire une meilleur combinaison que vous. Donc, vous devez attendre le turn ou même le river pour miser et relancer. Vous devez « slowplay » quand ces deux conditions sons satisfaites :

1. Vous détenez une très bonne main et il y a peu de chances que quelqu’un tire une meilleure combinaison que vous.

2. Les adversaires vous suivront seulement si d’autres cartes améliorent leur mains, mais pas assez pour vous battre.
 




PokerTips Newsletter Sign-Up