newspaper
Accueil
Commencez à jouer!
Règles du jeu
La stratégie du poker
Critiques de site
Vidéos de Poker
Calculateur de cotes
Simulateur de probabilités
Simulator [Ang.]
Glossaire [Ang.]
Variantes [Ang.]
Conditions d’usage


scales

Le Ministère de la Justice Américain inculpe les opérateurs de salles de poker enligne

Loi, 2011-04-15, by Kaishaku

Le Ministère de la Justice des Etats-Unis a dévoilé hier une inculpation contre les fondateurs de trois des plus grandes salles de poker enligne qui acceptent les joueurs Américains. Onze noms ont été listé dans cette dépêche. On y trouve donc les fondateurs de PokerStars, Full Tilt et de Absolute Poker. Ils risquent tous des accusations de fraude bancaire, de blanchissement d'argent et de jeux d'argent illégal.

Le Ministère de la Justice a aussi saisi cinq nom de domaines utilisés par les compagnies pour héberger les jeux de poker illégaux. De plus, des ordonnances restrictives ont été utilisées sur plus de 75 comptes liés aux sociétés de poker.

Le procureur US de Manhattan, Preet Bharara, a déclaré "comme dit dans l'accusation, les accusés ont établi un réseau criminel frauduleux très élaboré, allant jusqu'à trompé des banques US et même à en soudoyer certaines pour permettre de maintenir l'apport de milliards de dollars de profits de leur activité de jeux d'argent illégal. De plus, comme nous le prétendons, dans leur zèle à vouloir contourner les lois sur les jeux d'argent, les accusés se sont aussi engagés dans une opération de blanchissement d'argent massif et dans une fraude bancaire. Les sociétés étrangères qui choisissent d'opérer aux États-Unis ne sont pas dispensées de se plier aux lois qu'ils n'aiment pas sous prétexte qu'ils ne supportent pas de voir leurs profits diminués."

Le communiqué de presse accuse aussi PokerStars et Full Tilt de persuader les petites banques affrontant des difficultés financières de s'engager dans les transactions illégales en échange de plusieurs millions de dollars d'investissement. Ils sont aussi accusés de mentir aux banques sur la nature des transactions et de créer des corporations et des sites web fantômes. Dans un document de PokerStars datant de 2009 obtenu par le ministère de la justice, la compagnie reconnaît recevoir de l'argent de joueurs Américains par le biais de compagnies dont le nom "implique fortement que la transaction n'a rien à voir avec PokerStars."

Selon le communiqué de presse, le Bureau du Procureur du District Sud de New York travaille avec des agences de forces de l'ordre étrangères et Interpol pour permettre l'arrestation des accusés et la saisie des biens criminels situés à l'étranger.

L'inculpation cherche au moins $3 milliards d'argent en amendes au sociétés de poker pour blanchissement d'argent.

Restez branchés sur PokerTips pour plus d'infos en temps réel sur cette nouvelle très importante pour le poker enligne.

Related Links

DOJ Press Release

Return to Poker News
 


Autres langues:




PokerTips Newsletter Sign-Up