newspaper
Accueil
Commencez à jouer!
Règles du jeu
La stratégie du poker
Critiques de site
Vidéos de Poker
Calculateur de cotes
Simulateur de probabilités
Simulator [Ang.]
Glossaire [Ang.]
Variantes [Ang.]
Conditions d’usage


handshake

Party Gaming Négocie Avec Le Ministère de la Justice

Business, 2007-06-19, by Kaishaku

Party Gaming, la compagnie qui détient Party Poker, est en négociations avec le Ministère De La Justice Américaine à cause de son précédente acceptation des joueurs US. Party Gaming essaie de de négocier un accord en échange de l'assurance qu'aucune poursuite ne sera retenue contre la compagnie.

Le jeu d'argent en ligne Online a toujours été une zone grise légale aux USA. Avant le passage de l'UIGEA, Party Poker était la plus grande salle de poker enligne pour les Américains. Lors de la mise en application de la loi, la salle de poker a rapidement fermé ses portes aux joueurs US à cause des risques légaux accrus. Même si tout cela a eu lieu il y a 9 mois, la compagnie pourrait encore théoriquement être poursuivie pour sa politique passée qui autorisait les joueurs US.

Une des raisons probables pour lesquelles Pary poursuit ses négociations est qu'une issue favorable la ferait devenir une cible attractive pour une reprise. Actuellement, peu de compagnies importantes seraient susceptibles d'être intéressées par l'achat de Party Gaming, puisqu'ils ne veulent pas acquérir indirectement les problèmes légaux liés aux passé de la compagnie.

Certains pensent qu'une compagnie US importante de casino ou un société de jeu enligne importante pourraient être intéressées par l'acquisition de Party Gaming si un accord est conclu avec le Ministère de la Justice. Si cela arrivait, il pourrait s'en suivre une plus grande pression pour la régularisation du jeu enligne aux USA.

Une situation similaire s'est déjà produite dans l'affaire Sporting News, une compagnie de médias Américaine qui publient plusieurs magazines sportifs. A partir de l'été 2000, un de leur magazine a accepté de la publicité d'une société de paris sportifs enligne. En juin 2003, la compagnie, avec beaucoup d'autres firmes de médias, a réçu un avertissement du Ministère de la Justice pour lui notifier que le Ministère désapprouvait les publicités pour le jeu d'argent enligne. Néanmoins, Sporting News a continué à publier cette publicité pendant 6 mois avant d'établir une politique de non acceptation des publicités pour le jeu d'argent enligne.

En janvier 2006, Sporting News été mise en vente. Afin de se rendre plus attractives pour les acheteurs, la compagnie a contacté le Ministère de la Justice pour négocier un accord concernant son acceptation passée des publicités concernant le jeu enligne. Même si Sporting News n'était pas dans une situation de risque légal immédiat, la compagnie ne voulait pas que cette affaire compromette l'issue de sa vente.

Les deux parties se sont mises d'accord sur la somme de $7.2 millions. Quatre millions à titre d'amende payée directement au Ministère de la Justice, et les $3.2 million restant devant être consacrés à "éduquer" les Américains sur le jeu d'argent enligne et les dissuader d'y participer.
Ces $7.2 millions étaientt surement une grosse partie des revenus tirés de ces publicités compromettantes. Par contre, il reste à voir combien d'argent sera prête à payer Party Gaming pour se couvrir d'éventuelles poursuites légales.

Return to Poker News
 


Autres langues:




PokerTips Newsletter Sign-Up